Biscuits à la noix de coco

Biscuits à la noix de coco

De délicieux biscuits croquants à la noix de coco cela vous tente?

 

A une semaine de Noël j’ai décidé d’en faire des étoiles mais tous les thèmes sont possibles.

Voici une recette facile, originale et qui plaira beaucoup. On peut aussi les offrir dans un panier gourmand, ils se conservent 2 semaines dans un bocal ou une boîte en fer.

 

 

Au départ c’est une base sablée mais je les voulais plus croquants et moins gras. J’ai donc modifié la quantité de beurre et ajouté de la noix de coco. Ils sont délicieux.

Cette recette est importante car en plus de pouvoir les déguster et les offrir, j’utilise ce biscuit pour ma réaliser ma buche de Noël chocolat-coco express, magique et super facile que toute ma famille adore et me redemande chaque année.

 

 

Quoiqu’il en soit, voici comment on s’y prend.

Dans le bol du Thermomix, on commence par mixer le sucre de canne pour en faire du sucre glace. On peut aussi choisir de mixer 20g supplémentaires (à réserver) pour le saupoudrer avec un mini tamis sur les biscuits en fin de cuisson, ce qui est très joli.

 

 

Ensuite il suffit d’ajouter du beurre, de l’eau,  de la farine et de la noix de coco râpée. Ok vous avez tout sous la main?? C’est parti!

Le Thermomix va nous donner une magnifique pâte qui est aisée à travailler au rouleau en ajoutant un minimun de farine sur le plan de travail. Cool!

 

 

Avez-vous des emporte-pièce pour les formes? Si vous n’en avez pas, le bord d’un verre fera l’affaire pour des petits ronds.

Pour se faciliter encore la tâche on peut former une boule et la réserver 30min à une heure au frigo avant de façonner les étoiles.

le temps pour moi de commenter un superbe livre que je viens de terminer car je sais que nombreux sont ceux qui me suivent aussi pour les « livres ». Sinon allez directement à la recette ci-dessous…pas de soucis pour moi.

Connaissez-vous cette auteure islandaise nommée Audur Ava Olafsdottir. J’adoooore! Après avoir lu l’exception (exceptionnel ;-), j’en parle ici), je me suis lancée dans son premier livre Rosa candida une merveille! Un jeune garçon islandais décide de boycotter les études et de rejoindre le continent pour exercer sa passion. Je n’ai pas envie d’en dire plus car je préfère laisser découvrir. J’adore sa manière d’écrire, de faire passer les émotions et les sentiments, d’approcher des évidences sans en l’avoir l’air, de décrire des réalités si simples avec tant d’esprit et de poésie. L’auteur se met dans la peau d’un jeune garçon de 22 ans, ce qui est déjà une performance en soi…Je le conseille.

 

Et voici la recette

biscuits à la noix de coco
Temps de préparation
5 min
Temps de cuisson
25 min
Temps total
30 min
 

Croquants et fondants un régal.

Type de plat: Dessert, en cas
Cuisine: Traditionnelle
Portions: 30 biscuits
Ingrédients
  • 80 g de sucre de canne
  • 120 g de beurre
  • 40 g d'eau
  • 200 g de farine
  • 100 g de noix de coco rapée
Instructions
  1. Verser le sucre dans le bol du Thermomix et mixer 15sec/vit7

  2. Ajouter le beurre, la farine, l'eau et la noix de coco et mélanger 20sec/vit4

  3. Former une boule et laisser durcir 30min à 1h au frigo si nécessaire

  4. Préchauffer le four à 170°

  5. Etaler la pâte finement (0,5cm) au rouleau, sur un tapis de cuisson ou sur le plan de travail légèrement fariné. 

  6. Utiliser un emporte-pièce pour former les biscuits.

  7. Cuire au four pendant 25 minutes. Les retirer du four quand ils sont ambrés et croquants.

  8. A la sortie du four, les saupoudrer de sucre glace, et les déposer sur une grille pour les laisser refroidir.

Notes

Les biscuits se conservent au moins 2 semaines dans une boîte en fer ou un bocal.

Bon appétit

par www.jemangedoncjevis.be

Je peux vous dire qu’à la sortie du four, toute la maison sent divinement bon! Mmmmh

 

 

D’autres idées originales de cadeaux gourmands dans l’Ebook que voici, en vente pour la modique somme de 4,10€. Cliquez sur l’image pour découvrir la table des matières

 

Abonnez-vous pour recevoir gratuitement chaque nouvelle recettes par email. Cliquez sur l’image ci-dessous

 

Chocolats pralinés fondants et croquants

Chocolats pralinés fondants et croquants

Miam, encore une recette au chocolat. C’est promis après j’arrête! Lol…J’attends le mois de janvier pour écrire des recettes de régime, je ne pense pas que nous ayons envie d’en voir aujourd’hui!

Puisqu’en Belgique, aujourd’hui, le 6 décembre c’est la fête de Saint-Nicolas.

C’est à dire la fête des enfants sages! Saint Nicolas est un grand barbu qui est habillé comme un cardinal. Il entre dans nos maisons en passant par la cheminée (sans se salir) accompagné de son âne (qui porte les cadeaux). Il est également accompagné d’un méchant appelé père fouettard armé d’un fouet pour les vilains enfants (oui c’est terrifiant).

Le 5/12, les enfants préparent leurs chaussures devant la cheminée et n’oublient pas de déposer un sucre ou une carotte pour l’âne. Ils déposent éventuellement une petite lettre avec leurs desiderata…enfin à notre époque, ils ont certainement envoyé leur lettre en avance par email directement à saintnicolas@amidesenfantssages.be. Ensuite les enfants vont au lit en tremblant de peur.

Saint-Nicolas dépose des cadeaux, des mandarines, des bonbons, des speculoos (recette ici), des chocolats, du massepain (recette ici)…Puis il s’en va sans bruit. Ouf! Le lendemain matin c’est la fête!

Réponses FAQ:

-Et si on a pas de cheminée? Ils passent par le trou de la serrure, c’est aussi simple que ça. Voilà, d’autres questions?

-Et pourquoi les enfants des voisins qui ne sont pas sages (mais très riches) reçoivent des plus beaux cadeaux? Heuuuu pfff t’occupes pas et dépose ta carotte!

-Comment fait-il pour préparer tous ces bons chocolats? Il a un Thermomix of course!

 

Alors voici les étapes pour réaliser ces délicieux chocolats pour les parents puisque Saint-Nicolas n’en apporte que pour les enfants.

On va commencer par préparer du pralin d’une manière très facile. C’est la même technique que j’utilise pour l’entremets praliné croquant. Ca c’est mon gâteau préféré!

 

Déposer 200g d’amandes entières dans le bol du Thermomix, avec leur peau donc, et mixer 10sec/vit5 pour obtenir des brisures de taille idéale!

Pour un pralin classique, c’est 50% d’amandes, pour 50% de sucre…pas chez moi!

J’ajoute 100g de sucre de canne et 20g de sucre vanillé maison (recette ici).

Puis simplement mélanger 5sec/vit4.

Et là on s’arrache du Thermomix pendant 5 minutes car il faut une T° élevée pour le caramel. Donc on va faire chauffer une poêle ou un wok anti adhérent (j’ai celui-ci) à feu vif avant de verser la préparation en remuant vraiment tout le temps avec une cuiller en bois. Il faut regarder de près car dès que les premiers grains de sucre fondent, il faut diminuer le feu de moitié et continuer à brasser sans arrêt pendant 5 minutes et pas une de plus (sinon le goût va changer). Il vaut mieux mettre une minuterie.

Continuer à tourner gaiment même si l’on n’a pas l’impression que ça caramélise….Et pourtant oui regardez la différence de couleur quand c’est fini. Ooh le beau pralin!

La préparation doit toujours rester fluide et les morceaux ne doivent pas coller ensemble sinon c’est mauvais signe, cramé, immangeable, poubelle!

Ensuite pour obtenir le croquant dans les futurs chocolats, je réserve 50g du pralin.

Puis hop le reste du pralin retourne dans le bol du Thermomix (il ne fallait pas le laver ce n’était pas nécessaire!). Pour obtenir une pâte pralinée, il faut un robot ultra puissant. Ca tombe bien, il est là! J’ai comme l’impression de faire la promo du TX dans cet article…pourtant je n’ai pas d’actions chez Vorwerk!

