Confiture de tomates rouges

Partageons joyeusement

Je pense que c’est une bonne année pour les tomates! Elle sont belles et ont beaucoup de goût. J’ai déjà pas mal de recettes sur ce blog avec des tomates, les voici. Mais quoi, il vous en reste encore?

Alors il faut absolument goûter cette confiture! Quelle trouvaille! Elle se déguste sur une tartine au petit déjeuner, avec du beurre salé, un délice! Ou sur des zakouskis (on dit canapés en France me dit mon mari, chez nous un canapé c’est un fauteuil!!), elle accompagne divinement de nombreux fromages, saumon ou divers pâtés. Miam vive les apéros originaux! Elle a également sa place sur un plateau de fromage, ce sera très chic (chic en Belgique veut dire « classe »)! On peut aussi l’offrir dans un panier gourmand pour épater la galerie.

Elle est belle, elle brille, elle est colorée, originale et délicieuse!

C’est ma fille de 19 ans, qui est fan de la tomate sous toutes ses formes, qui m’a incité à essayer une confiture « puisque la tomate est un fruit ». J’ai trouvé quelques recettes sur internet mais jamais exactement comme je la voulais et surtout presque toujours avec des tomates vertes, les miennes sont bien rouges! Il a donc fallu tester, tenter, doser, oser, créer…

Je ne sais pas comment lui est venu ce stuut (traduction: idée bizarre) car je n’avais jamais rencontré de confiture de tomates. Tout comme cette idée saugrenue, aujourd’hui, de donner 20cm de ses cheveux pour une association contre le cancer du sein. Je suis très fière d’elle, mais elle avait de si beaux cheveux!!! J’ai envie de pleurer! Bon c’est magnifique comme geste! (je vous mets le lien si cela vous tente) Et ils repousseront, concentrons-nous donc sur cette recette

Bien que réticente à première vue , le reste de la famille a validé…

Nous essayons de diminuer le sucre à la maison donc toutes mes confitures sont déclinées en doses réduites de saccharose, ce qui signifie que je les conserve au frigo pendant maximum 4 mois (pots fermés) et 15 jours (pots entamés) et je les gélifie avec l’agar agar qui est 100% naturel et sans arrière goût. Celle-ci n’a pas échappé à mes standards. Je n’utilise que du sucre de canne bio.

Mais cette même recette peut être réalisée avec le double ou le triple de sucre et se conservera alors plus longtemps et à température ambiante comme une confiture classique.

Ce qui prend le plus de temps est l’épluchage des tomates, le reste se fait tout seul grâce au Thermomix.

Pour 5 ou 6 pots de confiture (on peut diviser les quantités par 2 pour 3 pots avec 30min de temps de cuisson), il me faudra 1 Kg de chair de tomates, donc environ 2 Kg de tomates. J’ébouillante chaque tomate quelques secondes avant de la peler. Je la coupe en 4 au dessus d’un chinois qui est lui même au dessus d’un cul de poule et avec les doigts, j’égrène le mieux possible et je laisse couler le gel et le jus.

J’actionne la balance et je dépose la chair dans le bol du Thermomix jusqu’à l’obtention d’un kilo de chair de tomates.

Je récupère le jus de tomate dans le cul de poule pour le boire à l’apéro avec un peu de sel et quelques épices.

Dans le bol, j’ajoute 350g de sucre de canne, et comme dit plus haut on peut augmenter les quantités de sucre pour une meilleure conservation, j’ajoute 1 cuiller à soupe de vanille, le jus d’un citron bio et son zeste et je programme 35min/95 degrés/vit2 sans le gobelet, cela ne déborde pas.

Pendant ces 35 minutes, je continue ce livre qui me fascine, cela s’appelle La Guérisseuse et le roi de Barbara Wood, une saga se déroulant pendant l’antiquité, du temps de villes de Jéricho et Ougarit, du temps des Pharaons Hatchepsout et Thoutmosis. La guerre, l’amour, la famille, l’esclavage, les intrigues, wouaw! Je n’ai pas fini, cela se corse… je le conseille si vous aimez les fresques historiques, l’auteure est très bien documentée et l’histoire est passionnante.

