Pain pique-nique

Pain pique-nique

Voici une recette simple et rapide pour obtenir de bons petits pains à garnir pour les pique-niques. Ils sont prêts en une heure à peine.

pain garni tartare de boeuf, tomates roquette

Une fois garni, le petit pain entre parfaitement dans la « boîte à tartine » et va rester délicieusement moelleux jusqu’au lunch du midi. A l’école ou au travail, vous en serez ravis.

Je les prépare en une fois pour toute la semaine et je les congèle. Le matin, le pain va dégeler pendant le petit déjeuner (ou 10min au four), on le garnit avant de partir et hop emballé!

pain garni brie miel

J’alterne entre cette recette et celle des baguettes (recette ici) que l’on trouve délicieuses aussi mais…peut-être un chouia meilleures à la sortie du four qu’en différé.

C’est pourquoi, dans la boîte à bento(des chouettes boîtes à tartines japonaises que mes filles utilisent) pour le moment c’est cette recette qui a la cote.

Ca m’arrange bien car elle sont faciles et rapides à réaliser… Très intéressant pour une working girl ou un papa très occupé!

Si on façonne les pains plus petits et ronds, c’est une excellente recette aussi pour des mini sandwichs en apéro dinatoires. On peut facilement réaliser 12 à 16 mini pains.

Toujours bio chez moi… le petit plus de la cuisine maison sans se ruiner.

On commence par 200g d’eau et 60g de lait dans le bol du Thermomix, une cuiller à café de sucre de canne et un demi cube de levure (21g) ou comme moi un sachet de levure sèche (11g) et le coup classique, 2min/37°/vit2. A la sonnerie, on mélange bien 5sec/vit5.

J’ajoute 500g de farine, 15g d’huile d’olive ce qui donne un petit côté italien au pain et enfin 2 cuillers à café rases de sel…ça c’est important, sans sel c’est carrément inmangeable…Je le dis  car ça m’est arrivé d’oublier, horrible!!

Comme farine la T65 et la « multicéréale », toutes deux bio, ont ma préférence. Les pains gonflent un peu moins en multicéréales mais sont délicieux. Ici avec du « Boursin maison » (recette ici) et concombre

Et hop 2min de pétrissage donc 2min/fonction pétrin. Génial, on a une belle pâte qui ne colle pas du tout!

Pour ma part, je la laisse gonfler 30 minutes dans le bol du Thermomix ou dans un saladier couvert si j’ai besoin du bol…Bien-sûr avec toutes ces bonnes recettes, et avec notre gourmandise sans limite, le TX est très très sollicité!

30 minutes pour lire quelques lignes par exemple!…voici ma sélection du jour…héhé je deviens professionnelle! Un livre dont on parle beaucoup et qui a fini par m’intriguer…je l’ai testé pour vous! L’amie prodigieuse de Elena Ferrante. Voici le tome 1, Enfance et adolescence. L’histoire de 2 petites filles dans un quartier populaire de Naples dans les années 50, ou plutôt l’histoire de tout un quartier populaire de Naples dans les années 50…Tout simplement fascinant et magnifiquement écrit par Elena, l’une des 2 fillettes. Tendresse et violence, poésie et réalité. Je le conseille. J’avoue quand-même humblement que je n’ai pas réussi à entrer dans le livre directement…mais très heureuse d’avoir persévéré!! J’ai hâte de lire la suite. Il y a 4 tomes.

Après le 30 minutes, la pâte a gonflé mais pas énormément. Normal!

Je la sépare en 6 boudins sans trop la manipuler. Je dispose ceux-ci sur mon tapis de cuisson.

Avec mon rouleau à tarte j’aplatis les boudins pour garder environ 2cm d’épaisseur ce qui permet un petit dégazage par la même occasion!

 

Ensuite on perce des petits trous, à l’aide d’une fourchette. Rigolo!