Bref, ma méthode est d’activer plusieurs fois 15sec/vit5, en raclant chaque fois la pâte en devenir, en la ramenant sur les couteaux. Il faut bien répéter cette action 5 ou 6 fois (plus si affinités).

Si on avait une plus grande quantité de pralin, le mixage pourrait se faire en une fois (à des vitesses plus élevées même) mais ce ne serait pas raisonnable! Si? Ceci pour dire que l’on peut facilement doubler les quantités. Par exemple, si c’est pour faire des joli bocaux de pralines à offrir.

Cette consistance me suffit car je remixe à la fin avec le chocolat pour un aspect ultra lisse.

Il suffit alors d’ajouter 200g de chocolat noir en morceaux (certains préfèrent du chocolat au lait, c’est possible aussi mais plus sucré) et le faire fondre. Comme le pralin est encore chaud, il ne faut même pas activer la température.

Sauf si vous avez préparé le pralin à un autre moment. Alors 3min/50°/vit2. Et pour un aspect bien lisse, après avoir raclé je repasse le tout 45sec/vit10.

Woaw! On peut terminer de cette manière si l’on veut des chocolats fondants et lisses. Je préfère les petites pépites de pralin croquant. Je les verse donc dans le bol et je mélange 5sec/vit3. Et voilà.

Comme je suis pas resseuse mais presque… Je verse tout en une fois dans mon moule tablette et le lendemain je découpe des petits cubes rustiques et très appétissants (puisque l’on voit les morceaux d’amandes sur la tranche…j’adore!).

On pourrait également verser le chocolat dans des moules individuels. Tapoter sur le moule pour faire remonter les bulles d’air et réserver au frigo jusqu’au lendemain.

Les chocolats peuvent ensuite rester au frigo ou à température ambiante pendant 1 à 2 semaines dans un bocal ou une boîte en fer.

Astuce pour le bocal en verre, surtout si c’est pour offrir: Remplir le bocal (délicatement, sans trop toucher le verre) et le conserver au frigo jusqu’au moment d’offrir car le verre restera nickel. Si on le laisse à T° ambiante (mmmh encore meilleur!), les chocolats qui touchent le verre vont légèrement laisser des traces. Moins joli au moment d’offrir…après on s’en fout non?! Dans la boîte en fer nous n’avons pas ce soucis 😉

MMMMMMhhhh c’est bon! N’est-ce pas Jean-Paul? Un ami qui est venu boire un café ce matin avec moi et qui a pu être le premier (adulte) à goûter à ces délicieux chocolats 🙂

Voici la recette en résumé.

Chocolats pralinés fondants et croquants
Temps de préparation
20 min
Temps de cuisson
10 min
Temps total
30 min
 

Pour 500g de chocolats à offrir ou à garder

Type de plat: Dessert, Panier gourmand, Snack
Cuisine: Traditionnelle
Portions: 500 g
Ingrédients
  • 200 g d'amandes entières Non émondées
  • 100 g de sucre de canne
  • 20 g de sucre vanillé maison
  • 200 g de chocolat noir ou au lait
Instructions
Pralin
  1. Déposer les amandes entières dans le bol du Thermomix et mixer 10sec/vit5. 

  2. Ajouter les sucres et mélanger 5sec/vit4.

  3. Faire chauffer à feu vif une poêle sans matière grasse et y verser la préparation en remuant continuellement avec une cuiller en bois. Dès que les premiers grains de sucre fondent, diminuer le feu et brasser la préparation pendant 5 minutes exactement.

Praliné
  1. Réserver 50g du pralin et verser le reste dans le bol du Thermomix.

  2. Mixer plusieurs fois 15sec/vit5 afin d'obtenir une pâte. Racler entre chaque mixage.

Chocolat praliné croquant
  1. Ajouter le chocolat en morceaux et faire fondre 3min/50°/vit2. 

  2. Racler et mixer 45sec/vit10

  3. Ajouter le pralin réservé et mélanger 5sec/vit3

Finition
  1. Verser la préparation dans des moules individuels ou dans un grand moule sur une épaisseur d'environ 1,5 cm. Laisser figer au frigo jusqu'au lendemain et démouler puis couper des portions si nécessaire. 

Notes

Conserver au frigo ou à T° ambiante.

Bonne dégustation! 

Par www.jemangedoncjevis.be

 

 

Si vous avez aimé cette recette et que vous voulez découvrir des recettes inédites pour des cadeaux gourmands, Je vous conseille ce livre mis en vente à 4€10 ici 

Cliquez sur l’image pour voir la table des matières

 

N’hésitez pas à vous abonner gratuitement au blog pour recevoir toutes les nouvelles recettes par email. Cliquez sur l’image ci-dessous.

 

Amandes caramélisées

Amandes caramélisées

Encore une jolie idée pour vos paniers gourmands à réaliser soi-même pour les petits et les grands.

Un cadeau original qui se conserve longtemps…bien que, soyons honnêtes, elle seront dégustées à la vitesse de l’éclair.

 

Café amélioré avec de la poudre chocolat maison et amandes croquantes

 

Ceci pour dire que vous pouvez les préparer dès à présent pour Noël.

Si vous voulez réellement les offrir, mettez un cadenas dessus pour que le pot ne soit pas vide au moment d’emballer le cadeau…hé hé, car de nombreux « c’est pas moi » risquent de passer par là.

J’avoue que le look est bizarre, enfin moi j’aime bien, c’est brut, c’est rustique…donc à vous de trouver un joli bocal pour les présenter…

 

 

Le bocal réutilisable fait partie du cadeau, il pourra servir plus tard pour des confits, des pâtes à tartiner, du thé maison, des terrines, du massepain,… Je suis fan de ceux-ci…vous avez du le voir dans mes autres publications.

L’opération est très simple pour autant que votre four respecte les températures. Il faudra caraméliser les amandes 10 minutes à 160°, ni plus ni moins.

Contre toute attente, ce n’est pas le sucre qui domine dans la recette, mais bien l’amande. C’est donc un grignotage assez sain… De plus il n’y a ni gluten, ni lactose , ce qui en intéressera plus d’un.

Et attention, après dégustation, n’oubliez pas les…………  😉


Les ingrédients sont simples, vous avez tout à la maison, enfin pour moi ce sont des basiques! Des amandes non émondées (c’est à dire avec la peau, sinon le caramel de va pas s’y attacher), du sucre de canne, de l’huile de coco (ou du beurre si vous n’en avez pas…).

Les 2 premières étapes se déroulent dans le Thermomix. Ne me demandez pas comment ça marche!…ça marche, c’est tout!

C’est une recette que je n’ai pas inventée, je l’ai vue passer sur un groupe Facebook, une personne qui l’avait écrite manuellement dans un post… peut-être l’a-t-elle créée? Peut-être va t-elle se reconnaître? En tout cas, d’avance, merci bien!!!

Quoiqu’il en soit, je l’ai enregistrée, testée…et modifiée quelque peu après plusieurs essais, pour un résultat optimal.

Avant de commencer, je préfère utiliser la balance du Thermomix pour peser 15g d’eau dans un verre, afin que le dosage soit prêt pour l’étape 2. 15g ce n’est pas beaucoup et ça coule vite! Difficile d’enlever quand on verse trop d’eau directement dans la préparation. On réserve.

Dans le bol, verser 200g d’amandes entières, 80g de sucre de canne, 10g d’huile de coco (c’est le truc blanc qui ressemble à du saindoux).

On va programmer 6min/Varoma/inverse/vit1. Le sens inverse c’est important pour ne pas scalper les amandes. Racler avant de continuer. Normalement c’est implicite mais ici j’insiste sur le fait qu’il faut mettre le gobelet.

Ensuite il faut ajouter l’eau et cuire encore 9min/Varoma/inverse/vit1 (également avec le gobelet).

Pendant ce temps on peut déjà préchauffer le four à 160° et préparer un tapis ou papier de cuisson sur la grille du four. De mon côté j’utilise le Flexipan plat (pour les roulés) si vous l’avez c’est super pratique.

A la sonnerie il faudra être rapide, répartir les amandes enrobées sur le tapis en les étalant le plus possible.

Cela va rapidement se figer. Ensuite on peut les mettre au four pendant 10 minutes exactement.

Le bol est très facile à laver, il suffit de le remplir d’eau chaude et laisser tremper 3 minutes. En effet ce n’est pas encore du caramel.

