Confiture de groseilles facile et peu sucrée

Confiture de groseilles facile et peu sucrée

Les groseilles sont là, c’est le moment de les cueillir! Et elles arrivent toutes en même temps!

Donc on les prend au vol et on fait ses réserves de confitures pour l’automne! Ahah j’adore parler à l’ancienne… Vraiment ce retour vers les traditions me ravit…sauf qu’avec le Thermomix…tout est plus facile ;-). On ne crache pas sur les nouvelles technologies non plus!

Cette confiture, et non gelée est un régal, elle est déjà adoptée par tous ici! Même chez les « récalcitrants » aux groseilles.

Avec le Thermomix, la préparation est un jeu d’enfant. Sinon vous pouvez tenter avec un mixer ultra puissant, puis la cuisson à la casserole mais je doute que l’effet soit pareil.

Si vous avez vraiment énormément de groseilles, il faudra augmenter la quantité de sucre pour une conservation longue. Je vous l’indiquerai dans la recette.

Mais pour quelques pots à consommer dans les 2 à 6 mois, cette recette est vraiment top. La confiture a une belle couleur, et peu sucrée, elle peut-être utilisée sur des desserts ou comme coulis sur de la glace ou des sorbets.

J’utilise l’agar agar, une matière naturelle et nutritive, sans en altérer le goût pour aider à la gélification.

J’adore ce petit livre, des tas de découvertes et des ouvertures vers un autre monde 😉

Voici la recette, c’est facile!

Confiture de groseilles facile et peu sucrée
Temps de préparation
10 min
Temps de cuisson
11 min
Temps total
21 min
 

Confiture de groseilles au Thermomix

Type de plat: Breakfast, confiture, coulis, Dessert, dip, petit déjeuner
Cuisine: Traditionnelle
Portions: 6 bocaux de 230ml
Ingrédients
  • 1000 g de groseilles entières sans les queues vertes
  • 500 g de sucre On peut monter jusqu'à 1000g pour une conservation longue
  • 1 citron (le jus)
  • 1 à 2 c.à c d'extrait de vanille facultatif
  • 4 g d'agar agar 2 sachets de 2g
Instructions
  1. Peser 1k de groseilles dans le bol du Thermomix et ajouter les 500g de sucre. Puis mixer 1m30/vit9. Racler les bords.

  2. Ajouter le jus d'un citron et les 2 c.à café de vanille liquide. Cuire 35min/110/vit2 sans le gobelet. (Installer le panier vapeur à la place du gobelet pour éviter les "spitures")

  3. A la sonnerie, verser l'agar agar en une fois et mixer sans tarder 30sec/vit4 (évidemment remettre le gobelet doser pour mixer)

  4. Verser la confiture dans les bocaux stérilisés (je les passe à l'eau bouillante et les égoutte sur un linge propre). Fermer et retourner 20 minutes. 

  5. Au bout des 20 minutes, reposer les bocaux à l'endroit et laisser refroidir avant de conserver au frigo.

Notes

Fermé, se conserve 2 à 6 mois, ouvert 15 à 20 jours

par www.jemangedoncjevis.be

Voici une belle présentation avec une boule de vanille (recette de la glace vanille ici) ou un sorbet (recette du sorbet ici)

Astuce: Si vous voulez vous débarrasser des derniers pépins non mixés, il faut passer la préparation au chinois après cuisson et avant d’ajouter l’agar agar. On perd alors l’aspect confiture pour ressembler à un coulis ou gelée mais très bon aussi.

Ici avec les pépins…il en reste peu…question de goût.

Dans ce cas, après le passage au chinois, réchauffer la confiture quelques minutes pour atteindre les 110° puis verser l’agar agar et mixer 30sec/vit4.

Moi je ne le fais pas et tout le monde aime bien comme ça.

D’autres astuces sur cette page.

Et si vous voulez recevoir la newsletter avec les nouvelles recettes et astuces, vous pouvez vous inscrire ici. Clic 

 

Marmelade d’oranges

Marmelade d’oranges

Qui pense « marmelade d’orange » pense directement « Oh So British » !