 

 

Ces manoeuvres permettront aux pains de rester plats…mon but étant toujours de rentrer dans la lunchbox…et je dois avouer que j’aime ce look sympa, à l’italienne, des pains plats. Attention je n’ai pas dit que cette recette se rapproche de la ciabatta…pas du tout.

Si l’on veut une croute plus dure, on peut badigeonner les pains avec de l’eau, on peut même y ajouter un peu de farine pour un aspect « à l’ancienne »…Mes enfants préfèrent une croute tendre et seulement légèrement croustillante donc je ne le fais pas.

Si ne j’ai pas écrit de préchauffer le four, ce n’est pas un oubli…on ne le préchauffe pas! Alors c’est simple, je place mes pains dans le four froid et je programme 25 minutes à 220°.

Une deuxième pousse va se faire lorsque le four va progressivement atteindre sa température. Puis bien sûr la cuisson à point.

Vous serez étonnés de voir vos pains doubler de volume et devenir légèrement ambrés en seulement 25 minutes de cuisson. C’est aussi une économie d’énergie non négligeable. Il ne reste plus qu’à garnir…miam!

Ces pains seront prêts en 1 heure de temps en tout et pour tout avec 5 minutes de travail et 55 minutes de lecture par exemple… 😉

Pour développer cette recette, je me suis basée sur la recette du pain express du livre « Ma cuisine au Quotidien ». Mais vous pourrez voir qu’elle s’en éloigne pas mal finalement.

Voici la recette succinte

6 petits pains pique-nique à garnir en 1h

-200g d’eau

-60g de lait

-1 càc de sucre de canne (facultatif)

-21g de levure fraiche ou 11g de levure sèche déshydratée de bonne qualité

-500g de farine au choix

-15g d’huile d’olive

-2 càc de sel

Déposer l’eau, le lait, le sucre et la levure dans le bol du Thermomix et chauffer 2min/37°/vit2, mixer ensuit 5sec/vit5.

Ajouter d’abord la farine, puis l’huile d’olive et enfin le sel et pétrir 2min/fonction pétrin.

Laisser pousser la pâte 30min dans le bol.

Former une boule avec la pâte et la séparer en 6 pâtons. Former rapidement 6 boudins puis les écraser avec un rouleau à pâtisserie. Percer avec une fourchette.

Introduire les pains dans un four froid et programmer 25min à 220°. (20 minutes pour les mini-pains)

Bon appétit.

Voici la recette en version imprimable pdf: Pains pique-nique pdf

Si vous aimez mes recettes, venez découvrir mon ebook avec 20 recettes de cadeaux à faire soi-même avec le Thermomix.

Et sinon pour être au courant des nouvelles recettes sur le blog, abonnez-vous! Clic

Bodding spécialité belge

Bodding spécialité belge

Le bodding, en Belgique, est un dessert préparé avec des restes de pain. C’est donc une super recette à avoir toujours sous la main et dans toutes les familles.

On y ajoute des raisins secs. Ceux-ci ont de nombreuses vertus pour apporter des fibres, des oligoéléments comme du calcium, du fer, du potassium. Des vitamines et des sels minéraux…mais aussi du sucre sous forme de fructose…

Le Bodding est le pécher mignon de ma maman.

C’est donc sa recette que je vais écrire aujourd’hui. Ce gâteau est le seul dessert qu’elle cuisinait à la maison…Maman est de la génération où les grandes surfaces sont apparues, la joie du tout fait par rapport à sa propre mère qui devait tout préparer elle-même. Mariée en 1968, l’année de la libération de nombreux domaines :-), la cuisine fut la sienne, ma mère ne cuisine quasi pas, elle déteste ça!!!

Ce qui explique que la plupart de mes recettes magiques m’ont été transmises par ma mamie et non par ma maman. Aucune des deux n’a eu la chance d’avoir le Thermomix… Donc à moi d’adapter les recettes.

Voici le sms (traduction: texto) que j’ai reçu quand je lui ai demandé la recette: Vieux pain, lait chaud, crème jaune, raisins, sucre vanillé. Ah que c’est bon! ….