Au bout des 10 minutes de cuisson, éteindre le four sans l’ouvrir (même pas pour y jeter un oeil, vilains curieux) et laisser encore 10 minutes (minimum) dans le four éteint… Si vous n’avez pas besoin du four, on peut laisser refroidir les amandes là où elles sont en toute quiétude.

C’est après refroidissement complet qu’elles deviennent délicieusement croustillantes et prêtes à être consommées et/ou emballées.

A la maison je les conserve dans un bocal hermétique en verre, mais je pense que l’on pourrait aussi les laisser dans un papier à pain ou un sac à vrac en tissu, donc à l’air ambiant. A tester.

C’est un vrai délice!

Sans le Thermomix, je n’ai jamais essayé, il doit y avoir des recettes sur internet. Mes excuses, je ne peux pas vous conseiller.

 

Petite surprise dans la boite à bento

Voici la recette en bref:

4.5 de 2 votes
Amandes caramélisées
Temps de préparation
3 min
Temps de cuisson
25 min
Temps total
28 min
 

Facile et bluffant, à offrir ou à garder pour soi

Type de plat: Dessert, en cas
Cuisine: Américain
Portions: 300 g
Ingrédients
  • 200 g d'amandes entières (avec la peau)
  • 80 g de sucre de canne
  • 20 g d'huile de coco ou de beurre
  • 15 g d'eau
Instructions
  1. Peser 15g d'eau dans un gobelet et réserver

  2. Déposer les amandes, le sucre et l'huile de coco dans le bol du Thermomix et chauffer 6min/Varoma/inverse/vit1.

    Il est important de fermer l'orifice du couvercle avec le gobelet doseur

  3. Racler puis ajouter l'eau et continuer à chauffer 9min/Varoma/inverse/vit1

    Il est important de fermer l'orifice du couvercle avec le gobelet doseur

  4. Préchauffer le four à 160° et préparer un tapis de cuisson ou un papier sur la grille.

  5. A la sonnerie, étaler les amandes enrobées sur le tapis de cuisson.

  6. Cuire au four 10min

  7. Eteindre le four sans ouvrir la porte et laisser encore 10min au chaud.

  8. Laisser refroidir complètement avant de déguster ou emballer.

Notes

par www.jemangedoncjevis.be

 

Si vous aimez mes recettes, vous trouverez d’autres idées de cadeaux originaux à réaliser avec le Thermomix dans ce livre à télécharger. Cliquez sur la photo pour voir la table des matières.

 

Sinon pour toutes les autres recettes, ne manquez pas de vous abonner gratuitement pour les recevoir par email dès leur parution. Cliquez sur l’image ci-dessous.

 

 

Massepain ou pâte d’amandes

Massepain ou pâte d’amandes

Le massepain, le plus grand péché de ma maman. J’avais envie d’essayer depuis longtemps et l’approche de la fête de Saint-Nicolas en Belgique m’a donné un petit coup de pouce pour m’y atteler.

 

 

Coïncidence, ma grand-mère me demande il y a 2 jours si j’ai déjà fait du massepain avec ma fameuse machine…ben justement j’y pensais…et voilà qu’elle me donne la recette par coeur… à 94 ans, et cela fait au moins 30 ans qu’elle n’en a plus préparé. Et si tu essaies tu viendras m’en apporter? !! Bien-sûr Mamie!

J’enregistre tout de suite sa demande et je rentre avec une idée fixe en tête.

Je prends 150g d’amandes brutes, j’en ai toujours à la maison pour préparer mon Nutella maison et voilà, il va falloir faire de la poudre toute blanche, car je n’ai pas de poudre d’amande.

On doit donc les peler, je cherche sur internet et je trouve une astuce sur un blog anglais. Génial, il suffit de faire bouillir de l’eau (chez moi dans la bouilloire électrique), la verser dans un récipient, y plonger les amandes pendant exactement 2 minutes puis les égoutter dans une passoire.

Il suffit alors d’enlever la peau, c’est magique, elle part toute seule. En effet je l’ai testé pour vous!!

Mes amandes sont un peu humides, j’ai lu qu’il fallait les faire sécher dans un four chaud mais éteint. J’ai donc préchauffé mon four à 150 degrés, j’ai coupé puis j’ai laissé les amandes émondées sécher pendant 15 minutes.

Impeccable!

On peut aussi les laisser sécher à l’air libre jusqu’au lendemain mais là j’étais pressée.

Selon ma mamie, on utilise la même quantité d’amandes que de sucre et on ajoute un blanc d’oeuf, pour une grosse boule de massepain. Encore des énigmes à résoudre et des quantités approximatives!…vive la famille (voir recette du Bodding) Bon on essaie, tant pis si ça rate. De toute façon, elle a dit: si c’est trop sec tu ajoutes de l’eau...

Comme toujours, j’ai quand-même un peu diminué la quantité de sucre.

Je dois dire que pour une fois on a mis dans le mille du premier coup (c’est rare). Une réussite totale tant niveau du goût qu’au niveau texture.

Pour 150g d’amandes entières, je dépose donc dans le bol du Thermomix 110g de sucre de canne blond (ou sucre blanc si l’on veut une pâte très blanche) avec 15g de sucre vanillé maison (touche perso)! Et je mixe 15sec/vit10, et je racle.

J’ajoute les amandes et je mixe à nouveau 15sec/vit10 pour obtenir une poudre et non une pâte (ce qui arrive si on mixe trop).

Et là il suffit d’ajouter un blanc d’oeuf et mélanger avec vigueur, ce que le Thermomix fait parfaitement 15sec/vit4.

Si l’on veut donner une couleur à la pâte, il suffit d’une faible quantité de colorant à introduire en même temps que l’oeuf…mais moi je ne m’y connais pas du tout en colorants donc je ne peux pas en dire plus.!

C’est fini! Wow déjà!

On va récupérer notre pâte, former une boule ou un boudin et la laisser durcir au moins une heure au frigo avant de la travailler. Pour qu’elle reste homogène, Il faut la mettre à l’abri de l’air dans un Tupperware ou l’emballer dans un film fraicheur (Je ne suis pas pour) sinon la couche externe va former une croute (très bonne par contre, moi j’adore).

En Belgique nous mangeons le massepain seul, et hop un cochon, un bonhomme, une fraise, une boule enrobée de cacao amer, … ou simplement une tranche du boudin de départ non façonné. Miam!

Mais on peut s’en servir pour décorer des gâteaux, des buches de Noël… Je le préfère à la pâte à sucre (de goût).

 

Pour l’étaler au rouleau, s’il colle, on peut ajouter du sucre impalpable (traduction sucre glace) à la place de la farine. S’il est trop sec, caressez-le avec vos doigts mouillées. Ici cela n’a pas été nécessaire.

Voici une idée de cadeau à offrir avec un emballage zéro déchet. Un bocal récupéré. Celui-ci est pour ma maman!

 

Ce livre est sympa pour trouver des idées de décors, le massepain se travaille quasi comme la pâte à sucre.

C’est une recette que l’on peut réaliser sans Thermomix en utilisant du sucre impalpable et de la poudre d’amandes.

Note a posteriori: Depuis peu, j’ai lu que l’amande fait partie des superaliments santé. En effet, elle abaisserait le taux de mauvais cholestérol, elle fournit des fibres et des protéïnes végétales, des vitamines et du magnésium. C’est la peau des amandes qui contient les fibres et il est recommandé de la manger… si on accepte d’avoir un massepain qui n’est pas blanc mais beige, brun.

J’ai donc testé récemment de préparer le massepain sans émonder les amandes. Et, mis à part la couleur, le résultat est vraiment plus que délicieux!

Au niveau de la recette ci-dessous, c’est pareil et encore plus rapide!

Massepain ou pâte d'amandes
Temps de préparation
5 min
 

Recette de massepain ancestrale, prête en 20 minutes

Type de plat: Dessert, en cas, Panier gourmand
Cuisine: Traditionnelle
Portions: 350 g
Ingrédients
  • 150 g de d’amandes émondées (massepain blanc) ou entières (massepain brun) ou de poudre d’amande
  • 110 g de sucre de canne blond ou sucre blanc
  • 15 g de sucre vanillé maison ou un sachet.
  • 1 blanc d’oeuf
  • Colorant facultatif
Instructions
  1. Verser le sucre de canne et le sucre vanillé maison dans le bol du Thermomix et mixer 15sec/vit10. Racler les bords.

  2. Ajouter les amandes émondées ou entières et mixer 15sec/vit10.

    S’il s’agit d’amandes en poudre du commerce, mélanger simplement 15sec/vit6.

