Velouté de panais

Velouté de panais

Pourquoi j’ai choisi aujourd’hui le velouté de panais?

On a parfois envie d’essayer de nouvelles saveurs, ou cuisiner des légumes que l’on ne connait pas bien.

Le velouté est tellement facile et rapide avec le Thermomix, une excellente manière de découvrir ces légumes moins classiques!

Voici une recette qui change et qui est savoureuse. Elle peut aussi être servie à des invités en apéro ou en entrée car c’est un goût raffiné.

Le panais est un légume au goût très sucré (son indice glycémique reste néanmoins faible), il faudra donc une touche délicate d’épices pour équilibrer les papilles.

Les épices que j’ai choisies avec l’aide d’une grande spécialiste que je vous présente en même temps, mon amie Catherine du blog épices-santé, seront le cumin (en graines de préférence) et le poivre noir (en grains aussi de préférence).

Personnellement je n’ajoute jamais de crème ni de fromage dans mes veloutés, ils sont donc diététiques et à consommer sans modération. Un grand bol de soupe sera un bon coupe faim aussi pour ceux qui font attention à leur ligne (toutes mes recettes diététique ici).

Si vous comptez faire boire cet excellent breuvage à vos arsouilles (traduction: enfants espiègles), un petit conseil, ne forcez pas trop sur le cumin et le poivre…le goût sucré leur ira très bien!

Voici la recette sans plus attendre…facile et rapide

Velouté de panais au cumin
Temps de préparation
6 min
Temps de cuisson
20 min
Temps total
26 min
 

Un velouté subtil, original et délicieux 

Type de plat: apéritif, apéritif dinatoire, entrée, potage, soupe, velouté
Cuisine: Traditionnelle
Portions: 6 bols
Ingrédients
  • 200 g d'oignons épluchés coupés en 2
  • 400-450 g de panais lavés et coupés en 4 environ 3 grands panais
  • 600-650 g d'eau
  • 1/2 c. à café rase ou une pincée de cumin en grains de préférence
  • 20 g d'huile d'olive
  • sel et poivre en grains de préférence
Instructions
  1. Déposer les oignons et les panais dans le bol du Thermomix et mixer 5sec/vit5.

  2. Ajouter l'eau et le cumin et chauffer 20min/100/vit1.

  3. A la sonnerie ajouter l'huile d'olive, le sel et le poivre et mixer 1min/vit10.

  4. Evaluer la consistance et ajouter de l'eau si nécessaire. Rectifier l'assaisonnement. Mélanger 15sec/vit3

  5. Servir chaud

Notes

On peut ajouter du persil ou de la ciboulette en déco, toujours meilleur!

bon dégustation

par www.jemangedoncjevis.be

Comme pour d’autres veloutés, je mixe les légumes avant de cuire à basse température (100°) pour garder les bienfaits des aliments, j’ajoute l’huile d’olive à la fin pour qu’elle ne cuise pas, le sel et le poivre également.

Alors qu’en dites-vous? J’attends vos commentaires si vous essayez ma recette.

Et si vous aimez le blog, abonnez-vous pour être tenu au courant des nouveautés (1 email par semaine au maximum). Clic

 

 

 

 

Poké saumon avocat mangue

Poké saumon avocat mangue

Savez-vous ce qu’est un poké ? Le Poké bowl (poké signifie dés en Hawaïen) est un plat hawaïen provenant d’un mélange entre le Shirashi japonais (bol de riz avec du poisson cru et de l’avocat) et le Ceviche péruvien (bol de poisson cru mariné dans une sauce au citron vert).

Quoi qu’il en soit, c’est une explosion de saveurs servie dans un grand bol. Original et délicieux. Un régal!

 

Version noix de cajou

 

Pour ma part c’est plutôt la version japonaise que je prépare ici. En effet j’ai découvert cette recette la première fois dans un restaurant à sushis… Je n’ai pas la recette exacte du restaurant mais j’ai essayé de retrouver ce goût délicieux découvert là-bas en faisant des essais. Une vraie réussite d’après mon jury professionnel! LoL!

Tellement bon que nous l’avons déjà testé et approuvé plusieurs fois. C’est même une idée de repas clâââsse pour des invités gourmets. 4 personnes en repas principal ou 8 personnes en entrée.

Le poké se mange avec des baguettes (version japonaise) ou avec une fourchette (version USA).

Ensuite, très intéressés par cette recette et ce concept de nourriture saine, nous avons testé ce nouveau petit resto-snack à Bruxelles, Place Flagey. Le poki-poke. Vraiment super sympa, sain et pas cher. Je le conseille aussi car ce sont des amis de mes enfants qui l’ont lancé! Bonne chance à eux!  Poké à emporter ou à manger sur place. Cliquez sur l’icône pour découvrir leur site avec des photos qui donnent l’eau à la bouche!

Bien-sûr on met ce que l’on veut dans son poké et chacun peut inventer le sien, il ne sera peut-être ni vraiment hawaïen, ni japonais mais ce sera le nôtre.

Chouette, cette recette-ci est 100% healthy et diététique…mais je vous rassure tout de suite, elle est super gourmande de goût! Mmmmmh

 

Version cacahuètes

 

On commence par préparer du riz collant façon sushi. Le Thermomix est génial pour une cuisson parfaite du riz à la vapeur.

Sans le Thermomix, se référer à la cuisson en casserole (voir indications sur la boîte), sans oublier la petite marinade qui donne tout son goût au riz.

Je choisis un riz spécial pour sushis, c’est du riz rond. Par exemple comme celui-ci.


 

J’ai découvert ces petits livres qui peuvent donner d’autres idées. Et comme ça vous voyez que je n’ai pas raconté des carabistouilles (traduction: des salades), le mot poké existe vraiment, même dans les livres!

.

En gros les saveurs et les valeurs nutritionnelles ressemblent à celles des sushis mais la garniture offre plus de possibilités et sans l’algue. Le poké est aussi une préparation beaucoup plus rapide à préparer.

Si vous aimez les sushis, abonnez-vous à mon blog pour recevoir gratuitement les recettes par email car je posterai bientôt un article spécial sushis, et peut-être même une vidéo sur la méthode de fabrication des makis et makis california. Cliquez sur l’image ci-dessous.

 

Voici la recette de mon poké

4.67 de 3 votes
Poké saumon avocat
Temps de préparation
10 min
Temps de cuisson
20 min
Temps total
30 min
 

Recette exotique très facile, saine et délicieuse

Type de plat: entrée, Plat principal
Cuisine: hawaïen (USA), Japanese
Portions: 4 personnes
Ingrédients
Préparation du riz à sushis
  • 400 g de riz à sushis
  • 1000 g d'eau
  • 8 c à soupe de vinaigre de riz préparé pour sushis
  • 4 c. à café de sucre de canne
  • 1 c. à café bombée de sel
Garniture
  • 2 avocats bien mûrs
  • 2 mangues bien mûres
  • 300 g de saumon frais
  • 100 g de noix de cajou ou cacahuètes non salées
  • 1 poignée de graines de sésame
  • 1 poignée de coriandre fraiche
  • un peu de sauce soja pour sushis
Instructions
La cuisson du riz
  1. Peser le riz dans le panier, puis le passer sous l'eau et rincer abondamment en remuant le riz. Test: mettre une assiette sous le panier, l'eau qui s'égoutte doit être claire.

  2. Verser l'eau dans le bol du Thermomix et y placer aussi le panier avec le riz. Cuire 20 min/Varoma/vit 2. Après 15 minutes de cuisson, soulever le gobelet et remuer le riz avec la spatule et ne pas remettre le gobelet pour éviter que cela déborde.

  3. Pendant la cuisson du riz. Peler et couper les avocats et les mangues en dés (poké), ainsi que le saumon (cubes de 1cm2 environ). Concasser les noix de cajou au pilon (ou 2sec/vit5 au TX). Laver et couper la coriandre.

  4. A la sonnerie, transvaser le riz dans un plat avec couvercle, laisser reposer le riz sans soulever le couvercle pendant 10 min.

  5. Pendant ce temps, vider l'eau du bol , et y déposer le reste des ingrédients: vinaigre, sucre et sel et chauffer 3min/ 60°/vit2.

  6. Au bout des 10 minutes de repos du riz, ajouter le contenu du bol en mélangeant bien. Le riz est prêt.

Garniture
  1. Répartir le riz chaud (ou tiède) dans 4 grands bols ou 4 assiettes creuses

  2. Répartir les dés d'avocat, de mangue et de saumon. Ajouter les noix de cajou et les graines de sésame. Parsemer de coriandre fraiche.

Notes

Déposer le flacon de sauce soja pour sushis sur la table. Chacun peut en ajouter à sa convenance

 

Très bon appétit

par www.jemangedoncjevis.be

 

 

Ceci est la version courte car on peut aussi ajouter du gingembre, des oignons jeunes, du citron vert, de l’ail, des épices (poivre, curcuma,…), de l’huile de sésame,… On peut aussi ajouter des languettes d’algues découpées (feuilles de nori) en décoration.

Concernant la sauce soja, c’est celle-ci que nous prenons. Elle est délicieuse.

Bon appétit, bon poké!

 

 

Ne manquez pas de découvrir mon ebook contenant 20 recettes inédites de cadeaux à réaliser avec le Thermomix. Cliquez sur la photo pour voir la table des matières. Prix de l’ebook à télécharger 4,10€

N’oubliez pas de laisser un commentaire si vous testez le poké mmmmmmmh! Merci beaucoup.

Cabillaud à la sauce basilic

Cabillaud à la sauce basilic

C’est un plat fin et healthy que je vous propose aujourd’hui!

Voici ma recette la plus commentée sur l’espace-recette de Vorwerk, 31 commentaires positifs (sur 31) à ce jour ! Bien que ma photo d’origine ne soit vraiment pas terrible, j’ai voulu la changer mais certains m’ont demandé en message privé de la remettre sinon pas moyen de retrouver leur recette fétiche (hé hé plutôt flatteur pour moi :-). C’est pourquoi je garde aussi celle-ci en tête d’article.

Pour vanter encore une fois ma recette, celle-ci a été plagiée il y a quelques jours sur un groupe Facebook spécialisé en diététique. Quand j’ai fait remarquer que c’était un copié-collé de Ma recette (sans ma signature!!), on m’a viré du groupe! Amies blogueuses faites attention à vos créations!!!

Avant je ne cuisinais jamais de poisson, bien qu’assez bonne cuisinière pour le reste….incapable! Sauf des fishsticks dans un autre âge (pouf dans le four, même pas à la poêle!), ce qui en soi n’était pas vraiment cuisiner (on peut d’ailleurs dire aussi « ce qui en soi n’est pas vraiment du poisson »).

Avec le Thermomix j’ai retrouvé le bonheur de voir un filet entier, cuit juste à point, arriver sans encombre dans nos assiettes.

Dès le premier jour de l’arrivée du robot magique, j’avais annoncé, « aujourd’hui on mange du cabillaud »…Réactions: ouille ouille ouille…tu veux dire de la soupe de cabillaud? De la bouillie de cabillaud? Tu ne prendrais pas quelque chose de plus facile pour le premier jour?

Je ne me démonte pas (on l’a quand-même géré sans problème le poisson au beurre d’agrumes à la démo Thermomix, ça avait l’air facile) et je mène à bien la recette du livre vert appelée « Filets de truite saumonée à la sauce sublime », mais avec du cabillaud à la place de la truite et des patates à la place du riz. Félicitations du jury, le poisson est arrivé entier dans les assiettes, j’ai utilisé les 3 étages du TX, on mange à l’heure et healthy… woaw révolution!

Par contre la sauce nous a semblé un peu « fadasse », peut-être n’avais-je pas assez dompté l’assaisonnement?

Dès la 2e semaine je me suis lancée dans le freestyle avec ma première création que voici:

Depuis lors c’est la seule recette jamais connue dans notre famille ou tout le monde a le droit en fin de repas de…de… Clic -on éteint la lumière-….de lécher son assiette, Clic on rallume. On peut ranger directement la vaisselle dans les armoires!

Dingue!

Pour commencer je remplis le bol avec 500g d’eau et j’ajoute une pincée de gros sel. Je donne la recette pour 4 adultes mais nous sommes 5 à la maison, donc je fais toujours un peu plus et c’est parfait.

Je pèle des patates bien fermes, spéciales vapeur, et je les coupe en morceaux assez fins ce qui permettra de cuire en 20 minutes. Je les place dans le panier.

Dans le Varoma je dispose mes 2 courgettes en cubes ou rondelles et j’assaisonne, sel, poivre un peu d’herbes de Provence.

Je lave toujours mes légumes dans de l’eau additionnée d’un peu de bicarbonate alimentaire ce qui permet d’ôter une grande partie des résidus chimique sur les légumes. Je les frottes aussi énergiquement (les bio aussi, peut-être moins énergiquement) avec une éponge géniale.