Merci maman pour toutes ces précisions!!

Voici donc mon adaptation:

J’émiette manuellement 200g de vieux pain, dans un grand saladier. J’y ajoute 150g de raisins secs noirs.

Dans le bol du Thermomix, je verse 300g de lait (entier ou demi écrémé) et 1 cuiller à soupe de sucre vanillé maison et je chauffe 5min/95°/vit2.

Ce lait chaud sera versé sur la préparation pain/raisins.. Il faut écraser le pain avec une fourchette pour que tout soit imbibé.. Je couvre et je laisse imprégner pendant 1 heure. Il n’est pas nécessaire de laver le bol pour la suite.

 

 

Une heure! Le moment idéal pour lire quelques pages. Je termine à peine: Toute la lumière que nous ne pouvons voir, de Anthony Doerr. Que dire? j’ai mis pas mal de temps à y entrer, mais une fois qu’on y est c’est une merveille. 2 enfants en 1942, Marie-Laure dans une France occupée, Werner dans une Allemagne qui conditionne sa jeunesse à être forte de manière quelque peu …comment dire… On devine tout doucement ce qui va unir leur destin. Dur, terrible, tendre et humain, très original,…!

Jusqu’ici on pouvait facilement se passer du TX! Effectivement, maman préparait une crème jaune ou crème pudding (traduction: crème pâtissière vanille), elle faisait chauffer du lait, y ajoutait un paquet de Pudding Powder vanille (Impérial) et hop magie, une crème jaune apparaissait.

Avec le Thermomix c’est presque aussi magique mais bien meilleur, il suffit de verser 500g de lait dans le bol, ajouter 50g de farine, 3 oeufs entiers, 80g de sucre de canne et encore une cuiller à soupe de sucre vanillé maison. ... Elle avait bien dit du sucre vanillé dans son message!!!

Je chauffe 7min/90°/vit4 sans le gobelet.

Pendant ce temps je préchauffe le four à 180° et je prépare mon moule tablette en silicone  de Demarle (le moule marguerite va bien aussi pour ce gâteau). Si vous utilisez un moule classique ou un plat à gratin, il vaut mieux le beurrer.

A la sonnerie je mixe 10sec/vit9 afin de faire disparaître d’éventuels grumeaux.

On peut alors verser cette crème jaune dans le grand saladier contenant le pain et on mélange le tout…d’où l’avantage d’un GRAND saladier. Je ne fais pas cette opération dans le Thermomix pour ne pas mixer mes morceaux de pain. Cette étape n’est pas très appétissante…On se demande un peu ce que ça va donner… C’est normal!

Il ne reste qu’à verser cette pape (traduction: sorte de bouillie) dans le  moule et c’est parti pour 50min de cuisson.

En fin de compte il faut 2 heures pour terminer ce gâteau mais avec seulement 10 minutes de travail.

En réalité, l’idéal serait même de le préparer la veille, voici pourquoi:

Une fois sorti du four, j’attends 15 minutes pour démouler puis je laisse complètement refroidir avant de le conserver au frigo. On l’aime bien frais.

Il est génial ce bodding! Non content d’être délicieux, il se découpe très facilement, il peut se manger sans assiette et même sans serviette, vos doigts ne seront pas gras et pas une miette parterre! Idéal pour un pique nique par exemple! A condition d’avoir un bon frigobox (traduction: Glacière).

J’avoue que je n’ai pas mis au point ces proportions du premier coup. j’ai bien essayé de questionner maman mais sa réponse: Tu vois ça fait au moins 10 ans que je ne l’ai plus fait, on l’achète à la boulangerie maintenant! Et puis tu sais je mettais tout à poef (traduction: au pif). Il a donc fallu presque tout trouver: Quantité de pain, de sucre, de raisins, de crème, temps de cuisson, température,…mais voilà ça y est je l’ai… et il en vaut la peine!!! A vous de jouer.