  3. Ajouter le blanc d’oeuf (+ le colorant) et mixer 15sec/vit4.

  4. Réserver à l’abri de l’air pendant au moins 1h au frigo puis façonner.

Notes

Le massepain se conserve emballé ou en bocal, 3 semaines au frigo.

La technique pour émonder facilement les amandes se trouve plus haut dans l'article.

Bonne dégustation

Montrez-moi vos photos 😉

 

www.jemangedoncjevis.be

 

Si vous aimez mes recettes, voici d’autres idées de cadeaux gourmands à découvrir dans cet ebook.

 

N’hésitez pas à vous abonner gratuitement pour recevoir les nouvelles recettes éditées sur le blog  par e-mail. Cliquez sur l’image ci-dessous.

 

 

Granola maison aux noix et chocolat blanc

Granola maison aux noix et chocolat blanc

« Granola », il y a quelques mois je ne savais même pas ce que c’était! J’ai eu la chance d’y goûter chez mon amie Suisse, sans passer par la phase « industrielle ». Mais c’est quoi ce truc croustillant, et délicieux qui sent si bon dans mon yaourt, mélangé à quelques fruits frais? J’avais déjà vu ceci dans les établissements à la mode de type nordique ou anglo-saxons, mais jamais goûté…! Mais c’est carrément une tuerie nondidjos (pas de traduction disponible)!!!

Le granola est un mélange de flocons d’avoine, de fruits secs et de miel, le tout est cuit. En effet certains le comparent au muesli, mais ce dernier est cru, le goût est d’ailleurs très différent.

Il a toutes les qualités, riche en fibres, en vitamines B1, en oméga 3, en anti-oxydants. L’ennui, me dit Paulette, c’est que celui du commerce est souvent saturé en sucres ce qui contre les bienfaits qu’il devrait offrir. C’est pour cela que je fais le mien moi-même!

Hum hum, tu me prêtes ta recette Paulette, c’est pour mon blog :-)? Bien évidemment! Merciiiii…

Et voici que je me suis lancée dans la fabrication de granola maison. Je suis une femme branchée et vous?!! Et si vous avez des amis également branchés, vous pourrez leur offrir un bocal de granola maison...wow ça le fait!!

Pour moi c’était recta (traduction: évident), le Thermomix allait me faciliter la vie. Pauvre Paulette, elle fait tous ses mélanges à la main. Pas évident avec le miel qui colle!

J’ai un tout petit peu changé la recette initiale , voici comment ça se passe: Il faut avoir 40 minutes devant soi. Eh oui il ne vaut mieux pas pesteller (traduction:trépigner d’impatience), on ne fait pas ça roef roef (traduction: n’importe comment), on prend son temps, on lâche prise….mmmmm…zen!

C’est tout bon, tout bio!

Je préchauffe le four à 150 degrés, je sors la grille et j’étale mon tapis en silicone (ou un papier sulfurisé).

Dans le bol du Thermomix, je dépose 70g de morceaux de chocolat blanc et le mixe grossièrement 6sec/vit5, on obtient des morceaux de différentes tailles mais ce n’est pas un problème. Cette étape est facultative, si l’on veut encore diminuer le sucre, ou éviter le chocolat blanc.

 

J’ajoute 300g de flocons d’avoine entiers, 70g de miel (pour moi du miel crémeux), 1 cuiller à soupe d’huile de coco ou une autre huile (noisette, tournesol,…) ou 15g de beurre mou, j’ajoute aussi 1 cuiller à café d’extrait de vanille, j’adore le parfum et enfin une pincée de sel.

Si l’on trouve des flocons d’avoine sans gluten et que l’on zappe le chocolat blanc (on peut toujours ajouter des copeaux de chocolat noir dans la granola après la cuisson), c’est alors une recette sans gluten et sans lactose.

Et pour obtenir un mélange homogène, j’actionne 1min30/inverse/vit1. Cette étape là, à la main sans le Thermomix, est assez pénible, mais possible!

Il me suffit d’étaler uniformément ma préparation sur le tapis en silicone, celui-ci recouvre entièrement la grille du four, il m’avait été offert par Vorwerk Benelux lors d’une démo. Sinon le moule Fexipan plat (le grand) est extra aussi, de plus les bords empêchent le granola de tomber (Idée reçue d’une de mes lectrices Janine…Merci beaucoup!!)

Je vais cuire exactement 3 x 10 minutes en tout. Donc j’enfourne pour les 10 premières minutes et je mets ma minuterie, c’est important car un granola cramé n’est pas génial.

Pendant ce temps, je dépose 120g de noix au choix dans le bol du Thermomix, pas besoin de le laver, pour moi c’est un mélange de noisettes, amandes, noix, noix de cajou non salées, et je les mixe grossièrement 2sec/vit5. Si vos enfants ne veulent pas de noix, mixez 10sec/vit5, il ne les verront pas!

Au bout des 10 minutes, sortir la grille du four et mélanger le granola. Je rassemble tout au milieu, je mélange

Et je répartis à nouveau sur toute la surface, et ça retourne au four pour 10 min…tip top.

Pendant ce temps je prépare un joli bocal en verre hermétique d’une capacité 1l.

Quand le temps est passé, je procède une seconde fois au mélange, puis je répartis les noix sur la préparation. Et voici, c’est parti pour les 10 dernières minutes de cuisson.

C’est vraiment très facile, il suffit d’un peu de patience et de zenitude, pour un résultat healthy et délicieux.

 

Dès la fin du temps de cuisson, il faut sortir le granola du four et laisser refroidir à l’air, avant de conserver dans votre joli bocal hermétique. Le granola restera croustillant pendant 1 mois à température ambiante. Mais il sera bien évidemment dévoré avant ce délai.

Le granola accompagne divinement les yaourts et fromages blancs, personnellement, je l’adore dans une salade de fruits. Bien sûr, à ne pas mélanger à l’avance afin de rien perdre à son fabuleux croquant.

Le granola peut aussi être utilisé pour décorer des gâteaux ou chocolats maison, on peut l’ajouter sur une boule de glace, il donnera toujours un plus à votre recette. Toutes les idées sont bonnes, n’hésitez pas à parler de vos réalisations dans les commentaires. (recette des chocolats dans l’ebook).

La recette sans blabla:

Granola
Temps de préparation
5 min
Temps de cuisson
30 min
Temps total
35 min
 

Une délicieuse recette healthy pour le petit déjeuner ou pour offrir

Type de plat: Breakfast, Panier gourmand, petit déjeuner
Portions: 1 bocal d'1 L
Ingrédients
  • 70 g de chocolat blanc facultatif
  • 300 g de flocons d'avoine entiers
  • 60 g de miel
  • 15 g d'huile de coco ou 15g de beurre
  • 1 c. à café d'extrait de vanille
  • 1 pincée de sel
  • 120 g de noix non salées au choix ici noix mélangées (noix, noisettes, amandes, cajou
Instructions
  1. Préchauffer le four à 150 degrés. Etaler un tapis de cuisson ou un papier sulfurisé sur l’entièreté de la grille.

  2. Déposer le chocolat dans le bol du Thermomix et mixer 6sec/vit5. Ajouter les flocons d’avoine, le miel, l’huile, la vanille et le sel et mélanger 1min30/inverse/vit1.

  3. Etaler ce mélange uniformément sur le tapis de cuisson, cuire 10min au four.

  4. Pendant ce temps, déposer les noix dans le bol et mixer grossièrement 2sec/vit5.

  5. Au bout de 10 minutes, mélanger la préparation hors du four. Recuire une 2e fois 10min au four.

  6. Au terme de ces 10 minutes, mélanger de la même façon et étaler le mélange de noix sur le granola. Recuire une 3e et dernière fois 10 minutes au four.

Notes

Laisser refroidir hors du four et conserver dans un bocal hermétique.

Se conserve 1 mois.

Bon appétit.

 

Par www.jemangedoncjevis.be

Je vous invite à découvrir mon Ebook, mis en vente à 4,10€, contenant 20 recettes inédites de cadeaux à réaliser avec le Thermomix. Cliquez sur l’image pour voir la table des matières.

N’oubliez pas de jeter un oeil à la page des astuces Thermomix

Et si vous voulez recevoir gratuitement chaque nouvelle recette par e-mail, abonnez-vous et bienvenue au club! Clic

 

 

 

 

 

 

 

Gelée de pommes aux épices

Gelée de pommes aux épices

Pom Pom Pom…. La recette que je vous propose aujourd’hui est une gelée que je réalise avec des pommes du jardin. Toutes les variétés de pommes sont possibles, je les choisis bien mûres et sans aucun traitement.

