Brownies aux noix de Macadamia ou autres noix

Brownies aux noix de Macadamia ou autres noix

Nous rentrons d’Afrique du Sud et nous avons vu de nombreux noyers du Queensland qui donnent la fameuse noix de Macadamia dans la région du Mpumalanga, près du magnifique Parc Krüger.

Cette variété de noyer a été découverte et importée d’Australie et est cultivée dans quelques autres pays dont les USA (qui ont inventé les brownies) et l’Afrique du Sud.

Nous en avons goûté sur place et ramené dans nos valises. Elles sont délicieuses. Cette noix est beaucoup plus riche en acides gras mono insaturés que les noix de nos régions, ce sont ces  » bons » acides gras qui contribuent à faire diminuer le « mauvais » cholestérol et donc prévenir les maladies cardiovasculaires.

Il est vrai qu’à priori je préfère acheter des produits locaux mais nous avons appris que cette noix a des qualités exceptionnelles. Elle contient également des vitamines, du magnésium, des fibres et j’en passe. Son huile est également excellente pour la santé.

J’ai donc essayé ma recette habituelle de brownie (adaptée et modifié à partir de plusieurs recettes) avec ces fameuses noix de Macadamia, mais le gâteau est délicieux également avec nos noix, noisettes, amandes,…

C’est une préparation qui va très vite et ultra facile comme presque toutes mes recettes d’ailleurs! Vous ne trouvez pas mes petits abonnés préférés? Idéale quand on est pressé, par contre il est bon très froid donc il faut quand-même lui laisser le temps de refroidir, et je le conserve au frigo.

On peut donc déjà préchauffer le four à 180 degrés et préparer un moule, pour moi ce sera le moule « tablette » de Demarle, mais le moule marguerite ou le moule étoile sont aussi parfaits si vous les avez. Sinon des moules à cakes classiques ou carrés.

Dans le bol du Thermomix, je dépose 200g de chocolat noir cassé en morceaux et je mixe 5sec/vit7, et je le réserve, il fondra très facilement par après sous cette forme.

Je ne lave pas le bol et j’enchaine avec 3 oeufs entiers, mais sans les « casser » sur le bord du bol, jamais, cela dérange la balance qui est fragile (vous vous rappelez les astuces Thermomix?). J’ajoute 80g de sucre de canne. Nous avons vu aussi beaucoup de cannes à sucre en Afrique du Sud, pays vraiment magnifique que je conseille de visiter, j’en ai encore plein les yeux là! Mes filles nous avaient offert ce guide que nous avons bien apprécié pour ceux qui seraient tentés.

Et je mélange pour obtenir une mousse 2min/vit4 (pour ceux qui le font sans le Thermomix, il faut battre énergiquement avec un fouet (de bons muscles sont une option intéressante).

J’ajoute 50g de farine et 120g de beurre. Aaaaaargh, bon bon pour une fois, un gâteau riche… Enfin comme il y a 16 parts, cela fait 7,5g par personne, moins que sur une tartine, ça ne va pas sketter (traduction: faire capoter) votre régime, alleï (pas de traduction: expression d’incrédulité)!… Et une petite cuiller à café de cannelle et je mélange 1min30/vit4. (Toujours avec le fouet si vous cuisinez sans le Thermomix).

Savez-vous qu’il y a cannelle et cannelle? On recommande de toujours choisir la Cannelle de Ceylan qui est la meilleure, cet article l’explique de manière très professionnelle.

Enfin je verse le chocolat et je chauffe 2min/50/vit2,

Il me reste à incorporer mes belles noix, j’en ajoute 100g et je mélange 6sec/vit4 afin qu’elles soient concassées mais pas broyées.

Le mélange est prêt, je le transvase dans le moule et hop dans le four pour 12 à 15 minutes. Il sera mi-cuit mais c’est aussi ça qui déchire!

Je le laisse refroidir à température ambiante avant de le figer au frigo. Miam!

Je peux dire en toute modestie que ce brownie est validé et adoré par de très nombreuses personnes, on me le demande souvent quand nous sommes invités, c’est un de mes classiques…bien sûr ce qui est nouveau, ce sont les noix de Macadamia!!!

Donc on peut réaliser cette recette avec toutes les noix ou noisettes que vous aimez, du moment qu’elles soient non salées!

Avec un café ou un thé c’est une tuerie!

