Salade de quinoa au thon

Salade de quinoa au thon

Voici une belle idée de salade. J’y ajoute du thon car on aime bien mais ce n’est pas indispensable, les protéïnes y sont déjà.

Quelques câpres et du curcuma

En réalité, la recette de base est la cuisson du quinoa qui est délicieuse et très facile à réaliser à la vapeur avec le Thermomix.

Sans Thermomix, il faut ajouter 2x le volume du quinoa en eau, laisser évaporer en remuant continuellement. Quand il n’y a plus d’eau, le quinoa est prêt.

A la vapeur, on programme et on ne s’occupe plus de rien…si ce n’est préparer la garniture de la salade.

 

Le quinoa est un légume magique, gorgé de protéines dont je fais l’éloge dans cet article, une autre recette de salade assez sympa également.

Cette recette-ci a été inventée pendant les dernières vacances en Montagne… composée de ce que nous avions dans les armoires et au frigo… une réussite totale. (Merci Catherine pour le quinoa, je pense que c’est toi qui l’avais laissé)

 

Et le lendemain, en rando, après 4 heures de marche, devant ce paysage magnifique, dans la lunchbox, la salade était toujours aussi bonne.

Energie, protéïnes, vitamines, minéraux, fraicheur, diète, santé… en semaine de randonnée, c’était tellement sain…presque malsain (merci Jean-Loup pour l’expression)!

C’était néanmoins délicieux… et donc un plaisir aussi! Oh oui dis!

Voici la recette

5 de 1 vote
Salade de quinoa au thon
Temps de préparation
10 min
Temps de cuisson
24 min
Temps total
34 min
 

Une salade protéïnée, vitaminée, fraiche et complète

Type de plat: entrée, lunch, Plat principal, Salad, salade
Cuisine: actuelle
Portions: 4 personnes
Ingrédients
Cuisson du quinoa
  • 150 g de quinoa
  • 500 g d'eau et un peu de gros sel
Garniture salade
  • 2 éclats d'ail
  • 2 carottes coupées en tronçons
  • 2 échalotes coupées en 2
  • 10 feuilles de basilic
  • 1 poivron rouge
  • 150 g de tomates semi-séchées maison ou du commerce
  • 200 g de feta
  • 1 petite boîte de thon
Assaisonnement
  • quelques câpres facultatif
  • huile d'olive (ou l'huile des tomates séchées)
  • vinaigre balsamique (ou autre)
  • sel (pas trop si vous mettez des câpres)
  • poivre
  • curcuma facultatif
Instructions
Cuisson du quinoa
  1. Peser 150g de quinoa dans un plat puis le laisser tremper dans de l'eau pendant 10 minutes. C'est facultatif mais cela évite que les "graines" ne passent à travers les trous du panier de cuisson.

  2. Remplir le bol avec 500g d'eau et y ajouter un peu de sel.

  3. Egoutter le quinoa dans le panier vapeur au dessus de l'évier puis insérer le panier dans le bol. 

  4. Couvrir et programmer 23 à 28min/Varoma/vit1 (si vous l'aimez aldente (comme moi) ou à point (comme sur la photo). 

  5. A mi cuisson, remuer le quinoa avec la spatule.

  6. A la sonnerie, passer le panier sous l'eau froide, égoutter puis laisser refroidir dans un grand saladier.

Garniture
  1. Vider l'eau et insérer l'ail dans le bol. Mixer 5sec/vit7.

  2. Ajouter les carottes, les échalotes et les feuilles de basilic et mixer 5sec/vit5.

  3.  Ajouter le contenu du bol au saladier de quinoa.

  4. Couper des cubes de feta, de poivrons et des morceaux de tomates semi-séchées. Les ajouter à la salade

  5. Ajouter le thon et assaisonner avec l'huile d'olive et le vinaigre, câpres, sel, poivre, curcuma

Notes

Très bon appétit

par www.jemangedoncjevis.be

Et voici la recette des tomates semi-séchées maison.

Abonnez-vous pour recevoir les nouveautés par e-mail (maximum 1 par semaine). Clic

 

 

 

 

Incoming search terms:

  • salade de quinoa au thon

Confiture de tomates rouges

Confiture de tomates rouges

Je pense que c’est une bonne année pour les tomates! Elle sont belles et ont beaucoup de goût. J’ai déjà pas mal de recettes sur ce blog avec des tomates, les voici. Mais quoi, il vous en reste encore?

