Ballekes sauce tomate

Ballekes sauce tomate

La traduction de cette spécialité belge populaire et délicieuse est tout simplement « boulettes de viande à la sauce tomate ».

 

 

Petites boules, Ballekes… tout le monde sait de quoi on parle chez nous … pas besoin d’ajouter « de viande »…Ballekes… Il faut pouvoir le prononcer mais c’est charmant!

Qui n’aime pas les ballekes sauce tomate? Impossible, plat national! Spécialité de Bruxelles!

A ne pas confondre avec les ballekes sauce lapin qui est une spécialité de Liège. Donc si on veut les manger à Liège, il ne faut pas commander des ballekes…car on va vous faire les yeux ronds!…. Voici comment engager votre commande: « Oufti, je prendrais bien des boulets sauce lapin« … Et n’ayez crainte, aucun lapin n’est sacrifié puisque la sauce est faite à base de « sirop de liège » (recette à découvrir bientôt sur ce blog… Inscrivez-vous à la newsletter pour ne pas la manquer.). Clic.

Etant originaire de Bruxelles, j’ai un boentje (coup de coeur) pour les ballekes sauce tomate.

Voici donc ma version bien belge de l’affaire (quéen’affaire!!! Traduction: quelle histoire!).

A noter que les ballekes se dégustent à Bruxelles avec des frites, bien-sûr, il fallait s’en douter.

Donc si comme moi vous les accompagnez de riz complet ou de petites pommes de terre vapeur…Chuuuuut. Et si vous les préparez avec du hachis pur veau, cette recette est carrément diététique (tout en étant très gourmande).

La recette

5 de 1 vote
Boulettes à la sauce tomate
Temps de préparation
10 min
Temps de cuisson
25 min
Temps total
35 min
 

Ballekes sauce tomate, recette typique de Bruxelles

Type de plat: Main Course, Plat principal
Cuisine: Belge
Portions: 6 personnes
Ingrédients
Les ballekes
  • 2 échalotes coupées en 2
  • 2 éclats d'ail sans le germe
  • 1 poignée de persil
  • 70 g de pain (peut être rassi) ou de chapelure
  • 50 g de lait (facultatif)
  • 1 oeuf
  • 700 g de viande hachée (mélange porc-boeuf) ou haché pur veau (encore meilleur et light)
  • sel et poivre
La sauce tomate
  • 2 oignons
  • 2 carottes
  • 800 g de tomates concassées ou des tomates fraiches mais il faut ôter une partie du jus
  • 20 g d'huile d'olive
  • 1 pincée d'herbes de provence
  • sel et poivre
Accompagnement
  • au choix frites, riz, pommes de terre, salade verte
Instructions
Préparation des ballekes
  1. Verser dans le bol du Thermomix, les 2 échalotes, les 2 éclats d'ail, le persil, les 70g de pain, les 50g de lait, l'oeuf et mixer 5sec/vit7.

  2. Déposer la viande dans un saladier, saler et poivrer puis ajouter le contenu du bol et mélangez avec une fourchette ou les mains.

  3. Former une trentaine de ballekes de 3-4 cm de diamètre et les répartir dans le Varoma et sur le plateau du Varoma. Réserver.

La sauce
  1. Mixer les 2 oignons et 2 carottes avec les 20g d'huile d'olive 5sec/vit5.


  2. Ajouter les 2 boîtes de tomates concassées, sel et poivre, herbes de Provence 

Cuisson
  1. Disposer le Varoma, son plateau et son couvercle transparent sur le couvercle du bol du Thermomix et programmer 25min/Varoma/vit1

  2. A la sonnerie, oter la partie Varoma, reposer le gobelet doseur et mixer légèrement la sauce 20sec/vit4

Accompagnement
  1. Ne pas oublier de préparer les frites ou autres accompagnements

Notes

Verser la sauce dans un plat de service et y plonger les boulettes. Un peu de persil en décoration et très bon appétit!

par www.jemangedoncjevis.be

C'est un plat qui se déguste volontier avec un vin rouge gourmand et rond.

Côtes-du Rhône-village, Languedoc, Vinsobres, Côtes-de-Provence, Médoc (source)

Mais aussi, pourquoi pas ce Langhe Rosso, italien tanique, bio et pas trop cher 😉

 

 

Ci dessous la disposition des ballekes dans le Varoma et le plateau, on en met plus sur le plateau…voyez-vous? Mais, astuce, pour une cuisson uniforme, je façonne les boulettes du plateau légèrement plus petites que celle du Varoma

 

Et hop 25 min de cuisson et vous avez un plat pour 6 personnes qui plait à tout le monde…surtout vos enfants! 😉

Miam!

Poké saumon avocat mangue

Poké saumon avocat mangue

Savez-vous ce qu’est un poké ? Le Poké bowl (poké signifie dés en Hawaïen) est un plat hawaïen provenant d’un mélange entre le Shirashi japonais (bol de riz avec du poisson cru et de l’avocat) et le Ceviche péruvien (bol de poisson cru mariné dans une sauce au citron vert).

Quoi qu’il en soit, c’est une explosion de saveurs servie dans un grand bol. Original et délicieux. Un régal!

 

Version noix de cajou

 

Pour ma part c’est plutôt la version japonaise que je prépare ici. En effet j’ai découvert cette recette la première fois dans un restaurant à sushis… Je n’ai pas la recette exacte du restaurant mais j’ai essayé de retrouver ce goût délicieux découvert là-bas en faisant des essais. Une vraie réussite d’après mon jury professionnel! LoL!

Tellement bon que nous l’avons déjà testé et approuvé plusieurs fois. C’est même une idée de repas clâââsse pour des invités gourmets. 4 personnes en repas principal ou 8 personnes en entrée.

Le poké se mange avec des baguettes (version japonaise) ou avec une fourchette (version USA).

Ensuite, très intéressés par cette recette et ce concept de nourriture saine, nous avons testé ce nouveau petit resto-snack à Bruxelles, Place Flagey. Le poki-poke. Vraiment super sympa, sain et pas cher. Je le conseille aussi car ce sont des amis de mes enfants qui l’ont lancé! Bonne chance à eux!  Poké à emporter ou à manger sur place. Cliquez sur l’icône pour découvrir leur site avec des photos qui donnent l’eau à la bouche!

Bien-sûr on met ce que l’on veut dans son poké et chacun peut inventer le sien, il ne sera peut-être ni vraiment hawaïen, ni japonais mais ce sera le nôtre.

Chouette, cette recette-ci est 100% healthy et diététique…mais je vous rassure tout de suite, elle est super gourmande de goût! Mmmmmh

 

Version cacahuètes

 

On commence par préparer du riz collant façon sushi. Le Thermomix est génial pour une cuisson parfaite du riz à la vapeur.

Sans le Thermomix, se référer à la cuisson en casserole (voir indications sur la boîte), sans oublier la petite marinade qui donne tout son goût au riz.

Je choisis un riz spécial pour sushis, c’est du riz rond. Par exemple comme celui-ci.


 

J’ai découvert ces petits livres qui peuvent donner d’autres idées. Et comme ça vous voyez que je n’ai pas raconté des carabistouilles (traduction: des salades), le mot poké existe vraiment, même dans les livres!

.

En gros les saveurs et les valeurs nutritionnelles ressemblent à celles des sushis mais la garniture offre plus de possibilités et sans l’algue. Le poké est aussi une préparation beaucoup plus rapide à préparer.

Si vous aimez les sushis, abonnez-vous à mon blog pour recevoir gratuitement les recettes par email car je posterai bientôt un article spécial sushis, et peut-être même une vidéo sur la méthode de fabrication des makis et makis california. Cliquez sur l’image ci-dessous.

 

Voici la recette de mon poké

Poké saumon avocat
Temps de préparation
10 min
Temps de cuisson
20 min
Temps total
30 min
 

Recette exotique très facile, saine et délicieuse

Type de plat: entrée, Plat principal
Cuisine: hawaïen (USA), Japanese
Portions: 4 personnes
Ingrédients
Préparation du riz à sushis
  • 400 g de riz à sushis
  • 1000 g d'eau
  • 8 c à soupe de vinaigre de riz préparé pour sushis
  • 4 c. à café de sucre de canne
  • 1 c. à café bombée de sel
Garniture
  • 2 avocats bien mûrs
  • 2 mangues bien mûres
  • 300 g de saumon frais
  • 100 g de noix de cajou ou cacahuètes non salées
  • 1 poignée de graines de sésame
  • 1 poignée de coriandre fraiche
  • un peu de sauce soja pour sushis
Instructions
La cuisson du riz
  1. Peser le riz dans le panier, puis le passer sous l'eau et rincer abondamment en remuant le riz. Test: mettre une assiette sous le panier, l'eau qui s'égoutte doit être claire.

  2. Verser l'eau dans le bol du Thermomix et y placer aussi le panier avec le riz. Cuire 20 min/Varoma/vit 2. Après 15 minutes de cuisson, soulever le gobelet et remuer le riz avec la spatule et ne pas remettre le gobelet pour éviter que cela déborde.

  3. Pendant la cuisson du riz. Peler et couper les avocats et les mangues en dés (poké), ainsi que le saumon (cubes de 1cm2 environ). Concasser les noix de cajou au pilon (ou 2sec/vit5 au TX). Laver et couper la coriandre.

  4. A la sonnerie, transvaser le riz dans un plat avec couvercle, laisser reposer le riz sans soulever le couvercle pendant 10 min.

  5. Pendant ce temps, vider l'eau du bol , et y déposer le reste des ingrédients: vinaigre, sucre et sel et chauffer 3min/ 60°/vit2.

  6. Au bout des 10 minutes de repos du riz, ajouter le contenu du bol en mélangeant bien. Le riz est prêt.

Garniture
  1. Répartir le riz chaud (ou tiède) dans 4 grands bols ou 4 assiettes creuses

  2. Répartir les dés d'avocat, de mangue et de saumon. Ajouter les noix de cajou et les graines de sésame. Parsemer de coriandre fraiche.

Notes

Déposer le flacon de sauce soja pour sushis sur la table. Chacun peut en ajouter à sa convenance

 

Très bon appétit

par www.jemangedoncjevis.be

 

 

Ceci est la version courte car on peut aussi ajouter du gingembre, des oignons jeunes, du citron vert, de l’ail, des épices (poivre, curcuma,…), de l’huile de sésame,… On peut aussi ajouter des languettes d’algues découpées (feuilles de nori) en décoration.

Concernant la sauce soja, c’est celle-ci que nous prenons. Elle est délicieuse.

Bon appétit, bon poké!

 

 

Ne manquez pas de découvrir mon ebook contenant 20 recettes inédites de cadeaux à réaliser avec le Thermomix. Cliquez sur la photo pour voir la table des matières. Prix de l’ebook à télécharger 4,10€

N’oubliez pas de laisser un commentaire si vous testez le poké mmmmmmmh! Merci beaucoup.

Waterzoï spécialité belge

Waterzoï spécialité belge

Voici une recette délicieusement parfumée que tout le monde adore chez nous. Waterzoï, vient du flamand waterzooï eau qui bout. On prononce « zouille », autant mettre les choses au point tout de suite!

Contrairement à son nom bizarre, la recette est facile. Elle contient beaucoup d’ingrédients, mais, regardez bien, vous avez déjà presque tout à la maison! Non?

C’est une soupe à manger comme disait ma belle-mère d’origine flamande. Mais ce terme ne lui rend pas honneur car le waterzoï est un plat fin et délicieux. On peut le présenter à des invités sans rougir.

Le vrai waterzoï est un plat de poulet ou de poisson servi avec des légumes dans un bouillon parfumé et lié avec de la crème.

Mais cette recette est parfaite aussi comme plat végétarien. J’ajoute par exemple un navet, du céleri, des champignons pour remplacer la quantité de viande ou de poisson. Par contre il faudra lui trouver un autre nom ;-). J’attends des propositions!

Vorwerk risque de me piquer la recette car l’adaptation que j’en ai faite au Thermomix est un cas d’école. Recette complète sur les 4 étages! Vous allez voir ça!

C’est la version poulet-pommes de terre que vous trouverez sur les photos aujourd’hui mais la version poisson sera notifiée aussi dans cet article. Le riz peut également remplacer les pommes de terre.

La cuisson de ce waterzoï se fait en 25 minutes auxquelles on ajoute 10 minutes de préparation et 10 minutes de repos après la sonnerie. 45 minutes avant de se mettre à table…J’appelle ça rapide!

Et pendant les 25 minutes de cuisson, vous pouvez donner le bain aux enfants…chez moi plus de bain à donner…alors, cool, je lis! Je voulais une histoire « facile » après un livre assez dur mais magnifique (J’en parle ici)… Un petit Laurent Gounelle: Le jour où j’ai appris à vivre. Un livre pour se remettre en question comme le héros de cette histoire qui se déroule dans la belle San Fransisco…ce qui n’est pas pour me déplaire. Profond, philosophique, basé sur des expériences scientifiques réelles et surtout très humoristique, on se régale.

Il y a quand-même une petite action à prévoir deux heures avant de commencer à préparer le waterzoï, elle est facultative mais ce sera encore bien meilleur: Mariner la viande ou le poisson.

Voici la recette

Pour 4 personnes

La marinade 

-3 filets de poulet  ou 4 filets de poisson au choix (ou mélangés)

-20g d’huile de sésame ou olive

-sel et poivre du moulin

Les légumes

-2 oignons coupés en 8 dans la longueur

-10g d’huile d’olive

-3 grosses carottes coupées en rondelles

-2 poireaux coupés en rondelles

La sauce

-15g de beurre

-10g de farine ou de fécule de maïs pour les « sans gluten »

-1 càs bombée de fond de légumes maison

-200g de crème liquide

-300g d’eau

-Le jus d’1/2 citron

-Noix de muscade râpée (1/2 càc)…au fait, voici un article que j’ai trouvé intéressant sur la noix de muscade

-Poivre du moulin et sel (de nouveau)

-1 cuiller à café bombée de thym

-On peut ajouter une rawette (50g) de vin blanc (facultatif)

L’accompagnement

-2 feuilles de laurier

-250g de riz rincé à l’eau claire

OU

-500g de petites pommes de terre pelées ou pas

Au moment de servir 

-Une poignée de persil frais ou un brin de romarin

 

Donc comme prévu, 2 heures avant de préparer le waterzoï, découper le poulet en aiguillettes ou découper le poisson en cubes de 5cm et laisser mariner dans l’huile avec du sel et du poivre. On peut ajouter des épices bien-sûr.

Mixer le persil 5sec/vit7 et réserver (facultatif, décorer l’assiette avec du persil coupé aux ciseaux au moment de servir est une autre option).

Couper les oignons et les déposer dans le bol du Thermomix. ajouter l’huile d’olive et rissoler 5min/Varoma/inverse/vit1.

Pendant ce temps, laver et couper les carottes et les poireaux en rondelles. Les déposer dans le Varoma.

Peser le riz dans le panier vapeur, puis le rincer sous le robinet OU préparer les pommes de terre et les insérer dans le panier. Déposer les feuilles de laurier sur le riz ou les pommes de terre. Ici, on ne dirait pas comme ça, mais les patates sont très petites (4cm) donc pour des grosses il faudra les couper.

A la sonnerie ajouter dans bol, le beurre, et la farine et mélanger 1min/inverse/vit1.

Puis ajouter le fond de légumes, la crème, l’eau, le citron, la noix de muscade, le sel, le poivre et le thym (et le vin blanc).

Insérer le panier vapeur avec les pommes de terre ou le riz, puis le couvercle. Installer le Varoma contenant les légumes et enfin le plateau du Varoma sur lequel on va disposer le poulet.

Le couvercle transparent en place, on peut cuire 25min/Varoma/Inverse/vit1.

Si vous avez choisi l’option poisson, gardez-le au frais encore 15 minutes et l’ajouter sur le plateau du Varoma pour les 10 dernières minutes de cuisson (il ne faut pas l’oublier…ça m’est arrivé bien-sûr…maintenant j’active ma minuterie!!).

Au bout du cycle, verser la sauce qui est plus que bouillante dans une soupière ou un plat de service, y ajouter les légumes et la viande ou le poisson et couvrir. Laisser imbiber et légèrement tiédir pendant 10 minutes.

Garder le riz ou les pommes de terre dans le bol chaud et fermé.

J’utilise des couvercle en silicone réutilisables pour couvrir mes plats chauds sucrés ou salé, pour les conserver au frigo également. On peut ainsi éviter les papiers alu ou cellophane jetables. Très pratique.

Le waterzoï typique est donc servi à table dans une soupière (c’est l’occasion de sortir votre cadeau de mariage jamais utilisé…je parle pour ma génération!!) ou directement dans des assiettes creuses… N’oubliez pas de parsemer de persil…car moi j’ai oublié cette fois-ci, un petit brin de romarin a servi pour les photos…mais avec le persil c’est meilleur 😉

Et pour accompagner ce délicieux plat, pourquoi pas un pinot noir?

Par exemple le Pinot Noir d’Alsace – Maison Fuchs – Alsace – Bio

Miam!

Voici la version imprimable en pdf:Waterzoï spécialité belge au Thermomix

Si vous voulez être informé de mes nouvelles recettes, n’hésitez pas à vous abonner. Clic

Ecrivez-moi un commentaire si vous essayez cette recette, un GRAND merci!!

 

Incoming search terms:

  • specialité belge waterzoi

Saumon sauce champignons et tomates vapeur

Saumon sauce champignons et tomates vapeur

Voici un plat sain et équilibré que je fais souvent à la maison. Il était temps que ce saumon arrive sur le blog. Je profite de l’ouverture officielle de la saison des champignons!

Mais pourquoi tout le monde me demande des recettes saines et légères, et je n’ai jamais autant de « clics » que quand je poste un bon dessert bien gourmand?

Même google analytics ne peut expliquer ce phénomène!

Je sais donc d’avance que ma recette ne va pas faire le buzz en une fois comme mon formidable Nutella maison (par exemple) ou mon entremets praliné croquant, mais elle va, petit à petit, faire son chemin pour atterrir dans les foyers. Car non seulement elle est rapide, facile et délicieuse, mais elle présente bien dans l’assiette.

Le saumon bio est à choisir en priorité si l’on n’a pas l’occasion de se procurer du vrai saumon sauvage. En effet le bio est élevé en cage, mais en mer. En cage, mais dans de plus grands espaces (il bouge, il est moins gras), il ne reçoit pas de médicament et il est nourri d’aliments bio et naturels. Et enfin pas de colorant…

C’est une recette digne d’une démo Thermomix, elle va employer tous les accessoires du Thermomix réunis, un plat complet pour 4 à 6 personnes avec un seul appareil.

Les champignons de Paris cuits à la vapeur, alors là, génial! Ils ont un goût délicieux tout en restant bien croquants, j’adore! Ce serait encore meilleur avec des champignons des bois mais nous ne sommes pas des connaisseurs…J’envisage d’acheter ce livre pour être prête l’année prochaine!!!

Un samedi fin d’après-midi, mon mari et moi avions prévu une petite soirée calme, ça fait du bien de temps en temps…tous les enfants étaient de sortie, quand à 18h45, arrive un sms d’une de mes meilleures amies Marina: « Vous nous attendez vers quelle heure? »…Oups… on se regarde, on s’accuse l’un l’autre pendant 3 minutes, pas le temps de se disputer…action-réaction…Il me dit, « ok je pars faire les courses », et moi « ok je prépare un apéro et un dessert rapido avec ce que j’ai dans mes armoires »…Il viennent à 4, je réponds au sms de Marina: « vers 19h30-20h »….Ohlala avec Karel, son mari, qui est un as de la cuisine genre top chef…la pression!

Quand on les invite, on parle pendant 2 semaines de notre futur menu, de comment épater Karel, même si c’est difficilement possible…C’est cette recette qui nous est venue à l’esprit en premier pour le plat principal express…C’est parti!

Pendant les courses, une chance que la maison était propre, je prépare un houmous et un dip au fromage blanc, j’avais des crackers bio pour accompagner, quelques carottes à tremper dans les sauces…Je prépare un brownie au noix, je le servirai avec une boule de glace vanille maison que j’ai toujours au congelo. Quand le brownie est au four, retour des courses, hop une salade croquante en 3 minutes pour l’entrée..Marina est cardiologue, elle n’aura rien contre une entrée saine et vitaminée.

Et voilà, il ne reste plus qu’à préparer mon installation sur 4 étages, celle-ci cuira tranquillement pendant l’apéro ou même l’entrée. Ouf on y est presque! S’il y a bien une chose que je déteste, c’est cuisiner quand les invités sont là. Donc tout doit être nickel avant qu’ils n’arrivent, surtout dans ma cuisine qui est ouverte.

Il reste 10 minutes, ça ira…pour dire que cette recette est géniale et rapide…héhé.

Je dépose une poignée de persil (ou ciboulette ou basilic) et 2 éclats d’ail dans le bol et je mixe 7sec/vit7. Je réserve.

Mon mari a déjà brossé les champignons, il les coupe en deux puis les dépose dans le Varoma et les saupoudre d’une cuiller à café d’herbes de Provence et un peu de sel. De mon côté, je pèse le riz dans le panier vapeur, on prend du riz Thaï, on adore, que je rince abondamment sinon il ne cuira pas (attention certains riz ne cuisent pas à la vapeur, dans ce cas il faudra le cuire séparément dans la casserole.

Je remplis le bol avec 800g d’eau salée, pas besoin de le laver, et j’installe le panier de riz. On peut déjà fermer le couvercle et disposer le Varoma avec les champignons par dessus.

On dépose les steaks de saumon sur la plateau du Varoma.

Et enfin, la touche colorée et délicieuse, des tomates cerises coupées en 2 (ici des petites tomates du jardin) que je répartis autour et entre les morceaux de saumon. Je les parsème avec le mélange ail/persil (Cette fois-ci, sur la photo, j’avais mis du basilic ciselé).

Un peu de sel et poivre et un filet d’huile d’olive sur le tout et hop le couvercle. La machine est prête!

Quand ce repas sera cuit, il me restera quelques minutes pour préparer la sauce. Je me facilite la vie, et, encore avant que les invités n’arrivent, je pèle mes 2 échalotes, je zeste et presse mon citron non traité…, je planque tout ça dans mon frigo!

Il faut savoir que la cuisson ne fait que 20min et 6 minutes pour la sauce…donc là, à vous de jouer pour le timing!

Donc au moment venu, j’actionne la bête 20min/Varoma/vit2. Je continue à profiter de la présence de mes invités.

A la sonnerie, je réserve au chaud (pour moi four à 50°), le poisson, les tomates, le riz, les 3/4 des champignons. Je les laisse tous dans leur contenant pour ne pas perdre de temps. Je récupère au passage environ 1/4 des champignons qui iront dans la sauce.

Je vide l’eau qui est dans le bol sans le laver. L’échalote et les champignons réservés y seront mixés 5sec/vit5. Ensuite j’ajoute 100g de fromage frais (style Saint Moret, Philadelphia), 100g de crème liquide, 100g de vin blanc et le jus du citron. Et je chauffe 6min/95°/vit2. Oui je monte la sauce à 95° car je présente le plat directement dans mes assiettes, ma sauce réchauffera le tout.

Avant de servir, mon mari fait sortir tout le monde dans le jardin pour observer les fleurs…lol, j’ai 3 roses un peu skieves (traduction: pas très droites)…Et, rapido, j’ajoute les zestes du citron, sel, poivre et muscade et hop je mixe 30sec/vit10… Oui ça déchire les tympans, on essaie de leur éviter ça, enfin est-ce vraiment si terrible??…! Je termine par verser les champignons dans le bol et je mélange 5sec/inverse/mijotage afin de ne pas les mixer.

Je sers les assiettes et je vais tous les chercher en souriant! A tââââble!

Miam bon appétit…

C’est une recette que j’ai créée progressivement avec le Thermomix, à chaque essai une petite amélioration, elle est au point pour nous! Pour 6 personne, j’ajoute 100g de riz, 2 filets et quelques tomates…il y a déjà beaucoup de sauce.

Et voici la recette:

Pour 4 personnes (adaptable à 6)

-Une poignée de persil ou quelques feuilles de basilic ou de la ciboulette

-2 éclats d’ail

-800g d’eau pour la cuisson vapeur + une pincée de sel

-300g de riz

-500g de champignons de Paris

-1 càc d’herbes de Provence

-4 morceaux de saumon

-200g de mini tomates

-2 échalotes

-1 citron (zeste et jus)

-100g de fromage frais

-100g de crème

-100g de vin blanc

-sel, poivre, muscade

Mixer les herbes avec l’ail 7sec/vit7 et réserver.

Peser le riz dans le panier vapeur et le rincer abondamment sous le robinet. 

Verser l’eau et le sel dans le bol, installer le panier avec le riz, fermer le couvercle.

Brosser les champignons et les couper en 2, les déposer dans le Varoma avec les herbes de Provence et un peu de sel.

Disposer les morceaux de saumon sur le plateau du Varoma et les tomates cerises coupées en 2 tout autour.

Répartir le mélange herbes/ail, sel, poivre et un filet d’huile d’olive sur le tout. Déposer le Varoma et son plateau sur le couvercle du bol. Fermer le couvercle du varoma.

Cuire 20min/Varoma/vit2.