Mon mari, qui voyageait régulièrement en Angleterre pour le boulot, n’y va plus depuis 2 ans.

Un jour il me dit : tu sais ce qui me manque le plus?

 

Oui évidemment, vous avez deviné…la marmelade d’oranges !

 

Ben fallait le dire plus tôt darling ! … Pourquoi crois-tu que j’ai un Thermomix ???

Me voilà donc en train de tester une série de recettes (anglaises) de marmelades d’oranges…pour les trouver une fois trop sucrée, une fois trop amère, une fois trop liquide, une fois trop acide…

Tout ceci est bien subjectif mais mon goûteur professionnel, bien que courageux à finir les bocaux non concluants, m’attendait au tournant pour la recette idéale.

Et voici celle qui a été validée pour la vie J. J’avoue, moi qui ne suis pas très « marmelade », je l’aime bien aussi.

Pour le problème de sucre, je l’ai tout simplement progressivement diminué, tout en ajoutant une touche de vanille pour le côté « sweet ».

Concernant l’amertume, ce ne sont pas les peaux entières qui y passent comme dans la recette « thick cut », mais uniquement les zestes pour un résultat plutôt « thin cut ».

J’ai un zesteur très pratique! Comme c’est joli!

Et au sujet de la consistance, c’est bien-sûr l’agar agar qui me vient en aide. Cette algue naturelle est remplie de nutriments intéressants (l’agar agar est dans la liste des superaliments santé: super antidiabète, super anticholesterol, et aussi anti calories). Il est incolore, inodore et insipide. Il est bien pratique et facile à utiliser aussi bien pour des recettes sucrées que salées.

La marque d’agar agar Prima en magasin bio a ma préférence car il en existe de différentes sortes dont certaines, bien plus efficaces que d’autres (c’est du vécu quand vous avez un cheesecake qui s’écroule et qui prend une allure Jabba The Hut, ce n’est pas drôle, à part pour les grands amateurs de Starwars…et encore !).

Oups je ne me souvenais pas qu’il était si vilain!!

Des recettes de départ, il me reste donc le temps de cuisson et la température. C’est déjà pas mal car cette marmelade cuit très rapidement pour notre plus grand plaisir car nous garderons une couleur magnifique… Jaune-orange, et pas brune!

Elle aura également une jolie consistance de « marmelade » et non de « gelée » (celle-ci peut-être chouette aussi mais ce sera une autre recette). En effet, nous gardons les quartiers d’orange tout en ôtant les excès de peaux blanches, nous n’en pressons pas uniquement le jus. Un peu de fibres et de pulpe qui nous font du bien!

C’est aussi une chouette idée de cadeau si vous connaissez des amateurs.

Voici donc « notre » recette

Marmelade d'oranges thin cut
Temps de préparation
8 min
Temps de cuisson
17 min
Temps total
25 min
 

Une marmelade d'orange ni trop sucrée, ni trop amère, ni trop acide. Miam

Type de plat: Breakfast, petit déjeuner, tartinade
Cuisine: anglaise
Portions: 3 bocaux (220ml)
Ingrédients
Tout bon, tout bio
  • 5 oranges non traitées
  • 15 g d'eau
  • 1 citron (jus)
  • 250 g de sucre de canne
  • 2 c. à soupe de sucre vanillé maison (ou 1 sachet)
  • 1 sachet d'agar agar (2g)
Instructions
  1. Zester 3 oranges et déposer les zestes dans le bol du Thermomix. Ajouter l'eau et chauffer 3min/100/vit1

  2. Couper à vif les 5 oranges au dessus d'une planche qui récupère le jus qui s'écoule pendant la manoeuvre. Couper les oranges en quartiers. Presser le citron pour en extraire le jus. (On obtient environ 500g de fruit)

  3. Ajouter dans le bol, les quartiers d'oranges, le jus résiduel des oranges, le jus de citron, le sucre de canne et le sucre vanillé maison. et cuire 14min/Varoma/inverse/vit1