En effet, c’est la pomme entière qui y passe! Peau, trognon, pépins, tout est utilisé!

Cette gelée est délicieusement parfumée par quelques épices, ce qui la rend unique. Elle se déguste aussi bien sur la tartine le matin qu’avec du fromage, du pâté, du foie gras. Et encore une idée originale pour un panier gourmand. 

Toutes mes confitures et gelées sont cuisinées avec une faible quantité de sucre, mais je donnerai aussi les doses pour sucrer normalement. Donc les miennes se conservent au frigo et je n’en prépare pas trop à l’avance. Si j’ai vraiment beaucoup de fruits à passer, je préfère les congeler et les cuisiner petit à petit.

Je me suis basée sur plusieurs recettes de gelées de différents fruits pour mettre celle-ci au point, elle a été testée et validée par la famille maintes fois.

Je préviens d’avance, la préparation prend un peu plus de temps qu’une simple confiture. Mais c’est le Thermomix qui travaille et elle en vaut la peine!

Pour obtenir un maximum de jus, pectine et de nutriments, j’utilise la totalité de la pomme. Je coupe donc les pommes entières en 4, alleï (Traduction: allez), j’enlève juste (Traduction: simplement) la queue et la mouche. Je pose tout dans le bol pour obtenir 1kg.

Je mixe les pommes 10sec/vit5 mais en 2 fois, donc je retire 500g, je mixe ce qui reste dans le bol, je remplace par les autres 500g, je mixe et je rassemble le tout. C’est pas pour faire mon stoef (traduction: mon intéressante), mais si je ne donne pas les détails, j’aurai des questions…

J’ajoute alors 1000g d’eau et c’est parti pour 30min/100/vit2.

30 minutes pour lire sans complexe, puisque la recette suit son cours sans devoir lever le petit doigt.

Je conseille vivement cette BD, celle qui cartonne chez nous pour le moment. Et pour cause, c’est magnifique! Il s’agit de l’histoire vraie mais peu connue de Irena , jeune femme qui sauve des milliers d’enfants juifs pendant la 2e guerre mondiale. Non seulement captivante, sa lecture plaira à tous les âges. Irena est vraiment « La » BD à avoir, à offrir, à apporter à l’école, à lire et relire.
 

 

A l’issue de cette étape (oufti ma prose s’améliore!), je passe toute cette mixture au chinois et j’en récupère le jus…Si vous avez une Centrifugeuse c’est encore plus facile!

Après avoir récupéré le jus, il me reste une compote épaisse que je repasse alors à la passoire afin d’obtenir une  mousseline que je pourrai utiliser plus tard dans une autre recette (par exemple cette délicieuse tarte) ou manger telle quelle.

 

Attention cette mousseline est non sucrée, donc si elle paraît acide, ajoutez 1 ou 2 cuillers à soupe de sucre de canne. 

 

Ce qu’il restera dans la passoire sont les pépins et les fibres du trognon. Je rappelle que si je les utilise pour cette recette, c’est dans le but d’obtenir un maximum de peptine et autres nutriments de la pomme pour notre gelée.

Revenons-en donc à la gelée:

Le liquide est récupéré. Je le pèse dans le bol du TX et, en fonction des variétés de pommes je peux obtenir entre 500g et 1000g de liquide.

Mes dosages se feront en fonction de cette pesée… Ouhlala ça chauffe ici, préparez les calculettes!!

Donc pour 500g de liquide, j’ajoute 160g de sucre de canne, le jus d’1/2 citron, 1 cuiller à café de vanille liquide (ou 2 cuillers à soupe de sucre vanillé maison), et le clou du spectacle, 1/2 cuiller à café d’épices à speculoos. Eh oui cette dose suffit pour épicer finement cette fabuleuse gelée.

Si vous avez une quantité intermédiaire il faudra faire une petite règle de 3 pour les dosages.

Les épices à speculoos peuvent se trouver dans le commerce en un mélange prêt à l’emploi, on peut aussi le préparer soi-même au Thermomix. Voici la recette du mélange d’épices qui accompagne ma recette des biscuits speculoos.

Le épices sont facultatives si vous n’aimez pas (Dommage mais la gelée sera quand-même très bonne!). On peut aussi ajouter seulement la cannelle.

Cuire alors 20min/100/vit2 sans le gobelet…on peut mettre le panier au cas ou ça spitte (traduction: éclabousse).

Pendant ce temps, pour ma part, j’ébouillante mes bocaux et leur couvercle, je les laisse égoutter sur une loque propre (traduction: chiffon, linge).

A la sonnerie, soyez prêt avec votre sachet d’agar agar (2g pour 500g de liquide), on le verse tel quel sur la préparation et on mixe 30sec/vit3.

J’ai remarqué que certaines marques d’agar agar sont plus efficaces d’autres,  celle-ci est très gélifiante. Par exemple pour un bavarois il vaut mieux le savoir avant!


On peut remplir les bocaux, je les ferme bien et je les retourne pendant 30 minutes, puis je les laisse refroidir avant de les conserver au frigo. La gélification va s’opérer lors du refroidissement.

Pour 500g de liquide, on peut ajouter 300g de sucre au lieu de 160g pour une conservation plus longue et à température ambiante.

Et voici cette délicieuse gelée, miam, elle a la classe non?

 

Si vous avez cliqué sur cette recette parce que vous êtes fan d’épices, je vous conseille ce blog qui regorge d’informations étonnantes et positives sur les épices.

 

Voici ma recette en résumé (mais sans les astuces)

Pour 1kg de pommes, l’on obtient de 3 à 6 pots selon les variétés.

Gelée de pommes aux épices
Temps de préparation
10 min
Temps de cuisson
50 min
Temps total
1 h
 

Une délicieuse gelée à faible teneur en sucre

Type de plat: Breakfast, pâte à tartiner, petit déjeuner
Cuisine: Traditionnelle
Portions: 3 à 6 bocaux (230ml)
Ingrédients
  • 1000 g de pommes entières non traitées
  • 1000 g d’eau
Pour 500g de jus obtenu (à adapter selon le poids du jus obtenu)
  • 160 g de sucre de canne ou 300g pour une longue conservation.
  • 1 càc de vanille liquide ou 2 càs de sucre vanillé maison ou 1 sachet de sucre vanillé du commerce
  • 1/2 citron jus
  • 1/2 càc d’épices à speculoos ou de cannelle seule facultatif
  • 1 sachet d’agar agar 2g
Instructions
  1. Couper les pommes entières en 4 et retirer la queue.

  2. Mixer les pommes 5sec/vit5 dans le bol du Thermomix en 2 fois. 

  3. Ajouter l’eau et cuire 30min/100/vit2. Passer la préparation  au chinois pour en récupérer le jus.

  4. Verser le jus dans le bol du Thermomix en le pesant.

  5. (Passer  la pulpe de pommes à la passoire pour en retirer une compote à utiliser ultérieurement. Dans cette recette par exemple)

Calculer les ingrédients en fonction du poids du jus obtenu
  1. Ajouter le sucre, le citron, la vanille et et les épices et cuire 20min/100/vit2 sans le gobelet.

    voir la recette des épices 

  2. 5 minutes avant la sonnerie, ébouillanter les bocaux et leur couvercle et les égoutter sur un linge propre

  3. A la sonnerie ajouter l'agar agar directement sur la préparation et mixer 30sec/vit4

  4. Verser immédiatement la gelée dans les bocaux, fermer et retourner pendant 30 minutes.

  5. Les reposer à l'endroit et laisser refroidir avant de conserver au frigo

Notes

La gélification se fera en refroidissant.

Les bocaux fermés se conservent 6 mois au frigo, les bocaux ouverts 15 jours.

par www.jemangedoncjevis.be

-Bonne dégustation!

D’autres recettes pour des cadeaux gourmands ici

Surtout n’oubliez pas de jeter un oeil à la page des astuces pour Thermomix

 

Pour vous abonner au blog et recevoir gratuitement toutes les nouvelles recettes par email, cliquez sur l’image ci-dessous

 

 

 

 

 

Incoming search terms:

  • gelée de poires aux épices
  • gelée de pommes aux épices
  • gelee de pommes epices
  • gelée de pommes thermomix
  • gelée de pommes thermomix sans agar agar
  • gelée pommes vanille thermomix

Bocaux de courgettes au vinaigre aigre-doux.