Alors il faut absolument goûter cette confiture! Quelle trouvaille! Elle se déguste sur une tartine au petit déjeuner, avec du beurre salé, un délice! Ou sur des zakouskis (on dit canapés en France me dit mon mari, chez nous un canapé c’est un fauteuil!!), elle accompagne divinement de nombreux fromages, saumon ou divers pâtés. Miam vive les apéros originaux! Elle a également sa place sur un plateau de fromage, ce sera très chic (chic en Belgique veut dire « classe »)! On peut aussi l’offrir dans un panier gourmand pour épater la galerie.

Elle est belle, elle brille, elle est colorée, originale et délicieuse!

C’est ma fille de 19 ans, qui est fan de la tomate sous toutes ses formes, qui m’a incité à essayer une confiture « puisque la tomate est un fruit ». J’ai trouvé quelques recettes sur internet mais jamais exactement comme je la voulais et surtout presque toujours avec des tomates vertes, les miennes sont bien rouges! Il a donc fallu tester, tenter, doser, oser, créer…

Je ne sais pas comment lui est venu ce stuut (traduction: idée bizarre) car je n’avais jamais rencontré de confiture de tomates. Tout comme cette idée saugrenue, aujourd’hui, de donner 20cm de ses cheveux pour une association contre le cancer du sein. Je suis très fière d’elle, mais elle avait de si beaux cheveux!!! J’ai envie de pleurer! Bon c’est magnifique comme geste! (je vous mets le lien si cela vous tente) Et ils repousseront, concentrons-nous donc sur cette recette

Bien que réticente à première vue , le reste de la famille a validé…

Nous essayons de diminuer le sucre à la maison donc toutes mes confitures sont déclinées en doses réduites de saccharose, ce qui signifie que je les conserve au frigo pendant maximum 4 mois (pots fermés) et 15 jours (pots entamés) et je les gélifie avec l’agar agar qui est 100% naturel et sans arrière goût. Celle-ci n’a pas échappé à mes standards. Je n’utilise que du sucre de canne bio.

Mais cette même recette peut être réalisée avec le double ou le triple de sucre et se conservera alors plus longtemps et à température ambiante comme une confiture classique.

Ce qui prend le plus de temps est l’épluchage des tomates, le reste se fait tout seul grâce au Thermomix.

Pour 5 ou 6 pots de confiture (on peut diviser les quantités par 2 pour 3 pots avec 30min de temps de cuisson), il me faudra 1 Kg de chair de tomates, donc environ 2 Kg de tomates. J’ébouillante chaque tomate quelques secondes avant de la peler. Je la coupe en 4 au dessus d’un chinois qui est lui même au dessus d’un cul de poule et avec les doigts, j’égrène le mieux possible et je laisse couler le gel et le jus.

J’actionne la balance et je dépose la chair dans le bol du Thermomix jusqu’à l’obtention d’un kilo de chair de tomates.

Je récupère le jus de tomate dans le cul de poule pour le boire à l’apéro avec un peu de sel et quelques épices.

Dans le bol, j’ajoute 350g de sucre de canne, et comme dit plus haut on peut augmenter les quantités de sucre pour une meilleure conservation, j’ajoute 1 cuiller à soupe de vanille, le jus d’un citron bio et son zeste et je programme 35min/95 degrés/vit2 sans le gobelet, cela ne déborde pas.

Pendant ces 35 minutes, je continue ce livre qui me fascine, cela s’appelle La Guérisseuse et le roi de Barbara Wood, une saga se déroulant pendant l’antiquité, du temps de villes de Jéricho et Ougarit, du temps des Pharaons Hatchepsout et Thoutmosis. La guerre, l’amour, la famille, l’esclavage, les intrigues, wouaw! Je n’ai pas fini, cela se corse… je le conseille si vous aimez les fresques historiques, l’auteure est très bien documentée et l’histoire est passionnante.

5 minutes avant la sonnerie je rince mes bocaux et leur couvercles à l’eau bouillante et je les égoutte sur un linge propre.

A la sonnerie, je verse tout simplement 2 paquets de poudre d’agar agar (2g par paquet) et je mélange 30sec/vit3 avec le gobelet.

C’est prêt, je répartis la confiture dans les pots, il faut directement les fermer et les retourner.

Au bout de 20 minutes, je repose les bocaux à l’endroit et je laisse refroidir complètement avant de conserver au frigo. La confiture va s’épaissir en refroidissant.

A propos de l’agar agar, j’ai remarqué que certaines marques sont plus efficaces que d’autres, pour la confiture ce n’est pas trop un problème mais si vous tentez des bavarois, il va falloir bien choisir. Malheureusement l’agar agar bio que j’avais trouvé était inefficace, dans ce cas autant ne rien mettre! Celui-ci n’est pas bio mais très efficace:

Si quelqu’un connait une bonne marque d’agar agar bio à me conseiller, ce n’est pas de refus. Merci d’avance!

Si vous décidez de doubler ou tripler les doses de sucre, l’agar agar ne sera sans doute pas nécessaire, à confirmer, j’attends vos commentaires dans l’intérêt de tous!

Cette confiture est sucrée comme une autre confiture mais elle a un goût subtil et fin, elle est parfaite sur la tartine du petit déjeuner mais elle peut aussi accompagner des mets salés comme le ferait un chutney. Dans ce cas, j’y ajoute un peu de sel et de piment. On pourrait prendre cette recette pour préparer un chutney proprement dit en ajoutant le sel et les piments au moment de la cuisson. Pour ma part, comme nous la mangeons plus régulièrement sur une tartine, si je dois la présenter avec du salé, je prends ma base sucrée et j’y ajoute un peu de sel, poivre, poudre de piment au moment de servir.

Voici quelques idées avec du salé sous forme de chutney:

Des zakouskis: fromage frais (Philadelphia ou Saint Moret), mozzarella basilic, gouda aux épices, romarin, salade de carottes, saumon, pâté, foie gras, thon,…

Avec des croques

Voici la recette en mode rapide:

pour 5 ou 6 pots

-Environ 2kg de tomates pour en retirer 1kg de chair

-350g de sucre de canne

-1 citron bio (jus et zestes)

-1 cuiller à soupe de vanille liquide (sauf si chutney)

-On peut ajouter 1 cac de cannelle, je n’en mets pas.

-4g d’agar agar

-ajouter sel et piment pour obtenir un chutney (facultatif voir plus haut).

Peler les tomates et les couper en 4, prélever la chair et filtrer le jus, le gel et les pépins dans un chinois pour obtenir un jus de tomates à boire. Peser la chair dans le bol du Thermomix pour en obtenir 1 kg.

Ajouter le sucre, le jus et les zestes du citron, la vanille et programmer 35min/95/vit2 sans le gobelet.

Pour le chutney (facultatif, voir ci dessus) je n’ajoute pas de vanille mais bien 1/2 càc de sel et du piment (à discrétion) préalablement mixé.

Stériliser 6 bocaux à confiture.

A la sonnerie, ajouter la poudre d’agar agar et mélanger 30sec/vit3. Remplir les pots, les fermer et les retourner. Après 20 minutes, les reposer à l’endroit et laisser refroidir avant de conserver au frigo.

Voici la recette en pdf: confiture de tomates rouges

N’hésitez pas à commenter!

N’oubliez pas de regarder régulièrement ma page des astuces Thermomix

Spirelli à la crème de tomates, courgettes et romarin

Spirelli à la crème de tomates, courgettes et romarin

C’est la saison des tomates et des courgettes, quand on en a beaucoup dans son jardin, on essaie de les accommoder à toutes les sauces. C’est le cas de le dire!

Cette préparation riche en légumes se présente comme une crème dans l’assiette, un plat fin et original qui plaira à tout le monde.

Je la cuisine tout simplement avec des pâtes ou pour accompagner un poisson ou une viande blanche.

Quand il en reste, elle siège une nuit au frigo et disparait le lendemain midi quoi qu’il arrive!

La cuisson est très rapide afin de garder un maximum de vitamines dans les légumes.

Même pas le temps de mettre ses slaches (traductions: tongs) et faire des cumulets (traduction: galipettes) dans le jardin pendant la cuisson, juste le temps de passer la loque (traduction:lavette eh non? Wassingue, chiffon?) sur la table avant de la dresser.

C’est une sauce qui peut être accompagnée de parmesan ou de fromage râpé à présenter sur la table au moment de servir. Dans ce cas il faudra le râper avant de commencer.

Pour le Parmesan en blocs, il faudra mixer 15sec/vit10

Pour le Gruyère ou un autre fromage à pâte dure en blocs, seulement 8sec/vit7 sinon vous obtiendrez une pâte collante et peu appétissante.

Et je réserve.

Pour une sauce bien parfumée, sans laver le bol, je commence par y déposer 3 éclats d’ail et 2 oignons que je coupe en 2, j’ajoute 10g d’huile d’olive et hop 5sec/vit5. Puis je fais blanchir ma préparation 5min/100/vit1.

Pendant ce temps, je prépare 300g de courgettes coupées en morceaux ainsi que 300g de tomates (ou 600g de courgettes et pas de tomates, ça marche aussi). Je cours dans mon jardin- aah voici que mes slaches me seront quand-même utiles- chercher une ou deux branches de romarin, mmh j’adore!

Si c’est pour manger avec des pâtes, je mets aussi de l’eau à bouillir dans une casserole.

A la sonnerie, j’ajoute les courgettes, les tomates et le romarin (uniquement les feuilles). Je choisis des tomates charnues, si ce sont des tomates trop juteuses alors je préfère utiliser 400g ou 450g de courgettes et moins de tomates. Et je mixe le tout 5sec/vit5.

Et là je cuis seulement 10 min/100 degrés/vit1 sans le couvercle.

J’en profite pour cuire les pâtes al dente.

Quand les légumes sont cuits et que toute la cuisine sent délicieusement bon, j’ajoute 1 berlingot de crème (200g) et une bonne cuiller à soupe de fond de légume maison (voici ma recette), puis évidemment du sel et du poivre. Et là je repose le couvercle avant de mixer solidement 30sec/vit10.

Je regarde la température de la sauce, si elle est sous 80 degrés, je la réchauffe 3-ou 4 minutes afin de la faire remonter à 80-90 degrés,  on aime que la sauce soit bien chaude, cela dépend des goûts. Donc 4min/90/vit1.

Et voilà votre repas est prêt et contient plein de légumes, les enfants suspicieux vont adorer! Et vous aussi c’est un régal. La sauce est onctueuse et colorée (ici j’ai ajouté du poivre multicolore au moulin dans l’assiette)

On nourrit au moins une famille de 6 personnes avec cette quantité de sauce, ou alors vous en gardez pour le lendemain ou vous congelez pour une autre occasion comme en accompagnement d’un poisson ou d’une viande blanche.

Avec les pâtes, je présente les assiettes à table et chacun se sert de fromage.

Et voici sans les tomates, uniquement les courgettes, un délice (ma préférée)!

Cette recette peut-être réalisée sans Thermomix, le goût y sera mais la consistance veloutée sera difficile à obtenir avec un mixeur classique.

La recette en résumé

pour 6 personnes

-500g de spirelli ou autres pâtes

-100g de parmesan ou autres fromages à râper

-3 éclats d’ail

-2 oignons

-10g d’huile d’olive

-300g de courgettes (ou 600g si pas de tomates)

-300g de tomates avec beaucoup de chair (type Roma)

-1 ou 2 branches de romarin

-200g de crème liquide

-1 càs de fond de légumes maison

-sel et poivre

Dans le bol du Thermomix, râper le parmesan 15sec/vit10 ou un autre fromage 8sec/vit7 et réserver.

Dans une casserole, chauffer de l’eau pour les pâtes.

Déposer dans le bol, l’ail, les oignons et l’huile d’olive et mixer 5sec/vit5 puis cuire 5min/100/vit1.

A la sonnerie, ajouter les courgette, les tomates et le romarin et mixer 5sec/vit5 et cuire 10min/100/vit1 sans le gobelet.

Cuire les pâtes dans la casserole.

Au bout des 10min, ajouter la crème, le fond de légumes, le sel et le poivre et mixer 30sec/vit10.

Réchauffer 4min/90/vit1 si nécessaire.

Servir avec les pâtes, parsemer de parmesan ou de fromage râpé.

Bon appétit

Voici la recette en pdf: Spirelli tomates, courgettes et romarin

Si vous la goûtez, svp ajoutez-moi un petit commentaire ci-dessous, c’est ce qui fait vivre le blog! Un grand merci!

N’oubliez pas qu’il y a une quantité d’astuces pour le Thermomix sur cette page

 

 

Pesto rosso

Pesto rosso

Un tout petit article pour une toute petite recette rapide mais succulente.

Le pesto rosso est incontournable pour un apéro dinatoire, il a toujours un succès fou sur des petits toasts. Je les prends croquants ou grillés (alors du pain maison bien sûr!), et pour nous, c’est sur les pâtes que nous l’aimons, tout comme le pesto de basilic, un classique!

La base du pesto rosso est la tomate semi-séchée que l’on peut réaliser à la maison en cette saison. Voici la recette.

Cette préparation saine et vitaminée prend exactement 5 minutes (je parle du pesto rosso là, pas des tomates séchées)… Avec des pâtes, c’est idéal quand on rentre tard et qu’il n’y a rien dans le frigo mis à part votre bocal de tomates séchées maison qui ne demande qu’à être utilisé.

Dans le bol du Thermomix, je mixe 80g de parmesan 15sec/vit10: Ben oui chez nous, quand il n’y a rien dans le frigo, il y a quand-même du parmesan…c’est un basique de basique…, et là j’ajoute 150g de tomates semi-séchées de mon bocal, 40 feuilles de basilic trouvées dans mon jardin, ne comptez pas c’est approximatif, sinon mon timing de 5 minutes est foutu (je vous ai tagué un chouette article sur le jardin des aromates mais vous irez le voir après parce que là on est en plein dans la recette!), 30g de pignons de pin (un basique des placards que tout le monde a), 1 éclat d’ail (facultatif) et 75g d’huile d’olive…et ne me dites pas que vous êtes à sec d’huile d’olive, je ne le crois pas! Sel, poivre et c’est tout.

Je mixe 20sec/7. Et c’est fini. Que dis-je 5 minutes?…disons plutôt 3!

Si vous ne comptez pas le manger tout de suite, il faut le couvrir d’une fine couche d’huile d’olive et le conserver dans ce genre de bocal hermétique au frigo, je dirais 1 semaine ou 2.

Dois-je vraiment écrire la recette simplifiée? Oui car le blabla, la première fois c’est bien, mais après on passe en dessous direct (traduction :directement) j’imagine! C’est ce que je fais aussi quand je recuisine mes recettes!

La recette en bref: sans les astuces!

Pour un bocal de pesto rosso

-80g de parmesan

-150g de tomates séchées

-40 feuilles de basilic

-30g de pignons de pin

-sel, poivre

+ 1 gousse d’ail en option

Raper le parmesan 15sec/vit10

Ajouter tous les ingrédients et mixer 20sec/vit7.

Conserver dans un bocal au frigo, couvrir la surface d’huile.

Sans le Thermomix, râper le parmesan et mixer avec un puissant Mixeur Plongeant

La recette en pdf: Pesto rosso

 

Bon appétit, ne manquez pas de laisser un commentaire.

A voir: La page  Astuces Thermomix

Pour ne pas rater une recette, abonnez-vous. Clic

Incoming search terms:

  • pesto thermomix

Gaspacho andalou

Gaspacho andalou

 

Bien qu’il existe certainement des millions de recettes de gaspacho andalou sur internet, je tiens à partager le mien qui est certainement le vrai (lol).

En effet cette recette ancestrale me vient de la maman de mon beau-frère Miguel qui est « un vrai espagnol habitant en Belgique ».

Le jour ou ma belle-soeur a présenté son nouvel amoureux, Miguel, à ses parents, j’étais présente et également assez récente dans la famille. Ma belle maman qui détestait cuisiner avait eu l’idée ce jour là, de servir un gaspacho. Pour moi c’était une première, l’idée lumineuse de la soupe froide venait d’arriver en Belgique et je trouve franchement que ma belle mère avait fait un bel effort pour être branchée!

La malheureuse!!!!

Ma formidable belle-soeur que j’adore, était (doit-on garder l’imparfait?) légèrement (vraiment légèrement) sauvage, et pas toujours délicate avec sa maman: « Maman comment oses-tu servir un ersatz de gaspacho à un vrai espagnol dont la maman cuisine merveilleusement bien, et de plus la première fois qu’il met les pieds ici…la honte, l’horreur, qu’ai-je fait pour mériter ça,…C’est foutu, tu as tout gâché, il va prendre ses jambes à son cou et me quitter à tout jamais… »

N’ayez crainte, 30 ans plus tard Miguel est toujours là :-), mais il doit aussi se rappeler de cet épisode!

Je m’en souviens comme si c’était hier, du coup nous avons eu droit à un cours détaillé sur la manière exacte de réaliser un vrai gaspacho que je n’oublierai jamais. D’ailleurs j’y pense à chaque fois que je prépare cette soupe délicieuse.

Comme le gaspacho se boit bien frais, il est préférable de le préparer la veille.

Durée de préparation sans Thermomix, 1 heure. Avec le Thermomix 15 minutes.

Normalement on pèle un kilo de tomates bio (technique de l’eau bouillante) mais bien évidemment avec le Thermomix, plus besoin de les peler…j’ai gagné 45 minutes!

Donc je lave mes légumes en les frottant énergiquement comme toujours avec mon éponge magique. Et je les laisse tremper quelques minutes dans de l’eau additionnée de Bicarbonate alimentaire afin d’éloigner un maximum de « crasses » (traduction:saletés) et de produits chimiques de mes aliments.

Il y a donc dans mon bassin, 1 kg de tomates (l’idéal étant de prendre des tomates bien mûres), un concombre, un poivron vert.

Dans le bol je prépare 300g d’eau, 40g d’huile d’olive (4 cuillers à soupe), 30g de vinaigre de Xéres (du vinaigre balsamique pourrait faire l’affaire en l’absence de Miguel ou de sa maman), deux cuillers à café de sucre de canne. Mixture dans laquelle on peut déjà faire macérer 50g de vieux pain. Sel, poivre, classique!

Pendant ce temps j’en profite pour peler 3 échalotes, de l’ail, j’enlève les pépins d’un demi piment séché, tout ceci peut déjà rejoindre le reste des ingrédients dans le bol du Thermomix ou dans votre récipient dans lequel vous mixerez la soupe.

Je coupe grossièrement les légumes lavés et je les empile dans le bol. Un moment le bol sature, plus de place! Je ne me démonte pas, je ferme et je donne 3 coups de turbo…

Et voila qui est mieux, on peut continuer à remplir! Personnellement j’ajoute quelques feuilles de basilic dans le bol mais ce n’est pas dans la recette de base.

 

Alors tout y est? Le couvercle est bien en place?

Je mixe 10sec/vit5 et ensuite 1 minute position avion qui décolle alias la vitesse 10.

Là j’ouvre et je goûte pour rectifier l’assaisonnement. On a 2 litres de gaspacho. Je vérifie aussi si la soupe est assez liquide, si ce n’est pas le cas, et ceci dépend de la variété des tomates utilisées, il faudra ajouter de l’eau et malheureusement nous sommes déjà au maximum, ou à peu près, de contenance pour le bol du Thermomix. Dans ce cas, ici je sépare la soupe en 2 et j’ajoute de l’eau et je remixe en 2 fois. Mais attention qu’idéalement cette soupe est assez épaisse, il ne faut certainement pas trop la diluer. D’ailleurs il est extrêmement rare que je rajoute de l’eau, je me demande si je dois vraiment en parler. Quoique si je ne le fais pas, je pourrais avoir dans les commentaires : »mondje m’fe ta soupe c’est du béton armé nondidjos » (traduction: Mon Dieu ma fille, ton gaspacho est fort consistant, mince alors!), je préfère éviter.

Quand on verse la soupe dans les bocaux, la consistance peut paraître bizarre et épaisse mais après refroidissement, vous secouez bien la bouteille avant de servir, vous verrez, ce sera parfait!

J’avais des bocaux de coulis de tomate bio que j’avais gardé car je suis adepte du « ça peut toujours servir ». Ils sont parfaits pour contenir mon gaspacho au frigo pendant quelques heures, de préférence une nuit. Sinon ce genre de bouteilles vont très bien aussi.