  4. Quelques minutes avant la sonnerie, ébouillanter les bocaux et les laisser égoutter sur un linge propre.

  5. A la sonnerie, verser l'agar agar directement sur la préparation et mixer 30sec/vit4.

  6. Verser la marmelade dans les pots, les sceller et les retourner 30 minutes. Laisser enfin refroidir avant de conserver au frigo

Notes

Astuce: Si vous avez de très grosses oranges et que vous dépassez les 500g, n'en mettez que 4. Ou alors ajoutez un peu de sucre (30g en plus pour 700g de fruits)

 

bon appétit

par www.jemangedoncjevis.be

 

 

A propos de toutes mes recettes de confitures ou gelées ou marmelades (depuis ce jour), comme je sucre peu par rapport aux recettes classiques, je les prépare toujours en petites quantités, dans de petits bocaux et je les garde au frigo.

Elles se conservent au moins 6 mois au frigo en bocaux fermés (il est rare qu’on en arrive là, mais, parfois un pot caché à l’arrière resurgit et me permet de voir qu’elles sont toujours excellentes).

Par contre, une fois le bocal ouvert, essayez de le consommer dans les 15 jours tout en le gardant également au frigo. Mais ce sont des petits pots, ça va vite!

Alors régalez-vous!!!

 

N’hésitez pas à découvrir mes autres recettes en allant visiter ma page de classement « Toutes les recettes ».

 

Et si vous désirez recevoir chaque nouvelle recette par email lors de sa parution (1 newsletter par semaine), alors abonnez-vous 😉 ! Clic

A très bientôt !

 

Mes confitures aux fruits rouges à faible teneur en sucre

Mes confitures aux fruits rouges à faible teneur en sucre

 

Il y a toujours au moins un pot de confiture aux fruits rouge en réserve dans mon frigo! Elle est la base de tout petit déjeuner qui se respecte chez nous!

Photo: Mures

Pourquoi au frigo? Parce que j’utilise très peu de sucre dans ma recette, ainsi le goût du fruit sera valorisé et également pour des raisons évidentes de santé et de diététique.

Le Thermomix nous permet de réaliser des confitures à cuisson rapide, donc les fruits garderont leur couleur éclatante et une partie de leurs bienfaits.

Photo: fraises-framboises

Contrairement à la technique ancienne de préparer des millions de bocaux très cuits et très sucrés à la saison des récoltes, et les conserver à la cave, je préfère congeler les fruits par paquets de 500g et mon Thermomix me fait de merveilleuses confitures par 3 pots dès que j’en ai envie. Cela prend 30 minutes! Puis on change de fruit et ça tourne.

Cela fait 2 ans que j’ai mis au point ces proportions, et franchement, elles font l’unanimité. Pourtant mon jury n’est pas toujours très tendre!!

Pour tous les fruits rouges suivants, j’utilise la même recette et on se régale: Fraises, framboises, mures, myrtilles, airelles.

Pour les cassis et les framboises, il y a une étape de filtrage ou centrifugation, donc je n’en parle pas ici.

Comme il y a très peu de sucre et que, comme d’habitude je n’utilise que du sucre de canne (pas de Confisuc et autres préparations industrielles), il me faut de l’agar agar pour donner de la tenue à ma confiture. Mais ça ne me dérange pas, l’agar agar est 100% naturel et d’origine végétale, pas d’arrière goût. J’adore ce petit livre, des tas de découvertes et des ouvertures vers un autre monde 😉

Personnellement j’utilise celui-ci car je n’ai jamais de mauvaise surprise, contrairement à d’autres marques essayées (avec des confitures qui restent liquides!!)…En non bio celui de la marque vahiné fonctionne bien aussi

Astableef  (STP), arrête de raconter des carabistouilles (des bêtises) , donne la recette quoi alleï (allez!!) on est venu ici pour ça!!!