A la sonnerie, réserver le riz, 2/3 des champignons, le poisson et les tomates au chaud.

Vider le bol et y verser 1/3 des champignons et les échalotes. Mixer 5sec/vit5. Ajouter le jus de citron, le fromage, la crème, le vin et chauffer 6min/95°/vit2.

A la sonnerie, ajouter les zestes, sel, poivre et muscade et mixer 30sec/vit10.

Ajouter le reste des champignons et mélanger 5sec/inverse/mijotage.

Garnir les assiettes et servir.

Voici la recette en PDF: Saumon vapeur à la sauce aux champignons

Si vous aimez mes recettes, bienvenue, abonnez-vous! Clic

 

Merci aussi pour vos commentaire et vos questions qui font vivre le blog!

 

 

 

 

Salade liégeoise

Salade liégeoise

On l’appelle salade mais c’est un plat chaud savoureux et complet. On peut aussi la manger tiède ou froide…et même le lendemain, c’est encore meilleur!

Comme son nom l’indique, il s’agit bien d’une spécialité rurale et très ancienne de notre belle région appelée Pays de Liège en Belgique.

Et aussi un plat traditionnel dans toute famille belge qui se respecte. Tout le monde aime, les petits comme les grands!

Les potagers commencent à donner des princesses (traduction: haricots verts), les premières sont arrivées ce week-end et voici la recette à laquelle j’ai pensé tout de suite bien évidemment!

« Oufti (traduction  ouhlalaaaah, ou mon dieu, ou mince alors,… à Liège) la recette de la salade liégeoise n’était pas prévue au départ pour un Thermomix, sais-tu m’fe! » (traduction: vois-tu ma fille!).

En effet, j’ai toujours vu ma maman la préparer sans Thermomix. Mais mon challenge ici est de rendre la recette aussi bonne (et même meilleure), et surtout plus facile avec mon TX.

Et c’est réussi, à la maison, elle est plus que validée! Les légumes croquants à la vapeur n’ont pas leur égal à la casserole.

Pour 4 personnes, je commence par équeuter 700g de princesses et c’est ce qui prendra le plus de temps! A deux ça va plus vite!…Ou s’il y a du sport à la télé, mon mari le fait sans sourciller, je lui apporte les haricots et une bassine, il exécute la tâche sans baisser les yeux de son écran, et c’est dans la poche!

Quand ces majestés les princesses sont lavées, elles peuvent déjà aller attendre dans le Varoma.

Je prends une bonne poignée de persil que je mixe 5sec/vit7 et je réserve pour la fin.

Je pèle 4 oignons, je les coupe en 2, et je les dépose dans le bol qui ne doit pas être lavé pour l’occasion, avec 200g de lardons et je mixe 3sec/vit5. Il n’est pas obligatoire de mixer les lardons, mais moi j’aime bien quand ils sont tout fins.

J’ajoute 15g d’huile d’olive et je rissole 8min/Varoma/vit1

Pendant ce temps, il me reste à peler 500g de pommes de terre, je les choisis bien fermes, le les coupe en morceaux de 2-3cm Ca va vite!

A la sonnerie, je réserve cette préparation dans un récipient avec couvercle pour la garder au chaud et j’y ajoute 2 cuillers à soupe de vinaigre de vin (ou cidre).

Je ne lave pas le bol, ça ne peut mal (traduction: cela ne risque rien), au contraire, si les oignons ont accroché, avec l’eau bouillante ça partira tout seul après. J’y verse 1 litre d’eau avec une pincée de gros sel, je pose les pommes de terres coupées dans le panier vapeur que j’insère à sa place, le Varoma avec les princesses est placé au dessus, puis le couvercle et voilà qu’on est tranquille pour  30 minutes/Varoma/vit1. (+5 minutes si nécessaire)

Le temps pour moi de vous parler d’un petit livre? Allez c’est gai (traduction: amusant) de découvrir des chouettes lectures en cuisinant! Justement, comme avant de servir je vais vous faire ajouter 3 clottes de beurre (traductions: dés de beurre), ça me fait penser à ce livre sympa que j’ai lu récemment Julie & Julia.  Ou Julie est une blogueuse américaine du début des années 2000, donc tout au début de l’existence des blogs. Elle y raconte quotidiennement son défi: cuisiner les 571 recettes du livre culte de Julia Child « Mastering the Art of French Cooking » édité en 1961, en 365 jours… Et ce n’est pas évident pour une américaine de cuisiner français, au beurre par exemple…justement (il faut déjà en trouver)… tuer un homard, désosser un canard, réussir des aspics… Le livre est l’histoire vraie de l’histoire de son blog avec les réactions de son entourage, de sa famille, de ses « followers »…un livre très drôle et attachant. J’ai beaucoup aimé. je le conseille

Il y a eu un film aussi avec Meryl Streep mais celui-ci est basé sur l’histoire des 2 femmes, et pas seulement sur le blog de Julie, mais il est très chouette aussi.

Ding ding diiing,…ding ding diiing, stop, c’est prêt.

Dans un grand plat, je verse les haricots, les patates et ma préparation tiède (mais c’est bon comme ça, le reste est chaud), j’ajoute rapidement du sel, du poivre, 3 clottes de beurre (voir traduction ci-dessus) et le persil.