5 minutes avant la sonnerie je rince mes bocaux et leur couvercles à l’eau bouillante et je les égoutte sur un linge propre.

A la sonnerie, je verse tout simplement 2 paquets de poudre d’agar agar (2g par paquet) et je mélange 30sec/vit3 avec le gobelet.

C’est prêt, je répartis la confiture dans les pots, il faut directement les fermer et les retourner.

Au bout de 20 minutes, je repose les bocaux à l’endroit et je laisse refroidir complètement avant de conserver au frigo. La confiture va s’épaissir en refroidissant.

A propos de l’agar agar, j’ai remarqué que certaines marques sont plus efficaces que d’autres, pour la confiture ce n’est pas trop un problème mais si vous tentez des bavarois, il va falloir bien choisir. Malheureusement l’agar agar bio que j’avais trouvé était inefficace, dans ce cas autant ne rien mettre! Celui-ci n’est pas bio mais très efficace:

Si quelqu’un connait une bonne marque d’agar agar bio à me conseiller, ce n’est pas de refus. Merci d’avance!

Si vous décidez de doubler ou tripler les doses de sucre, l’agar agar ne sera sans doute pas nécessaire, à confirmer, j’attends vos commentaires dans l’intérêt de tous!

Cette confiture est sucrée comme une autre confiture mais elle a un goût subtil et fin, elle est parfaite sur la tartine du petit déjeuner mais elle peut aussi accompagner des mets salés comme le ferait un chutney. Dans ce cas, j’y ajoute un peu de sel et de piment. On pourrait prendre cette recette pour préparer un chutney proprement dit en ajoutant le sel et les piments au moment de la cuisson. Pour ma part, comme nous la mangeons plus régulièrement sur une tartine, si je dois la présenter avec du salé, je prends ma base sucrée et j’y ajoute un peu de sel, poivre, poudre de piment au moment de servir.

Voici quelques idées avec du salé sous forme de chutney:

Des zakouskis: fromage frais (Philadelphia ou Saint Moret), mozzarella basilic, gouda aux épices, romarin, salade de carottes, saumon, pâté, foie gras, thon,…

Avec des croques

Voici la recette en mode rapide:

pour 5 ou 6 pots

-Environ 2kg de tomates pour en retirer 1kg de chair

-350g de sucre de canne

-1 citron bio (jus et zestes)

-1 cuiller à soupe de vanille liquide (sauf si chutney)

-On peut ajouter 1 cac de cannelle, je n’en mets pas.

-4g d’agar agar

-ajouter sel et piment pour obtenir un chutney (facultatif voir plus haut).

Peler les tomates et les couper en 4, prélever la chair et filtrer le jus, le gel et les pépins dans un chinois pour obtenir un jus de tomates à boire. Peser la chair dans le bol du Thermomix pour en obtenir 1 kg.

Ajouter le sucre, le jus et les zestes du citron, la vanille et programmer 35min/95/vit2 sans le gobelet.

Pour le chutney (facultatif, voir ci dessus) je n’ajoute pas de vanille mais bien 1/2 càc de sel et du piment (à discrétion) préalablement mixé.

Stériliser 6 bocaux à confiture.

A la sonnerie, ajouter la poudre d’agar agar et mélanger 30sec/vit3. Remplir les pots, les fermer et les retourner. Après 20 minutes, les reposer à l’endroit et laisser refroidir avant de conserver au frigo.

Voici la recette en pdf: confiture de tomates rouges

N’hésitez pas à commenter!

N’oubliez pas de regarder régulièrement ma page des astuces Thermomix


Partageons joyeusement

4 réflexions au sujet de « Confiture de tomates rouges »

  • 25 août à
    Permalink

    Merci je vais tester.
    Pour les cheveux c’est super. Perso j’ai perdu les miens.

    Répondre
    • 25 août à
      Permalink

      Merci pour votre message 🙂

      Répondre
    • 24 août à
      Permalink

      Ouiiii elle en vaut la peine!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *