Dip crémeux à l’avocat et frites de patates douces

Dip crémeux à l’avocat et frites de patates douces

Pour l’apéro ou comme entrée ou en verrine, cette association entre l’avocat et la patate douce fait fureur. Franchement original et facile. Déclenchement de ooh et aaah assuré. La photo en dit long non?

La patate douce bien assaisonnée et croustillante reste légèrement sucrée (douce en fait ;-)) et nous ravit les papilles.

L’option du dip crémeux à l’avocat qui change du guacamole (très bon aussi d’ailleurs <3), est une valeur sûre.

Evidemment, ce n’est pas une mais deux recettes que vous trouverez ici, et l’une et l’autre peuvent être mangées séparément. Vive les fêtes pour essayer tout ça!!

Donc on a du boulot, commençons de suite!

D’abord les frites puisque c’est plus long…Stop…C’est pas 3 jours non plus! J’avoue, j’ai quand-même une recette qui dure 3 jours sur ce blog, et c’est celle-ci (à raison de 5 minutes par jour, elle en vaut la peine!).

Cette première recette se fait sans le Thermomix.

Donc nous avons 2 grosses patates douces bio, que je coupe d’abord en 2 puis en 4 dans la longueur puis enfin en tranche fines. Il faut un bon couteau (j’ai un couteau Ikea pas mal du tout) ou une mandoline . Auparavant je les lave bien car j’aime bien garder la peau (facultatif).

Hop je les plonge dans un saladier rempli d’eau froide et je laisse tremper pendant une heure. J’ai trouvé cette astuce sur un site anglais et j’avoue que j’ai essayé de zapper cette étape mais c’était moins réussi.

Pendant une heure, on peut déjà préparer le dip à l’avocat, mais ce n’est pas obligatoire, on aura encore le temps plus tard.

Je peux donc vous parler d’une bonne lecture. Mon choix du jour est un thriller captivant que j’ai lu récemment, même si le livre n’est pas récent. Il s’agit de Influenza de Eric Marchal. Il y a 2 tomes, c’est DINGUE! Influenza est le virus de la grippe…anodin? Pas du tout, la grippe espagnole a fait des millions de morts. 1941. Alex, jeune médecin, dont le père, scientifique, est décédé de manière inexpliquée, se fait engager (de force??) par les services secrets anglais. L’aventure commence au quart de tour. On lui colle (aussi de force??) comme partenaire de mission, une jeune pilote de la RAF… Epoustouflant, passionnant…Je le conseille, j’ai adoré.

Le trempage est terminé, on peut préchauffer le four à 220°

Voici la méthode: je sèche mes patates avec une loque propre (traduction un linge propre) avant de les redéposer dans le saladier vide et sec lui aussi. Je saupoudre avec 1 cuiller à soupe bombée de fécule de maïs,  des épices au choix (paprika, pilipili, cumin, curry, etc….) et je mélange bien. Avec les doigts c’est encore mieux ;-). Pas de sel surtout.

Enfin j’ajoute 1 cuiller à soupe d’huile d’olive et un blanc d’oeuf et je mélange afin que chaque frite soit enduite.

On peut alors les étaler une à une sur un tapis ou un papier de cuisson qui recouvre toute la grille du four.

C’est parti pour 2x 15 minutes au four. En effet on va retourner les frites à mi cuisson.

Au moment de servir, saupoudrer de fleur de sel. MMMMh.

Simple, light, originales et délicieuses!

Elles remplacent aussi avantageusement les frites en accompagnement d’un plat chaud.

Astuce: Elles peuvent être précuites à l’avance (1×15 minutes, 1×10 minutes) et réchauffées au moment de servir 10 min à 200°(sans devoir les retourner). Très pratique d’un point de vue organisation, surtout si c’est pour l’apéro.

Ensuite c’est la recette du dip crémeux à l’avocat. Vous verrez, il deviendra un classique de vos apéro-chics. On ne s’en privera pas, il est prêt en 3 minutes et l’avocat est un excellent antioxydant et bourré de vitamines (E, B, etc…) et de potassium. Super!

Ici le Thermomix sera bien utile, à moins que vous n’ayez un excellent mixeur.

Minute 1: peler un oignon rouge et laver un bouquet de coriandre, poser dans le bol du Thermomix, et  mixer 5sec/vit7.