Si ce sont des énormes courgettes du potager, une suffira et j’enlève la pulpe avant de couper des cubes de 1 à 2 cm environ, cela dépend si on les aime al dente ou bien cuites. Les courgettes du commerce sont souvent microscopiques en bio, je fais des rondelles et je garde tout (pour le prix que ça coûte en plus lol)!

Les 4 filets ou mieux, 4 dos de cabillaud (prix x2) sont déposés sur le plateau du Varoma. Moi j’en mets 5, parfois 6… quand on est 6, souvent ce sont mes courgettes qui doivent laisser une place au 6e filet, je prends alors le plus gros car il cuira plus vite à cet endroit là, donc autant qu’il y ait de la chair!…logique! J’assaisonne aussi, par exemple sel, poivre, paprika (ça fait joli sur l’assiette), saté, ou autres épices ayant des vertus extraordinaires… et je termine par un filet d’huile d’olive.

Le couvercle est en place, je peux programmer 20min/Varoma/vit1. A la sonnerie je vérifie l’état de mes filets, parfois je rajoute jusqu’à 5min de cuisson mais c’est rare car ils doivent rester tendres.

Pendant la cuisson je prépare environ 40g de basilic frais et quelques feuilles de persil, 50g de parmesan râpé (ou plus, j’en mets souvent 70g mais il faut aimer le parmesan, on le sent bien dans la sauce). Bien-sûr si vous aviez du parmesan en bloc, il valait mieux le râper avant de commencer la recette. Sinon ce n’est pas un problème mais on perd du temps à relaver le bol entre la cuisson vapeur et la confection de la sauce. Je presse 1 citron, et j’ouvre un berlingot de crème.

A la sonnerie, je réserve tout au chaud, ici c’est dans le four éteint ou limite 50 degrés, j’ai pas envie que mon Varoma fonde comme neige au soleil!. Je vide le bol de l’eau de cuisson et je mets tous les ingrédients de la sauce + sel et poivre dans le bol. En réalité j’assaisonne tout séparément en petites quantités, question de goût. Et hop je mixe à l’hélicoptère qui décolle, c’est à dire 30sec/vit10. Puis je chauffe 5min/90/vit2.

Et là il faut agir vite et bien…aligner 4 assiettes (qui pourraient également être chauffées au four à 50 degrés en cas d’invités VIP), disposer les filets bien entiers, les courgettes et les pommes de terre. Napper de sauce…servir immédiatement! Présenter le reste de sauce à table dans une saucière ou la garder égoïstement pour la manger le lendemain midi avec des pâtes (miam aussi!).

Permettre à tout le monde de lécher l’assiette en fin de repas! En Belgique on dit toujours, « on ne ferait pas ça si on était invité chez le roi » car oui nous avons la chance d’avoir un couple royal chic et distingué…par contre pour l’invitation, on attend toujours!

C’est une recette que l’on peut parfaitement réaliser sans le Thermomix, avec un bon mixeur pour la sauce et un dispositif pour la cuisson vapeur. No problem.

Et voici la recette sans le blabla

Pour 4 personne (possibilité 6), prêt en 30 minutes.

Ingrédients: Chez moi toujours bio, fairtraide, local, éco responsable… si possible….

-500d d’eau avec du gros sel

-4 filets ou dos de cabillaud

-500g de pommes de terre pelées et coupées en morceaux assez fins

-2 courgettes en cubes ou en rondelles.

-Sel, poivre, herbes de Provence, paprika ou autres épices.

-un filet d’huile d’olive

La sauce

-40g de basilic frais

-3 brins de persil

-1 citron

-200g de crème liquide

-50g de parmesan râpé (à râper avant de commencer la recette 15sec/vit10)

-sel, poivre

La recette:

Verser l’eau dans le bol et saler.

Placer les pommes de terres dans le panier.

Placer les courgettes dans le Varoma, assaisonner légèrement.

Déposer le poisson sur le plateau du Varoma, et l’assaisonner.

Cuire 20 min/Varoma/vit 1 (+5 min si nécessaire)

Vider l’eau. Réserver le tout au chaud. Chauffer éventuellement les assiettes.

Verser tous les ingrédients de la sauce dans le bol, mixer 30 sec/vit 10

Chauffer 5 min/90/vit2 

Servir chaud, bon appétit

Voici le pdf à imprimer:Cabillaud sauce basilic

Et n’hésitez pas à me laisser un commentaire après avoir goûté 🙂

A voir aussi: La page des astuces avec Thermomix

Abonnez-vous au blog pour recevoir gratuitement chaque nouvelle recette par email. Clic