Voici la recette résumée (sans les astuces)

Pour un brownie 16 parts

-200g de chocolat noir coupés en morceaux

-3 oeufs entiers

-80g de sucre de canne

-50g de farine

-120g de beurre

-1 càc de cannelle

-100g de noix au choix ou noix mélangées.

Préchauffer le four à 180 degrés.

Mixer le chocolat 5sec/vit7 dans le bol du Thermomix. Réserver

Sans laver le bol, déposer les oeufs et le sucre et mélanger 2min/vit4.

Ajouter la farine, le beurre et la cannelle et mélanger 1min30/vit4.

Ajouter le chocolat et chauffer 2min/50/vit2.

Ajouter les noix et mélanger 6sec/vit4.

Verser la préparation dans un moule et cuire au four 12 à 15 minutes.

Laisser refroidir et faire figer au frigo avant de servir.

Bon appétit!

Voici la recette en pdf imprimable:Brownie aux noix

Sans le Thermomix, on suit plus ou moins les mêmes étapes, on fait fondre le chocolat séparément et on l’ajoute à la fin. Les noix peuvent être légèrement concassées au pilon.

N’oubliez pas de consulter régulièrement la page des astuces avec Thermomix

Partagez, commentez, faites vivre le blog avec moi! Merciii

Allez un petit souvenir de là-bas ;-), juste une sur les 300!

 

 

 

 

la pâte à tartiner chocolat-noisettes

la pâte à tartiner chocolat-noisettes

Le choco délicieux

Le « choco » en Belgique est le terme générique pour toute pâte à tartiner chocolatée, on ne dit pas le Nutella, on dit « choco » par exemple « Hey t’as gletté du choco sur ta chemise, on diraît que ça te goûte bien !» Traduction : Eh tu as fait une tache de Nutella sur ta chemise, tu as l’air d’apprécier ce que tu manges !

 

Chez nous, quand un bocal de choco se retrouve dans un placard avec des taches vertes velues, ce n’est pas normal, il ne doit pas être au top. C’est ce qui est arrivé à tous les bocaux issus de mes tentatives infructueuses de fabrication de choco depuis l’arrivée de Thermomiiix à la maison.

Ce n’est pas tout à fait vrai, parce que comme je déteste le gaspillage , quand je vois un bocal délaissé par les membres du jury (les enfants), je suis obligée d’en manger un peu tous les jours pour avancer et clôturer l’affaire. Mais quand ce n’est pas trop bon, ça fait un peu mal au ventre de devoir se forcer à prendre des kilos.

Surtout que mon but premier avec le Thermomix n’est pas de prendre des kilos mais de manger plus sain, plus équilibré, de supprimer les plats tout préparés et de cuisiner vraiment un maximum moi-même avec des ingrédients naturels, bio, locaux, non remaniés. Voici par exemple mon armoire.

Mon deuxième but avec le TX est de faire des économies dans mon « budget nourriture » et je dois dire que ça marche, voir cet article.

Après plusieurs essais de choco que l’on peut qualifier de « pas dingue », nécessitant de plus des ingrédients comme « Pralinoise » qui est déjà une préparation plus que douteuse en ce qui concerne LA fameuse huile de palme, entre-autre, que l’on ne la trouve pas en Belgique et qui n’est pas du tout bio.  Je l’ai quand-même testée. Donc on ne pourra pas dire que je n’ai pas essayé. J’ai tenté aussi la même recette en remplaçant la Pralinoise par le Double Lait de Côte d’Or. Non plus, dommage ce gâchis, car j’adore le Double Lait. Non le résultat, c’était des poils ou des kilos pour moi ou les deux…ce qui commence à bien faire.

Cela devait cesser, mais je voulais quand-même trouver LA recette ou plutôt Ma recette. Mes enfants commençaient à dire : laisse tomber, rachète du Nutella. Grrrr, ma motivation a encore augmenté d’un cran. Ce n’est pas tout à fait vrai car cela faisait déjà un petit temps que je n’achetais plus le Nutella mais plutôt le Nocciolata de Rigoni di Asiago bio que je conseille à tout ceux qui n’ont pas de Thermomiiix car il est excellent (10 EUR le pot, ce n’est pas donné mais il est très bon). Ou alors de la pâte à tartiner fairtrade Chocobella bio de Damiano qui est délicieuse également et qui m’a d’ailleurs inspiré pour cette recette.

Plus question donc d’acheter du Nocciolata ou du Chocobella quand on a l’immense chance d’avoir un Thermomix !!!

En plus je voulais utiliser uniquement des matière brutes pour mon choco.

Donc challenge +++

Je vous passe les détails de tous mes essais qui m’ont amené à ceci : On peut dire qu’il rivalise avec les tout grands ! En tout cas il est approuvé par mon jury (il faudra un jour que j’explique que ce jury est très sévère).

Voici comment je procède pour cette recette exceptionnelle de choco maison sain, plein de vitamines et délicieux : Je commence par torréfier un mélange de noisettes (170g) et amandes (60g) bio , cette torréfaction vise à épanouir la saveur des noix, et facilite le mixage qui va suivre donc indispensable. Je préchauffe le four à 160 degrés, j’étale les noix sur une plaque antiadhesive ou un tapis en silicone et je les enfourne 15 minutes tip top. Je les sors du four et les laisse refroidir 10 minutes. Pendant ce temps, je mixe 80g de sucre de canne avec 50g de lait en poudre 15 sec/vit10. Pour un grand pot de choco de 600g ça me fait beaucoup de noix et peu de sucre ! Très bien ça ! On réserve le lait-sucre dans un récipient à part. Inutile de laver le bol.

Alors ici c’est le seul passage un peu difficile (ou plutôt moins marrant) mais il en vaut la peine. Je mets les noisettes et les amandes dans un essuie de vaisselle propre (traduction un torchon… ce qui m’ennuie un peu car chez nous le torchon sert à nettoyer par terre, comme une serpillère et il n’est pas question de déposer mes magnifiques noix bio dans une serpillère), on va dire un linge propre comme ça tout le monde est d’accord.

Je frotte énergiquement les fruits les uns contre les autres dans le linge, ce qui va ôter la peau des noisettes…

Et hop on prend les noisettes une par une pour les déposer dans le bol. S’il reste un peu de peau ce n’est pas un sacrilège… faut pas exagérer. Les amandes restent avec leur peau de toute façon (pour une texture plus lisse au final on peut prendre des amandes émondées.)

 

Toutes les noix sont dans le bol, je mixe 10sec/vit5. Je racleEt là, j’ajoute 4 cuillers à soupe d’huile de tournesol tout simplement (ou de l’huile de noisette si vous en avez).

Puis je vais essayer d’obtenir une pâte. Alors il faut y aller progressivement mais ce n’est pas compliqué, je vais mixer 3 x 20sec/vit5 en raclant les bords à l’aide d’un lèche-plat (faut-il une traduction ou vous dites comme nous?) entre chaque 20sec.

Il reste quelques grumeaux mais ce n’est pas un problème car on va remixer tout à la fin, donc pas besoin de s’acharner ici. On réserve la pâte de noisettes avec le sucre.

Si vraiment vous êtes très pressés, vous pouvez zapper ces étapes et acheter de la pâte de noisettes toute faite (pas du praliné qui contient 50% de sucre, de la vraie pâte de 100% noisettes et/ou amandes), mais ce n’est pas facile à trouver il faut 250g.

Je ne lave de nouveau pas le bol (voyons le côté pratique), je dépose mes 200g de chocolat en morceaux.

Et je mixe 5sec/vit8 et je reraclepour obtenir une purée bizarre de chocolat qui va illico se transformer en joli liquide après 3min/50 degrés/vit1, c’est tout simplement magique (oups je n’ai pas de photo de cette étape).

J’ai presque fini, je rajoute le sucre, lait, la purée de noisettes, une pincée de sel et une cuiller à café d’arôme de vanille liquide et je mélange 30sec/vit3, alors c’est plutôt moche comme texture, voilà ce que cela donne…je racle (encore…presque la dernière).

La touche finale est ici pour une consistance onctueuse et une couleur magnifique: Go pour 1min/vit10, yes ça décolle!

Et voilà: Pas beau ça? Et il sent divinement bon…dommage que cela ne se capte pas sur l’image!