Minute 2:  ajouter un avocat, 100g de mascarpone, sel et poivre et zou, 5sec/vit5, racler et de nouveau 5sec/vit5.

Minute 3: Verser dans un récipient à dip ou dans des verrines (au dernier moment)

Au moment de servir, décorer avec de l’ail frit, le petit plus qui fait la différence. (la recette de l’ail frit se trouve ici).

Servir en dip apéro avec ou sans les frites de patates douces. On peut aussi déguster ce dip avec  des crackers (une super recette de crackers maison ici), des chips, des grissini, …

Je trouve que la couleur est superbe et avec les morceaux d’oignon rouge et l’ail frit, c’est contrasté et apétissant!

Vous complétez votre apéro avec les biscuits croquants au parmesan et ce sera tout simplement magique (recette ici),

Les recettes en mode rapide

Frites de patates douces (1h30)

-2 belles patates douces

-1 càs bombée de fécule de maïs

-Epices au choix

-1 càs d’huile d’olive

-1 blanc d’oeuf

-fleur de sel

Couper les patates douces en fines tranches et les faire tremper dans de l’eau pendant 1h.

Préchauffer le four à 220°

Egoutter et sécher et ajouter la fécule de maïs et les épices (pas le sel), bien mélanger avant d’ajouter l’huile et le blanc d’oeuf.

Etaler les frites sur un tapis de cuisson et enfourner pour 15min, retourner chaque frite et cuire encore 15 min.

Parsemer de fleur de sel, servir chaud.

Dip crémeux à l’avocat (3min)

-1 oignon rouge ou une échalote

-Un bouquet de coriandre

-1 avocat

-100g de mascarpone

-Sel, poivre

-Ail frit en déco

Poser dans le bol du Thermomix, l’oignon et la coriandre et mixer 5sec/vit7.

Ajouter l’avocat, la mascarpone, sel et poivre et mixer 5sec/vit5, racler et encore 5sec/vit5.

Au moment de servir, décorer avec de l’ail frit

Bon appétit et bon apéro!

D’autre idées pour les apéro sur cette page dans le paragraphe Apéro Dinatoire.

Voici la recette en version pdf à imprimer :frites de patates douces et dip crémeux à l’avocat

N’hésitez pas à vous abonner au blog si vous aimez mes recettes pour recevoir les nouveautés par e-mail. Cliquez sur l’image ci-dessous.

A bientôt et commentez si vous essayez les recettes, merci beaucoup.

Crackers croquants pour dip apéritif

Crackers croquants pour dip apéritif

Dans la collection « les basiques au Thermomix »

Ces crackers maison sont succulents et mieux que des chips ou des biscottes industrielles pour tremper dans des dips homemade Thermomix, eux aussi. Réussite garantie avec les félicitations du jury.

Vite fait, bien fait… en plus….

Avec leur parfum déjà délicat à l’huile d’olive, j’ajoute du romarin pour retrouver une saveur méditerranéenne, j’adore cet aromate, j’en ai planté partout dans mon jardin nordique…il tient le coup! Mais il n’est pas obligatoire ici.

Que pensez-vous de ce look rustique des biscuits cassés comme en Italie?…j’adore.

En effet, auparavant j’achetais toujours ce genre de crackers pour mes apéritifs en magasin bio, hors de prix évidemment, c’est avec l’arrivée du TX que j’ai cherché à reproduire cette recette à la maison.

Et en réalité, elle est toute biesse (traduction: simple, bête)

-250g de farine

-40g d’huile d’olive

-1 cuiller à soupe de romarin

-1 cuiller à café de sel

-120g d’eau tiède

Préchauffer le four à 200°

Préparer 2 tapis de cuisson ou  papiers sulfurisés sur 2 grilles ou plaques du four.

Dans le bol du Thermomix, verser la farine, l’huile d’olive, le romarin et une cuiller à café de sel. Activer 45sec/mode pétrin.

Ajouter 120g d’eau tiède et continuer 2min30/mode pétrin.

Séparer la pâte en 2.

Etaler très finement chaque pâton au rouleau, cette quantité permet de remplir les 2 plaques du four sur toute la surface. Ce sera meilleur si la pâte est ultra fine.

Former des trous  avec une fourchette pour éviter les bulles d’air.

Cuire 13 à 15min, surveiller la cuisson.