Bon appétit c’est un vrai régal… Ce qui surprendra ceux qui ne connaissent pas, c’est le petit goût acidulé typique, miam! Et ce qui surprendra ceux qui connaissent, c’est le croquant des princesses vapeur aldente hum!

Astuces, si vous divisez les quantités par 2, 1/2 litre d’eau et 25min/Varoma/vit1 suffisent.

 

Voici la recette en quelques mots:

Pour 4 personnes

-700g de haricots verts

-Une grosse poignée de persil

-4 gros oignons

-200g de lardons fumés

-15g d’huile d’olive

-2 cuillers à soupe de vinaigre de vin ou de cidre.

-500g de pommes de terre fermes

-1000g d’eau avec une pincée de gros sel

-sel, poivre

-3 dés de beurre

Equeuter les haricots verts, les laver et les placer dans le Varoma, peler les pommes de terre et les réserver dans le panier.

Laver le persil et le mixer dans le bol du Thermomix 5sec/vit7. Réserver.

Peler les oignons, les couper en 2, et y ajouter 200g de lardons dans le bol du Thermomix. Mixer 3sec/vit5 ajouter l’huile et rissoler 8min/ Varoma/vit1. Ajouter le vinaigre et réserver au chaud.

Verser l’eau dans le bol et ajouter le sel, insérer le panier et le Varoma, cuire 30min/Varoma/vit1.

A la sonnerie, rassembler le tout dans un grand plat, mélanger et ajouter 3 dés de beurre.

Je rappelle que la recette de base est sans Thermomix, donc tous les ingrédients sont les mêmes, je le fais au wok avec très peu d’eau mais il faut surveiller et touiller sans arrêt.

Et la version imprimable: Salade liégeoise au thermomix

N’hésitez pas à partager cet article et/ou le commenter si vous avez aimé. C’est ce qui fait vivre le blog!

A voir: La page des astuces Thermomix

Et pour ne rater aucune nouvelle recette, abonnez-vous gratuitement pour les recevoir par email. Clic

Cabillaud à la sauce basilic

Cabillaud à la sauce basilic

C’est un plat fin et healthy que je vous propose aujourd’hui!

Voici ma recette la plus commentée sur l’espace-recette de Vorwerk, 31 commentaires positifs (sur 31) à ce jour ! Bien que ma photo d’origine ne soit vraiment pas terrible, j’ai voulu la changer mais certains m’ont demandé en message privé de la remettre sinon pas moyen de retrouver leur recette fétiche (hé hé plutôt flatteur pour moi :-). C’est pourquoi je garde aussi celle-ci en tête d’article.

Pour vanter encore une fois ma recette, celle-ci a été plagiée il y a quelques jours sur un groupe Facebook spécialisé en diététique. Quand j’ai fait remarquer que c’était un copié-collé de Ma recette (sans ma signature!!), on m’a viré du groupe! Amies blogueuses faites attention à vos créations!!!

Avant je ne cuisinais jamais de poisson, bien qu’assez bonne cuisinière pour le reste….incapable! Sauf des fishsticks dans un autre âge (pouf dans le four, même pas à la poêle!), ce qui en soi n’était pas vraiment cuisiner (on peut d’ailleurs dire aussi « ce qui en soi n’est pas vraiment du poisson »).

Avec le Thermomix j’ai retrouvé le bonheur de voir un filet entier, cuit juste à point, arriver sans encombre dans nos assiettes.

Dès le premier jour de l’arrivée du robot magique, j’avais annoncé, « aujourd’hui on mange du cabillaud »…Réactions: ouille ouille ouille…tu veux dire de la soupe de cabillaud? De la bouillie de cabillaud? Tu ne prendrais pas quelque chose de plus facile pour le premier jour?

Je ne me démonte pas (on l’a quand-même géré sans problème le poisson au beurre d’agrumes à la démo Thermomix, ça avait l’air facile) et je mène à bien la recette du livre vert appelée « Filets de truite saumonée à la sauce sublime », mais avec du cabillaud à la place de la truite et des patates à la place du riz. Félicitations du jury, le poisson est arrivé entier dans les assiettes, j’ai utilisé les 3 étages du TX, on mange à l’heure et healthy… woaw révolution!

Par contre la sauce nous a semblé un peu « fadasse », peut-être n’avais-je pas assez dompté l’assaisonnement?

Dès la 2e semaine je me suis lancée dans le freestyle avec ma première création que voici:

Depuis lors c’est la seule recette jamais connue dans notre famille ou tout le monde a le droit en fin de repas de…de… Clic -on éteint la lumière-….de lécher son assiette, Clic on rallume. On peut ranger directement la vaisselle dans les armoires!

Dingue!

Pour commencer je remplis le bol avec 500g d’eau et j’ajoute une pincée de gros sel. Je donne la recette pour 4 adultes mais nous sommes 5 à la maison, donc je fais toujours un peu plus et c’est parfait.

Je pèle des patates bien fermes, spéciales vapeur, et je les coupe en morceaux assez fins ce qui permettra de cuire en 20 minutes. Je les place dans le panier.

Dans le Varoma je dispose mes 2 courgettes en cubes ou rondelles et j’assaisonne, sel, poivre un peu d’herbes de Provence.