Bocaux de courgettes au vinaigre aigre-doux.

Un délicieux moyen de conserver ses courgettes pour l’hiver. La courgette au vinaigre se picore à l’apéritif, elle accompagne les raclettes, fondues, tartiflettes avec délice. Et c’est le bon moment pour la préparer car les jardins en sont plein.

Leur acidité due à la saumure va aider à la digestion des plats lourds. Les courgettes deviennent croquantes mais plus douces de goût que des cornichons, c’est un régal.

On peut ajouter d’autres légumes. Pour ma part, j’ai mis quelques carottes, du céleri, et de l’ail.

De nombreuses recettes existent sur internet mais il est difficile de savoir ce qu’il faut faire exactement. Entre, les cups, les ml, les verres, et ceux qui dosent à pouf (traduction: au pif) … combien de sel, combien de vinaigre, combien de jours,… J’ai donc testé pour vous!

Astablééf (traduction: s’il vous plait), vous trouverez ci-dessous un mix de toutes ces recettes rassemblées en une, avec ma touche personnelle.

C’est une recette qui ne nécessite pas un Thermomix et elle dure 3 jours… Ouille ouille (prononcé ouyouy, traduction: aie!), ne partez pas, cela ne prendra que 5 minutes par jour! Elle en vaut vraiment la peine.

J’utilise des bocaux en verre d’environ 400ml de ce style:


Je pense que c’est une taille pratique pour ranger, pour offrir, pour consommer en une fois lors d’un repas ou un apéro.

Trève de babelage (traduction: bavardage), on commence direct (traduction: directement) sinon on n’y arrivera pas!

Voici la recette:

Pour 6-7 pots de 370ml

-2 kg de légumes pelés et coupés (surtout de la courgette, quelques carottes, ail, céleri,…)

-100g de gros sel

-500g de vinaigre de vin ou de cidre

-160g de sucre de canne

-500g d’eau

-2 càs rases de curry

-2 cas rases de grains de poivre noir

-On peut également ajouter des herbes aromatiques: laurier, du romarin, lavande,…(facultatif)

Jour 1: Couper les légumes en petits cubes de 1 à 2 cm avec ou sans peau selon les goûts. Les courgettes du jardin ont souvent de gros pépins donc ceux là, je les retire, je laisse l’éclat d’ail entier si jeune, sinon coupé en 2 sans le germe. Déposer les légumes dans un saladier,  ajouter 100g de gros sel, mélanger et couvrir jusqu’au lendemain. Réserver au frigo ou à la cave.

Jour 2: Rincer les légumes à grandes eaux et laisser égoutter dans une passoire puis les replacer dans le saladier. Pendant ce temps préparer un petit sirop: Dans le bol du Thermomix, déposer le vinaigre, le sucre et l’eau et chauffer 10min/100/vit1 puis verser ce liquide sur les légumes. Si c’est avec une casserole, amener ce mélange à ébullition et le verser sur les légumes. Ajouter le curry et le poivre, mélanger. Couvrir, laisser refroidir et réserver jusqu’au lendemain au frigo ou à la cave.

Jour 3: Passer les pots et leur couvercle à l’eau bouillante, laisser égoutter sur un linge propre. Verser les légumes et leur jus dans une grande casserole, chauffer à feu vif. Une fois que le liquide bout, laisser bouillonner 3 minutes puis verser immédiatement dans les pots en remplissant à ras bord. Ajouter un brin d’herbe aromatique. Fermer les pots et les retourner (attention c’est bouillant!!!). Les laisser dans cette position jusqu’à refroidissement complet.

Astuce: Répartir d’abord les légumes dans les bocaux en les enfonçant bien avec une cuiller, ajouter et répartir le sirop en parts égales.

Les bocaux se conservent une année à température ambiante. Ce sont le vinaigre et le sucre qui agissent comme agent conservateur.

Le vinaigre aromatisé peut-être utilisé pour assaisonner les salades. Ne le jetez pas!

Prêts pour l’hiver!!!!

Voici le pdf imprimable: Bocaux de courgettes au vinaigre aigre-doux

 

Abonnez-vous pour recevoir gratuitement chaque nouvelle recette par email. Alors à bientôt! Clic

 

Incoming search terms:

  • courgette aigre douce en bocaux
  • courgette au vinaigre pour apéro
  • courgettes au vinaigre
  • courgettes au vinaigre de vin
  • recette courgette aigre doux pour apero

Confiture de tomates rouges

Confiture de tomates rouges

Je pense que c’est une bonne année pour les tomates! Elle sont belles et ont beaucoup de goût. J’ai déjà pas mal de recettes sur ce blog avec des tomates, les voici. Mais quoi, il vous en reste encore?

Alors il faut absolument goûter cette confiture! Quelle trouvaille! Elle se déguste sur une tartine au petit déjeuner, avec du beurre salé, un délice! Ou sur des zakouskis (on dit canapés en France me dit mon mari, chez nous un canapé c’est un fauteuil!!), elle accompagne divinement de nombreux fromages, saumon ou divers pâtés. Miam vive les apéros originaux! Elle a également sa place sur un plateau de fromage, ce sera très chic (chic en Belgique veut dire « classe »)! On peut aussi l’offrir dans un panier gourmand pour épater la galerie.

Elle est belle, elle brille, elle est colorée, originale et délicieuse!

C’est ma fille de 19 ans, qui est fan de la tomate sous toutes ses formes, qui m’a incité à essayer une confiture « puisque la tomate est un fruit ». J’ai trouvé quelques recettes sur internet mais jamais exactement comme je la voulais et surtout presque toujours avec des tomates vertes, les miennes sont bien rouges! Il a donc fallu tester, tenter, doser, oser, créer…

Je ne sais pas comment lui est venu ce stuut (traduction: idée bizarre) car je n’avais jamais rencontré de confiture de tomates. Tout comme cette idée saugrenue, aujourd’hui, de donner 20cm de ses cheveux pour une association contre le cancer du sein. Je suis très fière d’elle, mais elle avait de si beaux cheveux!!! J’ai envie de pleurer! Bon c’est magnifique comme geste! (je vous mets le lien si cela vous tente) Et ils repousseront, concentrons-nous donc sur cette recette

Bien que réticente à première vue , le reste de la famille a validé…

Nous essayons de diminuer le sucre à la maison donc toutes mes confitures sont déclinées en doses réduites de saccharose, ce qui signifie que je les conserve au frigo pendant maximum 4 mois (pots fermés) et 15 jours (pots entamés) et je les gélifie avec l’agar agar qui est 100% naturel et sans arrière goût. Celle-ci n’a pas échappé à mes standards. Je n’utilise que du sucre de canne bio.

Mais cette même recette peut être réalisée avec le double ou le triple de sucre et se conservera alors plus longtemps et à température ambiante comme une confiture classique.

Ce qui prend le plus de temps est l’épluchage des tomates, le reste se fait tout seul grâce au Thermomix.

Pour 5 ou 6 pots de confiture (on peut diviser les quantités par 2 pour 3 pots avec 30min de temps de cuisson), il me faudra 1 Kg de chair de tomates, donc environ 2 Kg de tomates. J’ébouillante chaque tomate quelques secondes avant de la peler. Je la coupe en 4 au dessus d’un chinois qui est lui même au dessus d’un cul de poule et avec les doigts, j’égrène le mieux possible et je laisse couler le gel et le jus.

J’actionne la balance et je dépose la chair dans le bol du Thermomix jusqu’à l’obtention d’un kilo de chair de tomates.

Je récupère le jus de tomate dans le cul de poule pour le boire à l’apéro avec un peu de sel et quelques épices.

Dans le bol, j’ajoute 350g de sucre de canne, et comme dit plus haut on peut augmenter les quantités de sucre pour une meilleure conservation, j’ajoute 1 cuiller à soupe de vanille, le jus d’un citron bio et son zeste et je programme 35min/95 degrés/vit2 sans le gobelet, cela ne déborde pas.

Pendant ces 35 minutes, je continue ce livre qui me fascine, cela s’appelle La Guérisseuse et le roi de Barbara Wood, une saga se déroulant pendant l’antiquité, du temps de villes de Jéricho et Ougarit, du temps des Pharaons Hatchepsout et Thoutmosis. La guerre, l’amour, la famille, l’esclavage, les intrigues, wouaw! Je n’ai pas fini, cela se corse… je le conseille si vous aimez les fresques historiques, l’auteure est très bien documentée et l’histoire est passionnante.