Voici la recette en bref:

Pour un gâteau, 8 à 16 portions

-200g de vieux pain coupé en petits croutons

-150g de raisins secs noirs

-800g de lait entier ou demi écrémé

-2 cuillers à soupe de sucre vanillé maison.

-50g de farine

-80g de sucre de canne

-3 oeufs entiers

Déposer les morceaux de pain et les raisins dans un grand saladier. Verser 300g de lait et 1 càs de sucre vanillé dans le bol du Thermomix. Chauffer 5min/98/vit2. Verser le lait chaud sur le pain et les raisins. Couvrir et laisser imprégner pendant 1 heure.

Verser 500g de lait dans le bol du Thermomix, ajouter la farine, les oeufs, le sucre et 1 càs de sucre vanillé. Cuire 7min/90°/vit4 sans le gobelet puis mixer 10sec/vit9.

Préchauffer le four à 180°.

Verser la crème pâtissière dans le grand saladier et mélanger le tout manuellement.

Remplir le moule après l’avoir beurré s’il n’est pas en silicone et enfourner pour 50 minutes.

Laisser refroidir complètement avant de conserver au frigo.

Se déguste bien frais.

Bon appétit!

Sans le Thermomix, vous pouvez réaliser une crème pâtissière à la casserole avec les même ingrédients…méthode traditionnelle.

Voici le pdf si vous désirez imprimer: Bodding spécialité belge

Si vous aimez mes recettes, bienvenue, abonnez-vous! Clic

 

 

Merci aussi pour vos commentaire et vos questions qui font vivre le blog!

 

 

 

 

Baguettes au quotidien

Baguettes au quotidien

Finies les vacances, le midi en Belgique, à l’école ou au bureau, on a l’habitude de manger un sandwich, ce qui signifie un morceau pain français (traduction: baguette) garni. Si vous vous présentez devant une sandwicherie chez nous, vous verrez au minimum une vingtaine de choix de garniture, ou bien plus dans les endroits branchés.

Mais à la maison on les prépare aussi, et ils sont encore meilleurs bien évidemment.

Commençons par fabriquer les baguettes. Je les cuis par 8 sur 2 étages de mon four et je les congèle afin de toujours en avoir sous la main le matin. Il suffit de sortir le nombre voulu avant le petit déjeuner, les mettre quelques minutes au four ou sur le radiateur, les garnir et les emballer…à midi, ils seront parfaits.

1,2,3…….8!

Je ne suis pas boulangère, et j’avoue qu’avant le Thermomix, je n’avais jamais fabriqué de pain…mais depuis 2 ans, toutes les semaines, je sors au moins une fournée de pain qui sent divinement bon, à faire pâlir d’envie tous ceux qui en hument le parfum!

Les baguettes pour le casse-croute, le pain cocotte pour la maison, la brioche…de temps en temps, faut pas abuser…Hum, c’est très gratifiant de fabriquer soi-même son pain! Et surtout très apprécié de tous.

Donc depuis 2 ans, mon jury et moi avons testé de nombreuses recettes. A force, j’ai commencé à varier les mesures et la technique pour obtenir ce dont on avait envie, j’ai même regardé des vidéos sur youtube pour voir comment former les baguettes… pour enfin arriver à cette recette qui est approuvée à l’unanimité, et qui est certainement un mix de toutes les autres.

Ceux qui n’aiment pas les baguettes croustillantes à l’extérieur et moelleuses à l’intérieur, passez votre chemin, cette recette n’est pas pour vous! Mais n’hésitez pas à regarder mes autres recettes.

Au début, j’utilisais de la levure fraiche mais très vite je me suis rendue compte, que malgré la facilité de congélation, cette méthode ne me convenait pas. Néanmoins pour cette recette, on peut l’utiliser (20g).

J’ai trouvé la perle rare des levures sèches, elle n’est pas bio mais presque, réussite garantie. On la trouve partout chez nous, c’est celle-ci.

Ensuite, de la farine bio que je vais chercher en vrac, je prends la froment 65 et la multicéréales. Le reste est très simple, sel et eau.