Laisser refroidir complètement avant de casser les morceaux et conserver dans un grand bocal en verre hermétique pour garder le croquant au moins une semaine (ce qui est possible uniquement quand les enfants ne sont pas là, sinon disparition immédiate!!!)

 

Une variante également délicieuse: remplacer le romarin par des graines de cumin. Savez-vous que le cumin peut aider à perdre du poids? Je vous conseille de lire cet article intéressant sur le blog de mon amie Catherine.

Les crackers sont délicieux tout seuls mais il accompagnent avec brio de nombreux dips. Par exemple sur ce blog:

-Sauce fromage blanc

-Tartinade thon carotte

-Dip de tomates séchées ou pesto rosso

-Dip de truite fumée au coriandre

Bientôt

-Houmous

-Dip aux Poivrons rouges ou poivronnade

-Guacamole

-Pesto de roquette

-Dip aux anchois

a suivre

Abonnez-vous au blog pour ne rien manquer aux nouvelles publications. Clic

 

Confiture de tomates rouges

Confiture de tomates rouges

Je pense que c’est une bonne année pour les tomates! Elle sont belles et ont beaucoup de goût. J’ai déjà pas mal de recettes sur ce blog avec des tomates, les voici. Mais quoi, il vous en reste encore?

Alors il faut absolument goûter cette confiture! Quelle trouvaille! Elle se déguste sur une tartine au petit déjeuner, avec du beurre salé, un délice! Ou sur des zakouskis (on dit canapés en France me dit mon mari, chez nous un canapé c’est un fauteuil!!), elle accompagne divinement de nombreux fromages, saumon ou divers pâtés. Miam vive les apéros originaux! Elle a également sa place sur un plateau de fromage, ce sera très chic (chic en Belgique veut dire « classe »)! On peut aussi l’offrir dans un panier gourmand pour épater la galerie.

Elle est belle, elle brille, elle est colorée, originale et délicieuse!

C’est ma fille de 19 ans, qui est fan de la tomate sous toutes ses formes, qui m’a incité à essayer une confiture « puisque la tomate est un fruit ». J’ai trouvé quelques recettes sur internet mais jamais exactement comme je la voulais et surtout presque toujours avec des tomates vertes, les miennes sont bien rouges! Il a donc fallu tester, tenter, doser, oser, créer…

Je ne sais pas comment lui est venu ce stuut (traduction: idée bizarre) car je n’avais jamais rencontré de confiture de tomates. Tout comme cette idée saugrenue, aujourd’hui, de donner 20cm de ses cheveux pour une association contre le cancer du sein. Je suis très fière d’elle, mais elle avait de si beaux cheveux!!! J’ai envie de pleurer! Bon c’est magnifique comme geste! (je vous mets le lien si cela vous tente) Et ils repousseront, concentrons-nous donc sur cette recette

Bien que réticente à première vue , le reste de la famille a validé…

Nous essayons de diminuer le sucre à la maison donc toutes mes confitures sont déclinées en doses réduites de saccharose, ce qui signifie que je les conserve au frigo pendant maximum 4 mois (pots fermés) et 15 jours (pots entamés) et je les gélifie avec l’agar agar qui est 100% naturel et sans arrière goût. Celle-ci n’a pas échappé à mes standards. Je n’utilise que du sucre de canne bio.

Mais cette même recette peut être réalisée avec le double ou le triple de sucre et se conservera alors plus longtemps et à température ambiante comme une confiture classique.

Ce qui prend le plus de temps est l’épluchage des tomates, le reste se fait tout seul grâce au Thermomix.

Pour 5 ou 6 pots de confiture (on peut diviser les quantités par 2 pour 3 pots avec 30min de temps de cuisson), il me faudra 1 Kg de chair de tomates, donc environ 2 Kg de tomates. J’ébouillante chaque tomate quelques secondes avant de la peler. Je la coupe en 4 au dessus d’un chinois qui est lui même au dessus d’un cul de poule et avec les doigts, j’égrène le mieux possible et je laisse couler le gel et le jus.

J’actionne la balance et je dépose la chair dans le bol du Thermomix jusqu’à l’obtention d’un kilo de chair de tomates.

Je récupère le jus de tomate dans le cul de poule pour le boire à l’apéro avec un peu de sel et quelques épices.