C’est simple, je dépose 500g de fruits congelés ou non dans le bol. La recette préférée de mes enfants est 300g de fraises mélangées à 200g de framboises. La préférée de mon mari est 400g de myrtilles avec 100g de fraises. La mienne c’est la gelée de pommes, sorry, rien avoir! Pour dire que l’on réalise ses propres mélanges ou alors une confiture mono-fruit, c’est bon aussi évidemment! Et vous quelle sera votre confiture préférée?

J’ajoute le jus d’un demi citron, une cuiller à café de vanille liquide ou une cuiller à soupe de sucre vanillé maison, et enfin seulement 160g de sucre de canne blond ou brun.

Je mixe 5sec/vit5, puis je programme 28min/90/vit1 sans le gobelet, (30 minutes si les fruits sont gelés). Cela ne va pas déborder ni spitter (éclabousser), mais si vous êtes méfiant, vous pouvez déposer le panier vapeur à la place du gobelet.

5 minutes avant la sonnerie, je fais bouillir de l’eau, chacun a ses manies et méthodes de grand-mère, voici la mienne: j’immerge mes 3 bocaux vides et leur couvercle dans l’eau bouillante, j’égoutte sur une loque (un linge) propre (je n’essuie pas).

Quand le Thermomix sonne, je précise que j’ai un ancien modèle de TX donc pas moyen de baisser le son!!! (Sinon vous allez dans menu, réglages et baissez le son s’il vous rend dingue), donc quand il sonne, je verse tout de suite un paquet de poudre d’agar agar (=2g) directement sur la préparation, et je mélange 30sec/vit3.

Alors je verse aussitôt dans les bocaux que je ferme bien (attention c’est chaud) et que je pose la tête en bas pendant 30 minutes…et pas plus.

En effet, après, on laisse refroidir complètement les bocaux à température ambiante, et c’est en refroidissant que l’agar agar va gélifier, puis on pourra conserver au frigo.

Je préfère plusieurs petits pots qu’un grand car la conservation sera plus longue. Le bocal fermé se conserve 4 mois au frigo (minimum), s’il est ouvert je dirais de ne pas dépasser 15 jours, 3 semaines en se servant toujours avec un couvert propre.

Miam… c’est tellement facile et rapide que je n’achète plus jamais de confiture dans le commerce.

Un pot de confiture maison, peu sucrée et bio, c’est aussi une chouette idée de cadeau pour un panier gourmand…n’est-ce pas? J’ai toujours une réserve de ces petits pots trop mignons pour offrir, car j’ai quelques recettes sucrées ou salées qui font toujours plaisir… les voici.

Voici la recette sans le blabla: (et sans les astuces)

Pour 3 petits bocaux de 200ml.

Confitures aux fruits rouges à faible teneur en sucre
Temps de préparation
10 min
Temps de cuisson
30 min
Temps total
40 min
 

Délicieuse et gourmande et pourtant très peu de sucre

Type de plat: Breakfast, petit déjeuner
Cuisine: Traditionnelle
Portions: 3 bocaux
Ingrédients
  • 500 g de fruits rouges au choix congelés ou frais
  • 160 g de sucre de canne
  • 1 c. à café d’extrait de vanille ou 1 càs de sucre vanillé maison
  • le jus d’1/2 citron
  • 1 paquet de agar agar 2g
Instructions
  1. Déposer les fruits, le sucre, la vanille et le citron dans le bol du Thermomix et mixer 5sec/vit5.

  2. Programmer 28min/90/vit1 sans le gobelet (30min si les fruits sont congelés).

  3. Ebouillanter 3 bocaux de confiture vides (200ml), laisser égoutter.

  4. A la sonnerie, verser la poudre d’agar agar sur la préparation et mélanger 30sec/vit3.


  5. Remplir les bocaux aussitôt, les fermer et les retourner pour 30min. Puis, les reposer à l’endroit et laisser refroidir complètement avant de conserver au frigo.

Notes

Les bocaux se conservent au frigo au moins 6 mois et 15 jours après ouverture.

Par www.jemangedoncjevis.be

Miam!!