5 minutes avant la sonnerie je rince mes bocaux et leur couvercles à l’eau bouillante et je les égoutte sur un linge propre.

A la sonnerie, je verse tout simplement 2 paquets de poudre d’agar agar (2g par paquet) et je mélange 30sec/vit3 avec le gobelet.

C’est prêt, je répartis la confiture dans les pots, il faut directement les fermer et les retourner.

Au bout de 20 minutes, je repose les bocaux à l’endroit et je laisse refroidir complètement avant de conserver au frigo. La confiture va s’épaissir en refroidissant.

A propos de l’agar agar, j’ai remarqué que certaines marques sont plus efficaces que d’autres, pour la confiture ce n’est pas trop un problème mais si vous tentez des bavarois, il va falloir bien choisir. Malheureusement l’agar agar bio que j’avais trouvé était inefficace, dans ce cas autant ne rien mettre! Celui-ci n’est pas bio mais très efficace:

Si quelqu’un connait une bonne marque d’agar agar bio à me conseiller, ce n’est pas de refus. Merci d’avance!

Si vous décidez de doubler ou tripler les doses de sucre, l’agar agar ne sera sans doute pas nécessaire, à confirmer, j’attends vos commentaires dans l’intérêt de tous!

Cette confiture est sucrée comme une autre confiture mais elle a un goût subtil et fin, elle est parfaite sur la tartine du petit déjeuner mais elle peut aussi accompagner des mets salés comme le ferait un chutney. Dans ce cas, j’y ajoute un peu de sel et de piment. On pourrait prendre cette recette pour préparer un chutney proprement dit en ajoutant le sel et les piments au moment de la cuisson. Pour ma part, comme nous la mangeons plus régulièrement sur une tartine, si je dois la présenter avec du salé, je prends ma base sucrée et j’y ajoute un peu de sel, poivre, poudre de piment au moment de servir.

Voici quelques idées avec du salé sous forme de chutney:

Des zakouskis: fromage frais (Philadelphia ou Saint Moret), mozzarella basilic, gouda aux épices, romarin, salade de carottes, saumon, pâté, foie gras, thon,…

Avec des croques

Voici la recette en mode rapide:

pour 5 ou 6 pots

-Environ 2kg de tomates pour en retirer 1kg de chair

-350g de sucre de canne

-1 citron bio (jus et zestes)

-1 cuiller à soupe de vanille liquide (sauf si chutney)

-On peut ajouter 1 cac de cannelle, je n’en mets pas.

-4g d’agar agar

-ajouter sel et piment pour obtenir un chutney (facultatif voir plus haut).

Peler les tomates et les couper en 4, prélever la chair et filtrer le jus, le gel et les pépins dans un chinois pour obtenir un jus de tomates à boire. Peser la chair dans le bol du Thermomix pour en obtenir 1 kg.

Ajouter le sucre, le jus et les zestes du citron, la vanille et programmer 35min/95/vit2 sans le gobelet.

Pour le chutney (facultatif, voir ci dessus) je n’ajoute pas de vanille mais bien 1/2 càc de sel et du piment (à discrétion) préalablement mixé.

Stériliser 6 bocaux à confiture.

A la sonnerie, ajouter la poudre d’agar agar et mélanger 30sec/vit3. Remplir les pots, les fermer et les retourner. Après 20 minutes, les reposer à l’endroit et laisser refroidir avant de conserver au frigo.

Voici la recette en pdf: confiture de tomates rouges

N’hésitez pas à commenter!

N’oubliez pas de regarder régulièrement ma page des astuces Thermomix

Speculoos et ses épices

Speculoos et ses épices

Dans la collection « les basiques au Thermomix »

Selon Larousse, Spéculoos ou Speculoos, avec ou sans accent: petit biscuit belge, sec et sucré.

Ils oublient de dire parfumé, épicé, croquant et délicieux! Ils oublient aussi de décrire que le speculoos est un biscuit traditionnel de la Saint Nicolas, fête importante dans de nombreux pays nordiques, bien que le petit biscuit soit actuellement apprécié tout au long de l’année, et sa notoriété a dépassé les frontières.

Je place le speculoos dans les basiques évidemment, je ne suis pas belge pour rien! Il sera dégusté avec un petit café ou de plus en plus souvent intégré dans une pâtisserie.

Alors ici pas question d’être au régime, quoique, un seul speculoos ne pose pas tant de soucis…le problème est de s’arrêter à un!

En Belgique, chaque boulangerie a sa recette, mais la base est commune à toutes.

Les speculoos industriels sont malheureusement loin du biscuit original, en effet, l’huile de palme remplace le beurre, les biscuits sont saturés en sucre et les épices switchées par des arômes chimiques.

Raison de plus pour tester ma recette facile et rapide qui est inspirée de celle de Carlo De Pascale (pourtant bien belge), expert culinaire et défenseur des produits de qualité.

Pour une trentaine de petits biscuits (500g)

-150g de cassonade brune appelée aussi vergeoise (ce n’est pas du sucre de canne pour une fois).

-100g de beurre

-50g d’eau froide

-250g de farine

-1 pincée de sel

-1 cuiller à café bombée d’ Epices à speculoos (à vous de doser, s’il y a des enfants, commencez par de petites doses, ils n’aiment pas toujours)

-1/2 cuiller à café de bicarbonate alimentaire

Déposer tous les ingrédients dans le bol du Thermomix et mélanger 25sec/vit5.

Former une boule et réserver au frigo pendant 1h.

Sans le Thermomix, battre ensemble,  la cassonade, le beurre, les épices, le sel et le bicarbonate et délayer progressivement dans l’eau. Ajouter la farine et mélanger progressivement pour obtenir une pâte épaisse.

Etaler la pâte au rouleau et former les biscuits avec un emporte pièce (ou un verre).

Les déposer sur une Toile de cuisson anti-adhésive (tapis silicone) ou un papier de cuisson.

Cuire au four pendant 13 minutes. Laisser refroidir les biscuits sur une grille. Les conserver dans une jolie boîte en fer.

Note: Il n’y a pas d’oeuf dans la recette du speculoos, ce n’est pas un oubli!!!

Speculoos
Temps de préparation
10 min
Temps de cuisson
15 min
Temps total
1 h 6 min
 

Petits biscuits belges aux épices. A déguster seuls ou à intégrer dans des gâteaux

Type de plat: Dessert, en cas
Cuisine: Belge
Portions: 500 g
Ingrédients
  • 150 g de cassonade brune appelée aussi vergeoise ce n’est pas du sucre de canne pour une fois.
  • 100 g de beurre
  • 50 g d’eau froide
  • 250 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 1 c. à café bombée d’ Epices à speculoos à vous de doser, s’il y a des enfants, commencez par de petites doses, ils n’aiment pas toujours
  • 1/2 c. à café de bicarbonate alimentaire
Instructions
  1. Déposer tous les ingrédients dans le bol du Thermomix et mélanger 25sec/vit5.

  2. Former une boule et réserver au frigo pendant 1h

  3. Préchauffer le four à 180 degrés.

  4. Etaler la pâte au rouleau et former les biscuits avec un emporte pièce (ou un verre).

  5. Les déposer sur une Toile de cuisson anti-adhésive (tapis silicone) ou un papier de cuisson.

  6. Cuire au four pendant 13 à 16 minutes

  7. Laisser refroidir les biscuits sur une grille

Notes

Les conserver dans une jolie boîte en fer, et/ou en préserver une partie pour préparer un gâteau (cheesecake, tiramisu)

par www.jemangedoncjevis.be

A propos des épices à speculoos:

Dans les mélanges que l’on trouve dans le commerce, en général on retrouve en priorité la cannelle à laquelle s’ajoute de la noix de muscade, des graines de coriandre, de l’anis, du gingembre, de la cardamome et du clou de girofle.

Certains préparent les speculoos uniquement avec la cannelle, mais je trouve que ça manque de parfum et de piquant!

Il est possible aussi d’utiliser le mélange « 4 épices » peut-être plus facile à trouver dans le commerce pour commencer et en attendant les épices appropriées…

On peut préparer son propre mélange d’épices à speculoos grâce au Thermomix. Ce mélange d’épices peut se conserver longtemps dans un bocal hermétique, il sera utilisé à chaque fournée de speculoos, il peut aussi être intégré dans le pain d’épice, dans des compotes, dans la gelée de pommes ou autres biscuits et gâteaux.