Je lave toujours mes légumes dans de l’eau additionnée d’un peu de bicarbonate alimentaire ce qui permet d’ôter une grande partie des résidus chimique sur les légumes. Je les frottes aussi énergiquement (les bio aussi, peut-être moins énergiquement) avec une éponge géniale.

Si ce sont des énormes courgettes du potager, une suffira et j’enlève la pulpe avant de couper des cubes de 1 à 2 cm environ, cela dépend si on les aime al dente ou bien cuites. Les courgettes du commerce sont souvent microscopiques en bio, je fais des rondelles et je garde tout (pour le prix que ça coûte en plus lol)!

Les 4 filets ou mieux, 4 dos de cabillaud (prix x2) sont déposés sur le plateau du Varoma. Moi j’en mets 5, parfois 6… quand on est 6, souvent ce sont mes courgettes qui doivent laisser une place au 6e filet, je prends alors le plus gros car il cuira plus vite à cet endroit là, donc autant qu’il y ait de la chair!…logique! J’assaisonne aussi, par exemple sel, poivre, paprika (ça fait joli sur l’assiette), saté, ou autres épices ayant des vertus extraordinaires… et je termine par un filet d’huile d’olive.

Le couvercle est en place, je peux programmer 20min/Varoma/vit1. A la sonnerie je vérifie l’état de mes filets, parfois je rajoute jusqu’à 5min de cuisson mais c’est rare car ils doivent rester tendres.

Pendant la cuisson je prépare environ 40g de basilic frais et quelques feuilles de persil, 50g de parmesan râpé (ou plus, j’en mets souvent 70g mais il faut aimer le parmesan, on le sent bien dans la sauce). Bien-sûr si vous aviez du parmesan en bloc, il valait mieux le râper avant de commencer la recette. Sinon ce n’est pas un problème mais on perd du temps à relaver le bol entre la cuisson vapeur et la confection de la sauce. Je presse 1 citron, et j’ouvre un berlingot de crème.

A la sonnerie, je réserve tout au chaud, ici c’est dans le four éteint ou limite 50 degrés, j’ai pas envie que mon Varoma fonde comme neige au soleil!. Je vide le bol de l’eau de cuisson et je mets tous les ingrédients de la sauce + sel et poivre dans le bol. En réalité j’assaisonne tout séparément en petites quantités, question de goût. Et hop je mixe à l’hélicoptère qui décolle, c’est à dire 30sec/vit10. Puis je chauffe 5min/90/vit2.

Et là il faut agir vite et bien…aligner 4 assiettes (qui pourraient également être chauffées au four à 50 degrés en cas d’invités VIP), disposer les filets bien entiers, les courgettes et les pommes de terre. Napper de sauce…servir immédiatement! Présenter le reste de sauce à table dans une saucière ou la garder égoïstement pour la manger le lendemain midi avec des pâtes (miam aussi!).

Permettre à tout le monde de lécher l’assiette en fin de repas! En Belgique on dit toujours, « on ne ferait pas ça si on était invité chez le roi » car oui nous avons la chance d’avoir un couple royal chic et distingué…par contre pour l’invitation, on attend toujours!

C’est une recette que l’on peut parfaitement réaliser sans le Thermomix, avec un bon mixeur pour la sauce et un dispositif pour la cuisson vapeur. No problem.

Et voici la recette sans le blabla

Pour 4 personne (possibilité 6), prêt en 30 minutes.

Ingrédients: Chez moi toujours bio, fairtraide, local, éco responsable… si possible….

-500d d’eau avec du gros sel

-4 filets ou dos de cabillaud

-500g de pommes de terre pelées et coupées en morceaux assez fins

-2 courgettes en cubes ou en rondelles.

-Sel, poivre, herbes de Provence, paprika ou autres épices.

-un filet d’huile d’olive

La sauce

-40g de basilic frais

-3 brins de persil

-1 citron

-200g de crème liquide

-50g de parmesan râpé (à râper avant de commencer la recette 15sec/vit10)

-sel, poivre

La recette:

Verser l’eau dans le bol et saler.

Placer les pommes de terres dans le panier.

Placer les courgettes dans le Varoma, assaisonner légèrement.

Déposer le poisson sur le plateau du Varoma, et l’assaisonner.

Cuire 20 min/Varoma/vit 1 (+5 min si nécessaire)

Vider l’eau. Réserver le tout au chaud. Chauffer éventuellement les assiettes.

Verser tous les ingrédients de la sauce dans le bol, mixer 30 sec/vit 10

Chauffer 5 min/90/vit2 

Servir chaud, bon appétit

Pour accompagner ce plat, un vin blanc sec et savoureux

Comme par exemple ce Blanc tradition 2017 – Domaine de Beaujeu – Bouches du Rhône – Bio

 

 

 

 

Voici le pdf à imprimer:Cabillaud sauce basilic

Et n’hésitez pas à me laisser un commentaire après avoir goûté 🙂

A voir aussi: La page des astuces avec Thermomix

Abonnez-vous au blog pour recevoir gratuitement chaque nouvelle recette par email. Clic

Incoming search terms:

  • sauce basilic pour cabillaud