 

 

N’oubliez pas de visiter ma page avec les astuces pour le Thermomix, toujours utile!

Et si vous aimez mes recettes, n’en ratez plus aucune en vous abonnant, vous en serez averti par e-mail. . A bientôt alors!! Clic

 

 

 

 

Incoming search terms:

  • teneur en fruits confitures

Confiture de tomates rouges

Confiture de tomates rouges

Je pense que c’est une bonne année pour les tomates! Elle sont belles et ont beaucoup de goût. J’ai déjà pas mal de recettes sur ce blog avec des tomates, les voici. Mais quoi, il vous en reste encore?

Alors il faut absolument goûter cette confiture! Quelle trouvaille! Elle se déguste sur une tartine au petit déjeuner, avec du beurre salé, un délice! Ou sur des zakouskis (on dit canapés en France me dit mon mari, chez nous un canapé c’est un fauteuil!!), elle accompagne divinement de nombreux fromages, saumon ou divers pâtés. Miam vive les apéros originaux! Elle a également sa place sur un plateau de fromage, ce sera très chic (chic en Belgique veut dire « classe »)! On peut aussi l’offrir dans un panier gourmand pour épater la galerie.

Elle est belle, elle brille, elle est colorée, originale et délicieuse!

C’est ma fille de 19 ans, qui est fan de la tomate sous toutes ses formes, qui m’a incité à essayer une confiture « puisque la tomate est un fruit ». J’ai trouvé quelques recettes sur internet mais jamais exactement comme je la voulais et surtout presque toujours avec des tomates vertes, les miennes sont bien rouges! Il a donc fallu tester, tenter, doser, oser, créer…

Je ne sais pas comment lui est venu ce stuut (traduction: idée bizarre) car je n’avais jamais rencontré de confiture de tomates. Tout comme cette idée saugrenue, aujourd’hui, de donner 20cm de ses cheveux pour une association contre le cancer du sein. Je suis très fière d’elle, mais elle avait de si beaux cheveux!!! J’ai envie de pleurer! Bon c’est magnifique comme geste! (je vous mets le lien si cela vous tente) Et ils repousseront, concentrons-nous donc sur cette recette

Bien que réticente à première vue , le reste de la famille a validé…

Nous essayons de diminuer le sucre à la maison donc toutes mes confitures sont déclinées en doses réduites de saccharose, ce qui signifie que je les conserve au frigo pendant maximum 4 mois (pots fermés) et 15 jours (pots entamés) et je les gélifie avec l’agar agar qui est 100% naturel et sans arrière goût. Celle-ci n’a pas échappé à mes standards. Je n’utilise que du sucre de canne bio.

Mais cette même recette peut être réalisée avec le double ou le triple de sucre et se conservera alors plus longtemps et à température ambiante comme une confiture classique.

Ce qui prend le plus de temps est l’épluchage des tomates, le reste se fait tout seul grâce au Thermomix.

Pour 5 ou 6 pots de confiture (on peut diviser les quantités par 2 pour 3 pots avec 30min de temps de cuisson), il me faudra 1 Kg de chair de tomates, donc environ 2 Kg de tomates. J’ébouillante chaque tomate quelques secondes avant de la peler. Je la coupe en 4 au dessus d’un chinois qui est lui même au dessus d’un cul de poule et avec les doigts, j’égrène le mieux possible et je laisse couler le gel et le jus.

J’actionne la balance et je dépose la chair dans le bol du Thermomix jusqu’à l’obtention d’un kilo de chair de tomates.

Je récupère le jus de tomate dans le cul de poule pour le boire à l’apéro avec un peu de sel et quelques épices.

Dans le bol, j’ajoute 350g de sucre de canne, et comme dit plus haut on peut augmenter les quantités de sucre pour une meilleure conservation, j’ajoute 1 cuiller à soupe de vanille, le jus d’un citron bio et son zeste et je programme 35min/95 degrés/vit2 sans le gobelet, cela ne déborde pas.