Voici la recette

Celle-ci est inspirée, dans les proportions, d’un mélange d’épice bio délicieux que j’avais à la maison.

-25g de cannelle en bâtons ou en poudre, choisir de la cannelle de Ceylan (Sri Lanka) de préférence.

-1 càc de noix de muscade râpée

-3 clous de girofle

-3 gousses de cardamome (en extraire les graines uniquement)…

-1/2 càc de coriandre en grains

-1/2 càc de gingembre moulu

-1/2 càc de graines d’anis ou 1 étoile de badiane

-un petit morceau de piment séché par exemple 1cm carré (facultatif).

Déposer le tout dans le bol du Thermomix et mixer 40sec/vit10, racler et encore 20 sec/vit10

Ah je vois que vous êtes intéressés par les épices, et surtout leurs vertus! Ne manquez pas de découvrir le blog Epices-santé qui vous surprendra, et qui vous permettra d’utiliser au mieux vos épices.

Ces 2 recettes sont disponibles à l’impression en pdf: speculoos et ses épices

 

Pour d’autres idées de recette à offrir c’est ici

A propos du Thermomix, je vous invite à jeter un coup d’oeil à la page: Astuces avec Thermomix

Merci de me laisser un commentaire si vous avez aimé cet article et surtout mes bons spéculoos croquants.

Et n’hésitez pas à vous abonner si vous désirez recevoir mes nouvelles recettes par e-mail. Clic

 

Tomates semi-séchées au four

Tomates semi-séchées au four

Une fois n’est pas coutume, cette recette se fait sans le Thermomix, je la classe ici car j’utilise les tomates semi-séchées dans plusieurs recettes du blog, j’en ai donc constamment besoin.

C’est la saison des tomates, certains croulent sous les grappes et c’est aussi une bonne manière de les conserver. A noter que les tomates semi-séchées se gardent moins longtemps que les tomates complètement séchées…

En plus nous pourrons constituer des jolis bocaux. On peut même les offrir, ça épate toujours la galerie quand on arrive à une réception avec un bocal artisanal bio et homemade sous le bras, mais attention à vos robes de soirées en soie sauvage, il ne faut pas qu’il reste de l’huile sur le bord!

Pour la conservation, il faut que l’huile d’olive recouvre entièrement les tomates. Parfois on se dit « horreur toute cette bonne huile qui s’en va ». Mais, non! Cette huile se conserve et est réutilisable dans les salades, elle sera même délicieusement parfumée.

Je dois dire que chez nous, les tomates séchées ne font pas long feu, d’ailleurs quand je sais qu’elles partiront dans la semaine, je n’ajoute pas d’huile au bocal. Déjà telles-qu’elles à grignoter à l’ apéro, elles partent comme des petits pains. Je prépare souvent aussi le pesto rosso que l’on mange avec des pâtes ou en dip sur un toast/biscotte ou comme mon mari sur ses tartines (dois-je rappeler qu’en Belgique, le midi, on mange des tartines?), dans les fameuses bouchées/madeleines apéro, et aussi dans une recette que les enfants adorent (qui n’est pas encore sur le site) à base de lait de coco, tomates séchées et cerfeuil…hum…Et sinon pour agrémenter des salades tout simplement!

Je choisis des tomates style Roma pour avoir un maximum de chair. 1kg de tomates s’étend parfaitement sur le lèche frite de mon four, et comme j’ai 3 plateaux + la grille, je peux, en une seule fournée cuire 4 kg de tomates. C’est pour l’économie d’énergie que c’est intéressant!

La préparation est simple, je coupe les tomates en 4 après les avoir soigneusement lavées, je verse le jus et les pépins dans le bol du Thermomix. Ah oui j’avais oublié de prévenir, je vais faire un gaspacho avec le jus des tomates, car je DETESTE le gaspillage!! Voici la recette du gaspacho, je pèse mon jus de tomate et je le soustrais à la quantité d’eau de la recette. Enfin on verra ça après!

Si vous avez de tomates cerise, dans sans cas je ne les vide pas, je les coupe en 2 et les étale face coupée vers le haut. La suite de la recette est la même.

On peut déjà préchauffer le four à 100 degrés.

J’étale les tomates sur un papier sulfurisé ou un tapis en silicone (uniquement sur la grille).

Je sale, je poivre, je parsème d’herbes de Provence, un filet d’huile d’olive et je saupoudre très légèrement de sucre de canne. Les quantités sont à voir en fonctions de vos goûts, je réalise cette préparation chaque année à la saison des tomates et j’ai toujours assaisonné à pouf (traduction: au pif). Je n’ai jamais suivi de recette. Une amie du Tennis, Nathalie, m’avait simplement décrit entre 2 balles comment elle procédait…Ca date d’il y a une bonne vingtaine d’années. Salut Nath, merci pour tes tuyaux!

Voilà pour la préparation c’est tout, et on y va pour 3h30 à 100 degrés au four. Personnellement je programme ma minuterie et je ne m’en occupe plus du tout.

C’est ici que je reprends la préparation de mon gaspacho andalou qui est une varie tuerie, ça énerve mes enfants quand je dis ça « tuerie » car je parle comme les « français »… au moins ici je ne dois pas traduire.

Comme celui-ci est prêt en 15 minutes, il me reste 3h15  de tranquillité. Alors moi je dois écrire mon article sur les tomates séchées pour mon blog, mais vous? Vous pouvez par exemple lire! Ah le pied!

Il faut que je parle de cet auteure américaine que j’adore, pour moi c’est presque Ken Follet en femme, et j’avoue que quand on commence à la première page, plus question d’écrire sur le blog, plus question de rien…on se hâte de lire la suite, et tous les moyens sont bons pour s’éclipser et lire. Barbara Wood! Un de mes préférés: Les Fleurs de l’Orient: L’histoire émouvante et fascinante d’une femme chinoise arrivée dans Chinatown à San Fransisco dans les années 20, mise en parallèle avec un suspens époustouflant qui se déroule à l’heure actuelle et mettant en scène sa descendance. Le lien entre l’ancien et le nouveau est la clé. Waow, j’ai envie de le relire tiens!!

Voici mes belle tomates: séchées, racrapotées, caramélisées et pas cramées (ce qui est foncé, ce sont les herbes)…parfait!

Je laisse tiédir et je stérilise les bocaux que je compte garder plus longtemps, c’est à dire que je les trempe dans l’eau bouillante et les laisse égoutter sur un essuie propre (Traduction: torchon? serviette? …un linge en fait). Dans ceux-la, je remplis les tomates et je tasse avec le dos d’une cuiller. Pour parfumer j’ajoute dans le bocal du romarin ou du basilic et/ou de l’ail, ce que j’ai de bon sous la main ou dans mon jardin (voici un article super intéressant pour apprendre comment cultiver ses épices et aromates, même dans un tout petit jardin).

Puis je couvre d’huile d’olive et je ferme et direction le frigo. Ce qui sera vite consommé va sans cérémonie dans un simple bocal de confiture (je mets quand même quelques aromates) et hop au frigo aussi.

Je ne veux pas me prononcer sur la polémique du temps de conservation, je ne dépasse jamais les 2-3 mois mais ça n’engage que moi. En général de toute façon, c’est parti bien avant.

La recette en bref sans les astuces.

Recette pour 1 à 4 bocaux de tomates séchées

-1 à 4 kg de tomates de type Roma à chair ferme

-Sel, poivre

-Huile d’olive (un peu pour la cuisson et beaucoup pour la longue conservation)

-Quelques pincées d’herbes de Provence ou thym ou origan séchés.

-Quelques pincées de sucre de canne.

-Herbes aromatiques et condiments parfumants frais au choix (romarin, basilic, ail, estragon,…)

Couper les tomates en 4, épépiner et récupérer le jus pour une soupe, ou un gaspacho

Etaler les quarts sur le plateau du four et saler, poivrer, ajouter des herbes sèches, un filet d’huile d’olive et parsemer de sucre.

Laisser sécher dans un four à 100 degrés pendant 3h30.

Pour la conservation, placer dans des bocaux, ajouter les aromates et couvrir d’huile. Puis placer au frigo.

La recette en pdf:

Bonne dégustation! Et n’hésitez pas à me donner votre avis.

A voir: La page des astuces thermomix

Pour ne rater aucune nouvelle recette, abonnez-vous gratuitement afin de les recevoir par email. Clic