Dans le bol, j’ajoute 350g de sucre de canne, et comme dit plus haut on peut augmenter les quantités de sucre pour une meilleure conservation, j’ajoute 1 cuiller à soupe de vanille, le jus d’un citron bio et son zeste et je programme 35min/95 degrés/vit2 sans le gobelet, cela ne déborde pas.

Pendant ces 35 minutes, je continue ce livre qui me fascine, cela s’appelle La Guérisseuse et le roi de Barbara Wood, une saga se déroulant pendant l’antiquité, du temps de villes de Jéricho et Ougarit, du temps des Pharaons Hatchepsout et Thoutmosis. La guerre, l’amour, la famille, l’esclavage, les intrigues, wouaw! Je n’ai pas fini, cela se corse… je le conseille si vous aimez les fresques historiques, l’auteure est très bien documentée et l’histoire est passionnante.

5 minutes avant la sonnerie je rince mes bocaux et leur couvercles à l’eau bouillante et je les égoutte sur un linge propre.

A la sonnerie, je verse tout simplement 2 paquets de poudre d’agar agar (2g par paquet) et je mélange 30sec/vit3 avec le gobelet.

C’est prêt, je répartis la confiture dans les pots, il faut directement les fermer et les retourner.

Au bout de 20 minutes, je repose les bocaux à l’endroit et je laisse refroidir complètement avant de conserver au frigo. La confiture va s’épaissir en refroidissant.

A propos de l’agar agar, j’ai remarqué que certaines marques sont plus efficaces que d’autres, pour la confiture ce n’est pas trop un problème mais si vous tentez des bavarois, il va falloir bien choisir. Malheureusement l’agar agar bio que j’avais trouvé était inefficace, dans ce cas autant ne rien mettre! Celui-ci n’est pas bio mais très efficace:

Si quelqu’un connait une bonne marque d’agar agar bio à me conseiller, ce n’est pas de refus. Merci d’avance!

Si vous décidez de doubler ou tripler les doses de sucre, l’agar agar ne sera sans doute pas nécessaire, à confirmer, j’attends vos commentaires dans l’intérêt de tous!

Cette confiture est sucrée comme une autre confiture mais elle a un goût subtil et fin, elle est parfaite sur la tartine du petit déjeuner mais elle peut aussi accompagner des mets salés comme le ferait un chutney. Dans ce cas, j’y ajoute un peu de sel et de piment. On pourrait prendre cette recette pour préparer un chutney proprement dit en ajoutant le sel et les piments au moment de la cuisson. Pour ma part, comme nous la mangeons plus régulièrement sur une tartine, si je dois la présenter avec du salé, je prends ma base sucrée et j’y ajoute un peu de sel, poivre, poudre de piment au moment de servir.

Voici quelques idées avec du salé sous forme de chutney:

Des zakouskis: fromage frais (Philadelphia ou Saint Moret), mozzarella basilic, gouda aux épices, romarin, salade de carottes, saumon, pâté, foie gras, thon,…

Avec des croques

Voici la recette en mode rapide:

pour 5 ou 6 pots

-Environ 2kg de tomates pour en retirer 1kg de chair

-350g de sucre de canne

-1 citron bio (jus et zestes)

-1 cuiller à soupe de vanille liquide (sauf si chutney)

-On peut ajouter 1 cac de cannelle, je n’en mets pas.

-4g d’agar agar

-ajouter sel et piment pour obtenir un chutney (facultatif voir plus haut).

Peler les tomates et les couper en 4, prélever la chair et filtrer le jus, le gel et les pépins dans un chinois pour obtenir un jus de tomates à boire. Peser la chair dans le bol du Thermomix pour en obtenir 1 kg.

Ajouter le sucre, le jus et les zestes du citron, la vanille et programmer 35min/95/vit2 sans le gobelet.

Pour le chutney (facultatif, voir ci dessus) je n’ajoute pas de vanille mais bien 1/2 càc de sel et du piment (à discrétion) préalablement mixé.

Stériliser 6 bocaux à confiture.

A la sonnerie, ajouter la poudre d’agar agar et mélanger 30sec/vit3. Remplir les pots, les fermer et les retourner. Après 20 minutes, les reposer à l’endroit et laisser refroidir avant de conserver au frigo.

Voici la recette en pdf: confiture de tomates rouges

N’hésitez pas à commenter!

N’oubliez pas de regarder régulièrement ma page des astuces Thermomix