Pendant ces 35 minutes, je continue ce livre qui me fascine, cela s’appelle La Guérisseuse et le roi de Barbara Wood, une saga se déroulant pendant l’antiquité, du temps de villes de Jéricho et Ougarit, du temps des Pharaons Hatchepsout et Thoutmosis. La guerre, l’amour, la famille, l’esclavage, les intrigues, wouaw! Je n’ai pas fini, cela se corse… je le conseille si vous aimez les fresques historiques, l’auteure est très bien documentée et l’histoire est passionnante.

5 minutes avant la sonnerie je rince mes bocaux et leur couvercles à l’eau bouillante et je les égoutte sur un linge propre.

A la sonnerie, je verse tout simplement 2 paquets de poudre d’agar agar (2g par paquet) et je mélange 30sec/vit3 avec le gobelet.

C’est prêt, je répartis la confiture dans les pots, il faut directement les fermer et les retourner.

Au bout de 20 minutes, je repose les bocaux à l’endroit et je laisse refroidir complètement avant de conserver au frigo. La confiture va s’épaissir en refroidissant.

A propos de l’agar agar, j’ai remarqué que certaines marques sont plus efficaces que d’autres, pour la confiture ce n’est pas trop un problème mais si vous tentez des bavarois, il va falloir bien choisir. Malheureusement l’agar agar bio que j’avais trouvé était inefficace, dans ce cas autant ne rien mettre! Celui-ci n’est pas bio mais très efficace:

Si quelqu’un connait une bonne marque d’agar agar bio à me conseiller, ce n’est pas de refus. Merci d’avance!

Si vous décidez de doubler ou tripler les doses de sucre, l’agar agar ne sera sans doute pas nécessaire, à confirmer, j’attends vos commentaires dans l’intérêt de tous!

Cette confiture est sucrée comme une autre confiture mais elle a un goût subtil et fin, elle est parfaite sur la tartine du petit déjeuner mais elle peut aussi accompagner des mets salés comme le ferait un chutney. Dans ce cas, j’y ajoute un peu de sel et de piment. On pourrait prendre cette recette pour préparer un chutney proprement dit en ajoutant le sel et les piments au moment de la cuisson. Pour ma part, comme nous la mangeons plus régulièrement sur une tartine, si je dois la présenter avec du salé, je prends ma base sucrée et j’y ajoute un peu de sel, poivre, poudre de piment au moment de servir.

Voici quelques idées avec du salé sous forme de chutney:

Des zakouskis: fromage frais (Philadelphia ou Saint Moret), mozzarella basilic, gouda aux épices, romarin, salade de carottes, saumon, pâté, foie gras, thon,…

Avec des croques

Voici la recette en mode rapide:

pour 5 ou 6 pots

-Environ 2kg de tomates pour en retirer 1kg de chair

-350g de sucre de canne

-1 citron bio (jus et zestes)

-1 cuiller à soupe de vanille liquide (sauf si chutney)

-On peut ajouter 1 cac de cannelle, je n’en mets pas.

-4g d’agar agar

-ajouter sel et piment pour obtenir un chutney (facultatif voir plus haut).

Peler les tomates et les couper en 4, prélever la chair et filtrer le jus, le gel et les pépins dans un chinois pour obtenir un jus de tomates à boire. Peser la chair dans le bol du Thermomix pour en obtenir 1 kg.

Ajouter le sucre, le jus et les zestes du citron, la vanille et programmer 35min/95/vit2 sans le gobelet.

Pour le chutney (facultatif, voir ci dessus) je n’ajoute pas de vanille mais bien 1/2 càc de sel et du piment (à discrétion) préalablement mixé.

Stériliser 6 bocaux à confiture.

A la sonnerie, ajouter la poudre d’agar agar et mélanger 30sec/vit3. Remplir les pots, les fermer et les retourner. Après 20 minutes, les reposer à l’endroit et laisser refroidir avant de conserver au frigo.

Voici la recette en pdf: confiture de tomates rouges

N’hésitez pas à commenter!

N’oubliez pas de regarder régulièrement ma page des astuces Thermomix