Dans le bol du Thermomix je verse un paquet de 11g de levure et 525g d’eau et je fais tiédir 2min30/37degrés/vit2. A la sonnerie j’ajoute 750g de farine (en général 600 de froment 65 et 150 de multicéréales mais ça varie, parfois je n’utilise que la 65 comme sur ces photos) et 2 cuillers à café bombées de sel.

Et hop le pétrissage 3min/mode pétrin. Et voilà

Quand c’est fini je laisse monter la pâte dans le bol, avec le couvercle, entre 30min et une heure.

Quand la pâte touche le gobelet, je la renverse sur mon plan de travail fariné, elle ne colle pas trop mais pour me faciliter la tâche, je dévisse le socle, la pâte tombe avec les couteaux et je dégage celui-ci avec la spatule…Et OOOh c’est pas une bonne astuce ça? Je procède de cette façon avec toutes mes pâtes (pain, pizza, quiches, biscuits, tartes,…).

Il faut maintenant former très rapidement une boule que l’on va couper en 4, en  6 ou en 8 selon la taille des baguettes que l’on veut. 4 grandes baguettes classiques, 6 moyennes ou 8 petites spéciales lunch.

Si ça plekke (traduction:colle), j’ajoute de la farine pour aider la manipulation, pas de soucis.

J’aplatis le premier pâton (ce qui le dégaze en même temps), et j’enroule la pâte comme pour obtenir un rouleau (ah bah oui si j’enroule!) et je l’étire en même temps de chaque côté. Ça je l’ai vu sur youtube héhé.

 

La soudure s’appelle aussi la clé, je la pose vers le bas sur mes moules à baguettes.

Je me tâte pour acheter les moules Demarle Silpain , il est vrai que je réutilise plusieurs fois mon papier sulfurisé mais il reste non durable…ce qui n’est pas dans mes principes! Mais pfiou un sacré investissement car il me faut 2 plaques pour mes 8 baguettes!! Mais c’est topissime! A méditer…

Vous me direz, pourquoi ne pas utiliser uniquement vos plaques bon marché? Eh bien parce que je suis obligée d’ajouter du papier sulfurisé pour ne pas me retrouver avec de la peinture écaillée sur mes pains…ça m’est arrivé…, j’ai pu tout jeter. Et ça, ça fait mal!

Bref, une fois mes 8 baguettes formées et placées dans leur alcove. Ah oui si vous n’avez pas de moule, on peut façonner le papier sulfurisé comme ceci, ça peut marcher,

alors je les grigne, oui oui cela veut dire faire des entailles avec un couteau très coupant ou une lame de rasoir, puis je les humidifie à l’aide d’un pinceau, faut pas hésiter si vous les voulez bien croustillantes. Et je les laisse gonfler encore 20-30 minutes à l’abri des courants d’air.

Il ne reste qu’à préchauffer le four sur 240 degrés et là, juste avant d’enfourner, je dépose un peu de farine sur les pains. C’est surtout pour le look.

La cuisson dépendra de l’épaisseur de vos baguettes bien sûr, elle se fera entre 25 et 40 minutes…surveillez-les quand-même s’il vous plait bien (traduction: SVP).

Et voilà c’est la clââsse non?

Et voici le casse-croûte de ma fille pour ce midi dans sa boîte à bento, miam! La baguette est garnie avec du brie et du miel.

 

Note: Avec cette technique, la mie est aérée mais pas autant que la baguette à laquelle on donne 3 pousses dont une qui dure 12h au frigo. Pas autant non plus que les pains (industrie et certaines boulangeries) auxquels on ajoute du gluten supplémentaire pour augmenter l’aspect aéré et moelleux.

Voici la recette en bref… pour ceux qui ont l’habitude de la boulange et sans les astuces

Pour 4 à 8 baguettes, en 2 heures

-1 sachet de levure sèche de 11g

-525g d’eau

-750g de farine à pain (45,55,65,… multi…)

-2 càc bombées de sel

Verser l’eau et la levure dans le bol du Thermomix et chauffer légèrement 2min/37/vit2.