Le gaspacho se sert en apéro dans des verrines par exemple ou en entrée, toujours agréable quand il fait chaud.

Je décore les tasses avec du basilic frais, et c’est bon, c’est sain et rafraichissant, un régal.

Et voici la recette en bref pour 2 litres de gaspacho (8-10 personnes)

-300g d’eau

-40g d’huile d’olive

-30g de vinaigre de Xeres

-2 càc de sucre de canne

-30g de pain ou chapelure

-1kg de tomates

-1 concombre

-1 poivron vert

-3 échalotes

-3 éclats d’ail

-1/2 piment séché

-sel, poivre

-Quelques feuilles de basilic en décoration (on peut aussi en mettre dans la préparation mixée).

 

Verser l’eau, l’huile, le vinaigre, le sucre et le pain dans le bol. Laisser imprégner le pain pendant le lavage des légumes.

Ajouter le reste des ingrédients et mixer 10sec/vit5 puis 1min/vit10.

Vérifier l’assaisonnement et la consistance.

Transvaser dans des bouteilles ou carafe et réfrigérer 24h.

Servir frais avec du basilic.

Sans Thermomix, on pèle les tomates et on mixe 4-5 minutes sinon tout pareil. Il vous faudra quand-même un mixeur assez puissant comme celui-ci par exemple.

Vous pouvez également imprimer le pdf: Gaspacho andalou

Bon appétit, alors n’est-il pas le meilleur??? A vos commentaires!

A voir aussi: La page des astuces avec Thermomix

 

Pour ne rater aucune recette, inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque nouveauté par email.

Tomates farcies et leur sauce

Tomates farcies et leur sauce

Cette recette me vient de ma grand-mère et cela fait des années que c’est un classique du dimanche midi quand tous les enfants (et amis des enfants) sont là.

Ici ce sont les quantités pour 8 personnes.

Le  Thermomix va nous faciliter la tâche mais il n’est pas indispensable si vous avez un très bon robot mixeur. Sinon de l’huile de coude et un passe vite (image ci-dessous de cet engin de torture) suffira pour épépiner et faire de la purée de tomates, c’est comme ça que ma grand-mère procédait d’ailleurs (et ma mère et moi il y a à peine 2 ans)…enfin je pense que ma Mamie refilait cette sale besogne à Bon-papa, ainsi que l’épluchage des patates, héhé, il nous le rappelait assez souvent!


Car oui, en effet, nous allons utiliser l’intérieur des tomates pour réaliser une sauce succulente.

Alors nous le dimanche midi, on mange vers 13h, cela signifie que je m’y mets vers 11h15 car les tomates farcies cuiront au four pendant 1h15… pendant ce temps vous pourrez aller vous promener…mais pas trop loin car après 40 minutes de cuisson, il faudra juste appuyer sur le bouton du Tx pour cuire la sauce (dans le bol) et les patates (dans le Varoma).

Si quelqu’un calcule, il me dira: 11h15 + 1h15 cela fait 12h30, oui mais il ne faut pas croire que l’on va se la couler douce, je compte quand-même 30 minutes pour préparer la viande, vider les tomates et les garnir, peler les patates… si vous avez de l’aide, comme ma mamie, vous gagnerez peut-être 10 minutes ici mais vous les reperdrez quand il faudra utiliser le passe-vite.

Avant de commencer je lave les 16 grosses tomates et je les laisse tremper 10 minutes dans un bassin avec de l’eau et 2 cuillers à soupe de bicarbonate alimentaire, ainsi elles seront débarrassées des produits chimiques (même les bio) car je garde la peau pour cette recette.

Je commence et je pèle 3 éclats d’ail que je pose avec 2 oignons coupés en 2 dans le bol du Thermomix et je mixe 5sec/vit5 (couper à la main sans TX), j’ajoute, 1kg200 de viande hachée porc et boeuf mélangées, 2 oeufs entiers, 100g de fromage râpé, 100g de morceaux de pain ou de chapelure maison (faite au Thermomiiiix), sel, poivre et herbes fraiches au choix et j’active la fonction pétrin pendant 1min environ, en aidant au mélange avec la spatule du TX. A la main sinon, on retire ses bagues et on plonge ses mains propres (enfin ça de toute façon!!!) dans la mixture et on malaxe jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

A ce moment je coupe la tiesse (traduction: la tête) aux tomates, je garde les chapeaux. Et j’évide soigneusement. La pulpe va directement dans le bol du TX qu’il ne fallait pas nécessairement laver… trop tard? Oups!