A ce stade, il est assez liquide, on peut remplir un grand bocal (600g) ou 2 petits bocaux à offrir, il faudra encore attendre 48h pour que le choco durcisse. On peut le mettre au frigo (durcit en 4h) ou le laisser dans la cave (idéal) ou à température ambiante (si plus de 20 degrés dans la pièce, il restera plus liquide mais délicieux quand-même)…en réalité chacun devra trouver son endroit idéal pour obtenir sa texture préférée. Le goût aussi sera encore meilleur quelques jours après sa fabrication.

Sinon il peut se conserver au moins 1 mois à température ambiante avec couvercle dans son bocal même entamé.  (on vient de tester en l’oubliant à la maison pendant les vacances, il est nickel, mais j’ai du en refaire sur place!). Attention, je n’habite pas non plus un pays chaud donc à vous de voir ce qui est le mieux! Cela reste un produit artisanal et sans conservateurs chimiques.

Note: L’aspect final est lisse mais de près on peut avoir une texture légèrement granuleuse différente du Nutella. Nous on adore mais je préfère prévenir.

J’ai fait un petit dessin pour montrer un comparatif explicite et même effrayant… No comment!

Source pour le schéma du Nutella: sain-et-naturel.com

Note: Une fois le choco durci, il sera moins liquide que le Nutella, mais toujours parfaitement tartinable. On m’a déjà demandé comment faire pour qu’il reste « comme le Nutella »… Il suffirait apparement d’ajouter de l’huile (23% au lieu de 9% comme l’indique le schéma, c’est à dire 180g d’huile).

Si vous voulez une recette qui soit comme le vrai Nutella, prenez la recette du schéma ci-dessus (dessin de gauche), mais il reste une inconnue dans la dénomination »autres », sans doutes des arômes et des conservateurs. Bonne chance!

 

Voici la recette simplifiée

4.67 de 3 votes
Pâte à tartiner Nutella bio
Temps de préparation
30 min
Temps de cuisson
5 min
Temps total
35 min
 

100% bio, 100% maison avec des produits naturels

Type de plat: pâte à tartiner
Cuisine: Traditionnelle
Portions: 1 grand bocal
Ingrédients
  • 230 g de noisettes ou 170g de noisettes et 60g d'amandes
  • 80 g de sucre de canne
  • 50 g de lait en poudre facultatif
  • 4 c à soupe d'huile de tournesol ou de noisettes 60g
  • 200 g de chocolat noir
  • 1 c à café d'extrait de vanille liquide arôme
  • 1 pincée de sel
Instructions
Torréfier les noisettes
  1. Passer les noisettes (et amandes) au four 15 min à 160 degrés. Laisser tiédir et les frotter dans une serviette pour ôter un maximum de leur peau (s'il en reste un peu ce n'est pas grave).


La pâte à tartiner
  1. Déposer le sucre et la poudre de lait dans le bol du Thermomix et pulvériser 15sec/vit10. Réserver.

  2. Sans laver le bol, y déposer les noisettes (et amandes) et mixer 10sec/vit5, racler et ajouter l'huile de tournesol. Recommencer à mixer 20sec/vit5, racler et recommencer cette dernière étape 2 ou 3 fois. On obtient une pâte assez liquide, il reste des grumeaux, c'est normal. Réserver (on peut l'ajouter dans le récipient avec le sucre-lait).

  3. Sans laver le bol, déposer le chocolat coupé en morceaux et mixer 5sec/vit8, racler et chauffer 3min/50/vit1.

  4. Enfin, ajouter au contenu du bol le sucre, le lait, la pâte de noisettes, une pincée de sel, la vanille et mélanger 30sec/vit3, bien racler puis mixer 1min/vit10.

  5. Verser dans les bocaux.

Notes

Pour une consistance solide, laisser durcir 4h au frigo puis conserver et consommer à température ambiante.

Pour garder une consistance plus liquide, laisser durcir 48h à température ambiante (pas trop chaud quand-même!) et consommer tel quel...

Au bout de quelques jours la pâte durcit un peu plus, elle est parfaite. Si vous le testez, vous l'adopterez certainement,....

 

Par www.jemangedoncjevis.be

 

Version pdf imprimable: choco délicieux

Merci pour vos commentaires qui font vivre le blog!

A voir aussi: La page des astuces avec Thermomix

Si vous aimez mes recettes, abonnez-vous pour les recevoir par e-mail quand je les publie. A bientôt! Clic

 

Incoming search terms:

  • je mange donc je vis pate a tartiner
  • pate a tartiner facilesans thermomix