Ajouter la farine puis le sel et pétrir 3min/mode pétrin.

Laisser monter la pâte 30min à 1h dans le bol jusqu’à ce que la pâte touche le couvercle.

Former une boule avec la pâte puis la diviser en 4, 6, 8 pâtons égaux.

Aplatir chaque pâton, le rouler et le déposer sur le moule à baguettes, clé vers le bas.

Grigner.

Badigeonner les baguettes avec de l’eau et les laisser gonfler encore 20 à 30 minutes à l’abri des courants d’air.

Préchauffer le four à 240 degrés

Répartir quelques pincées de farine sur chaque baguette juste avant d’enfourner.

Cuire les pains entre 25 et 40 minutes selon leur épaisseur…surveiller la cuisson.

Bon appétit et bravo!

 

Voici la recette en version imprimable: Baguettes maison

 

N’hésitez pas à visiter ma page sur les astuces au Thermomix

Si vous aimez mes recettes, vous pouvez vous abonner et vous recevrez chaque nouveauté par e-mail. Clic

Petits pains italiens au romarin

Petits pains italiens au romarin

Schiacciata au romarin d’Emanuela,

Emanuela est mon amie italienne, elle est florentine et je l’ai rencontrée à Cambridge.

Nous avions 18 ans, et en séjour linguistique en Angleterre avec EF, nous sommes tombées dans la même famille de « Oufs »… 🙂 C’était génial! Même si notre famille d’accueil était un peu spéciale et la bouffe dégelasse! Le résultat, une amitié qui dure depuis 30 ans (merci de ne pas calculer l’âge que nous avons!).

La maman anglaise nous préparait des infâmes tartines pour le midi, du pain blanc industriel en sachets sous vide, avec une pâtée que mon chat ne mangerait pas (ça filait à la poubelle avant 9h du matin). Le soir elle nous réchauffait des pizzas industrielles auxquelles elle ajoutait sa petite touche personnelle…des petits pois chimiques d’un vert fluo rivalisant avec le chewing gum de « Rabbi Jacob. »

Entre Emanuela et moi, ça a collé tout de suite, le premier jour, on se regardait quand les plats arrivaient et on éclatait de rire! Puis dans notre famille, il y avait une troisième fille. Une flamande, très sérieuse, très moche, très intelligente, qui parlait magnifiquement anglais (ce qui était loin d’être notre cas), elle faisait frotte manche avec la famille et ne nous adressait ni un mot, ni un regard. Ca n’a pas collé.

Bref, Manu et moi avons continué à nous écrire, à nous voir tous les ans, elle a appris le français et moi pas l’italien. Aujourd’hui elle habite Bruxelles à 20 km de chez moi.

Quand mes filles étaient petites, Manu était obligée de leur faire des pizzas à chaque fois qu’elle mettait un pied dans la maison. A l’époque, ça me stressait un peu car après ces séances, il y avait toujours de la farine partout.

Depuis que j’ai le Thermomix et que je fais « tout » moi-même, il y a tous les jours de la farine partout…je suis moins traumatisée…je gère.

Les schiacciata de Manu, c’était le petit plus après les pizzas, la cerise sur le gâteau, elle façonnait ces petits pains avec les restants de pâte à pizza et les enfants en étaient dingues!

Quand le TX est arrivé à la maison, les enfants ont tout de suite dit que si cet appareil pouvait remplacer Manu en matière de pizza, il pourrait également le faire en matière de schiacciata.

Mais oui tout à fait et c’est une réussite à chaque fois!

La technique avec le Thermomix est très simple:

Pour 8 petits pains, je verse dans le bol 150g d’eau, 100g de lait et 20g de levure fraiche ou un sachet de levure sèche de Bruggeman. Chauffer 2min/37/vit2. J’ajoute 500g de très bonne farine à pain bio, 1 cuiller à soupe d’huile d’olive et 2 cuillers à café rases de sel. et je pétris 2min/mode pétrin. Entendons-nous bien, Thermomix pétrit.