Je préchauffe le four à 200 degrés.

Mon plus grand plat à gratin fera l’affaire,  je dispose mes 16 tomates vidées que je garnis avec la farce de manière équitable.

Il en manque deux.  Les 2 dernières iront dans un 2e petit plat et cuira en même temps. Pas grave! Quand tout est farci, on remet les chapeaux et hop au four pour 1 heure 15 minutes.

Pendant ce temps, il faudra penser à peler 1 kg de pommes de terre et les disposer dans le Varoma.

Au bout de 40 minutes de cuisson au four, il faut mettre le Thermomix en route. Donc l’intérieur des tomates est dans le bol et les patates dans le Varoma. Cuire 35min/Varoma/vit 1. Et sans Thermomix il faut faire mijoter la pulpe des tomates à feu doux, remuer de temps en temps et cuire les pommes de terre comme vous voulez.

A la sonnerie, réserver les pommes de terre au chaud, sortir le plat à gratin du four et verser le jus de cuisson dans le bol du Thermomix avec la pulpe des tomates (opération délicate que je réalise au dessus de l’évier). J’ajoute du sel et du poivre et je mixe 45sec/vit10. Mmmmmh la bonne sauce! Si vous la voulez plus épaisse, ajoutez une cuiller à soupe de maïzena avant de mixer (moi je ne le fais jamais mais ma maman toujours…question de goût)

Sans TX vous mixez 3-4 minutes la sauce et essayant de ne pas spitter (traduction éclabousser) sur vos beaux vêtements du dimanche.

Si vous n’avez pas de mixeur, avant de verser le jus de cuisson dans les tomates, passer cette mixture au passe-vite pour obtenir un coulis, ajoutez le jus de cuisson et sel et poivre et mélangez.

C’est prêt, tout le monde à tâââble! Servir les tomates farcies avec les pommes de terre, le tout généreusement nappé de sauce.

Nappé de sauce!

Généreusement nappé de sauce!

Aaaaaah parfait! Miam Miam!!

La recette en plus rapide

La farce:

-1200g de viande hachée porc et boeuf

-100g de fromage rapé

-2 oeufs

-3 gousses d’ail

-2 gros oignons

-100g de chapelure ou morceaux de pain (facultatif si sans gluten)

-sel, poivre, herbes au choix

Les tomates et la sauce

-16 grosses tomates

-sel et poivre

 Accompagnement

-1000g de pommes de terre fermes

Déposer les oignons et l’ail dans le bol et hacher 7 sec/ vit5. Ajouter les autres ingrédients de la farce et mélanger, programme pétrin jusqu’à ce que le mélange soit homogène (environ 1 min) ou ajouter les oignons et l’ail à la viande, ajouter les autres ingrédients et mélanger à la main (pour ne pas avoir un effet « pâté »).. Réserver.

Laver les tomates, couper la partie supérieure (garder les « chapeaux ») et vider l’intérieur. Disposer les tomates évidées dans un plat à gratin et verser la pulpe et le jus dans le bol.

Farcir les tomates avec la viande préparée, remettre les chapeaux et enfourner pour 1h15 sur 200 degrés.

Pendant ce temps, peler les pommes de terre et les disposer dans le Varoma.

35 minutes avant la fin de la cuisson au four, disposer le Varoma sur le couvercle du bol rempli de jus et pulpe de tomate. Cuire 35 min/Varoma /vit 1.

A la sonnerie, réserver les pommes de terre au chaud.

Verser le jus de cuisson des tomates farcies (qui est dans le fond du plat à gratin) dans le bol avec le coulis de tomates, ajouter sel et poivre et mixer 45 sec/vit 10.

Servir les tomates avec les pommes de terre nappées de sauce.

Voici la version imprimable en pdf:Tomates farcies

J’espère que cette recette vous plaira et que vous m’écrirez un petit commentaire!

A voir aussi: La page des astuces avec Thermomix

 

Pour ne rater aucune recette, abonnez-vous afin de recevoir gratuitement les nouveautés par email. Clic