Je laisse la pâte dans le bol pendant 20 minutes puis là j’interviens, je peux le faire, manu l’a fait très souvent devant moi. Cette pâte ne colle pas, c’est cool.

D’abord, sans trop de manipulations, je forme un boudin sur un tapis en silicone (ou un autre plan de travail) que je découpe avec ma spatule en 8 parts égales.

Je les laisse gonfler 20 minutes s’il fait chaud dans la pièce (S’il fait caillant, il vaut mieux les couvrir et/ou les mettre près d’un radiateur).

On préchauffe le four à 250 degrés. Et on sort la grille.

Puis, pour chaque pâton, je forme rapidement une boule, que j’aplatis avec la paume de la main et je plante mes doigts pour modeler une quinzaine de cratères dans la pâte. Il ne faut pas avoir des longs ongles!

Cette action va empêcher les petits pains de former une boule. A ce stade mes pains sont installés sur le tapis en silicone et iront dans le four dans cette même position, je place la grille du four sous mon tapis (vous pouvez utiliser aussi du papier sulfurisé).

Après je verse de l’huile d’olive et je l’étale avec un pinceau (ou comme Manu, avec les doigts) sur la face supérieure de mes pains:

Il ne reste qu’à parsemer avec du romarin séché du jardin et de la fleur de sel.

Et hop au four pour 12-13 minutes.

Miam!

Nous les dégustons surtout à l’apéro, seuls ou pour tremper dans des dips. Je coupe alors des lamelles que je dispose autour du pot de sauce pour un apéro sympa. Ou avec du « Boursin » maison, miam!

On peut également les congeler et les sortir un à un en cas de besoin, je les réchauffe en 2 minutes dans le grille-pain grâce à leur forme plate, pas besoin d’allumer le four.

Les enfants les décongèlent à volonté quand ils ont une « petite envie saine de salé », ou quand ils n’ont pas le temps de manger, ils vont le grignoter en marchant.

Avec cette recette de pâte, on peut faire des pizzas aussi, mais on peut également faire un grand pain plat à partager pour un apéro dinatoire par exemple.

Sans Thermomix, c’est pareil, sauf que l’on doit délayer la levure avec une fourchette dans un mélange eau-lait tiède, et on pétrit à la main.

La recette en bref

Ingrédients:

Comme d’habitude chez moi, bio, local, fairtrade dans la mesure du possible.

-1/2 cube de levure =20g

-150g d’eau

-100g de lait

-500g de farine

-1 càs d’huile d’olive (pour la pâte)

-2 càc de sel

-huile d’olive à discrétion pour badigeonner les pains

-Romarin séché

-Fleur de sel

La méthode:

Verser l’eau et le lait avec la levure dans le bol, 2 min /37/vit 2
Ajouter la farine, l’huile et le sel. Pétrir 2min /mode pétrin

Laisser lever 20 min dans le bol ou dans un saladier couvert.

Après 20 min, sur votre plan de travail former rapidement un boudin avec la pâte et couper 8 portions (ou plus ou moins). Laisser lever encore 20 min sur le plan de travail tout en préchauffant le four à 250 degrés. Préparer la grille avec un papier de cuisson ou un tapis en silicone.

Les pâtons vont encore gonfler mais pas doubler.

Après cette deuxième séquence de 20 min, former rapidement une boule avec chaque pâton, l’aplatir avec la main en laissant minimum 1,5 cm d’épaisseur, former des trous avec les doigts sur la face supérieure pour que les pains restent plats. (Gestes brefs).

Badigeonner les pains d’huile d’olive avec un pinceau, ajouter quelques grains de fleur de sel et un peu de romarin.

Enfourner 12 min.

Et la recette imprimable en pdf:petits pains italiens pdf

Bravo! Bon appétit! Dites-moi si cela vous plait! Abonnez-vous à mes recettes si vous les aimez :-). Clic

A voir: La page des astuces avec Thermomix