Waterzoï spécialité belge

Waterzoï spécialité belge

Voici une recette délicieusement parfumée que tout le monde adore chez nous. Waterzoï, vient du flamand waterzooï eau qui bout. On prononce « zouille », autant mettre les choses au point tout de suite!

Contrairement à son nom bizarre, la recette est facile. Elle contient beaucoup d’ingrédients, mais, regardez bien, vous avez déjà presque tout à la maison! Non?

C’est une soupe à manger comme disait ma belle-mère d’origine flamande. Mais ce terme ne lui rend pas honneur car le waterzoï est un plat fin et délicieux. On peut le présenter à des invités sans rougir.

Le vrai waterzoï est un plat de poulet ou de poisson servi avec des légumes dans un bouillon parfumé et lié avec de la crème.

Mais cette recette est parfaite aussi comme plat végétarien. J’ajoute par exemple un navet, du céleri, des champignons pour remplacer la quantité de viande ou de poisson. Par contre il faudra lui trouver un autre nom ;-). J’attends des propositions!

Vorwerk risque de me piquer la recette car l’adaptation que j’en ai faite au Thermomix est un cas d’école. Recette complète sur les 4 étages! Vous allez voir ça!

C’est la version poulet-pommes de terre que vous trouverez sur les photos aujourd’hui mais la version poisson sera notifiée aussi dans cet article. Le riz peut également remplacer les pommes de terre.

La cuisson de ce waterzoï se fait en 25 minutes auxquelles on ajoute 10 minutes de préparation et 10 minutes de repos après la sonnerie. 45 minutes avant de se mettre à table…J’appelle ça rapide!

Et pendant les 25 minutes de cuisson, vous pouvez donner le bain aux enfants…chez moi plus de bain à donner…alors, cool, je lis! Je voulais une histoire « facile » après un livre assez dur mais magnifique (J’en parle ici)… Un petit Laurent Gounelle: Le jour où j’ai appris à vivre. Un livre pour se remettre en question comme le héros de cette histoire qui se déroule dans la belle San Fransisco…ce qui n’est pas pour me déplaire. Profond, philosophique, basé sur des expériences scientifiques réelles et surtout très humoristique, on se régale.

Il y a quand-même une petite action à prévoir deux heures avant de commencer à préparer le waterzoï, elle est facultative mais ce sera encore bien meilleur: Mariner la viande ou le poisson.

Voici la recette

Pour 4 personnes

La marinade 

-3 filets de poulet  ou 4 filets de poisson au choix (ou mélangés)

-20g d’huile de sésame ou olive

-sel et poivre du moulin

Les légumes

-2 oignons coupés en 8 dans la longueur

-10g d’huile d’olive

-3 grosses carottes coupées en rondelles

-2 poireaux coupés en rondelles

La sauce

-15g de beurre

-10g de farine ou de fécule de maïs pour les « sans gluten »

-1 càs bombée de fond de légumes maison

-200g de crème liquide

-300g d’eau

-Le jus d’1/2 citron

-Noix de muscade râpée (1/2 càc)…au fait, voici un article que j’ai trouvé intéressant sur la noix de muscade

-Poivre du moulin et sel (de nouveau)

-1 cuiller à café bombée de thym

-On peut ajouter une rawette (50g) de vin blanc (facultatif)

L’accompagnement

-2 feuilles de laurier

-250g de riz rincé à l’eau claire

OU

-500g de petites pommes de terre pelées ou pas

Au moment de servir 

-Une poignée de persil frais ou un brin de romarin

 

Donc comme prévu, 2 heures avant de préparer le waterzoï, découper le poulet en aiguillettes ou découper le poisson en cubes de 5cm et laisser mariner dans l’huile avec du sel et du poivre. On peut ajouter des épices bien-sûr.

Mixer le persil 5sec/vit7 et réserver (facultatif, décorer l’assiette avec du persil coupé aux ciseaux au moment de servir est une autre option).

Couper les oignons et les déposer dans le bol du Thermomix. ajouter l’huile d’olive et rissoler 5min/Varoma/inverse/vit1.

Pendant ce temps, laver et couper les carottes et les poireaux en rondelles. Les déposer dans le Varoma.

Peser le riz dans le panier vapeur, puis le rincer sous le robinet OU préparer les pommes de terre et les insérer dans le panier. Déposer les feuilles de laurier sur le riz ou les pommes de terre. Ici, on ne dirait pas comme ça, mais les patates sont très petites (4cm) donc pour des grosses il faudra les couper.

A la sonnerie ajouter dans bol, le beurre, et la farine et mélanger 1min/inverse/vit1.

Puis ajouter le fond de légumes, la crème, l’eau, le citron, la noix de muscade, le sel, le poivre et le thym (et le vin blanc).

Insérer le panier vapeur avec les pommes de terre ou le riz, puis le couvercle. Installer le Varoma contenant les légumes et enfin le plateau du Varoma sur lequel on va disposer le poulet.

Le couvercle transparent en place, on peut cuire 25min/Varoma/Inverse/vit1.

Si vous avez choisi l’option poisson, gardez-le au frais encore 15 minutes et l’ajouter sur le plateau du Varoma pour les 10 dernières minutes de cuisson (il ne faut pas l’oublier…ça m’est arrivé bien-sûr…maintenant j’active ma minuterie!!).

Au bout du cycle, verser la sauce qui est plus que bouillante dans une soupière ou un plat de service, y ajouter les légumes et la viande ou le poisson et couvrir. Laisser imbiber et légèrement tiédir pendant 10 minutes.

Garder le riz ou les pommes de terre dans le bol chaud et fermé.

J’utilise des couvercle en silicone réutilisables pour couvrir mes plats chauds sucrés ou salé, pour les conserver au frigo également. On peut ainsi éviter les papiers alu ou cellophane jetables. Très pratique.

Le waterzoï typique est donc servi à table dans une soupière (c’est l’occasion de sortir votre cadeau de mariage jamais utilisé…je parle pour ma génération!!) ou directement dans des assiettes creuses… N’oubliez pas de parsemer de persil…car moi j’ai oublié cette fois-ci, un petit brin de romarin a servi pour les photos…mais avec le persil c’est meilleur 😉

Et pour accompagner ce délicieux plat, pourquoi pas un pinot noir?

Par exemple le Pinot Noir d’Alsace – Maison Fuchs – Alsace – Bio

Miam!

Voici la version imprimable en pdf:Waterzoï spécialité belge au Thermomix

Si vous voulez être informé de mes nouvelles recettes, n’hésitez pas à vous abonner. Clic

Ecrivez-moi un commentaire si vous essayez cette recette, un GRAND merci!!

 

Salade liégeoise

Salade liégeoise

On l’appelle salade mais c’est un plat chaud savoureux et complet. On peut aussi la manger tiède ou froide…et même le lendemain, c’est encore meilleur!

Comme son nom l’indique, il s’agit bien d’une spécialité rurale et très ancienne de notre belle région appelée Pays de Liège en Belgique.

Et aussi un plat traditionnel dans toute famille belge qui se respecte. Tout le monde aime, les petits comme les grands!

Les potagers commencent à donner des princesses (traduction: haricots verts), les premières sont arrivées ce week-end et voici la recette à laquelle j’ai pensé tout de suite bien évidemment!

« Oufti (traduction  ouhlalaaaah, ou mon dieu, ou mince alors,… à Liège) la recette de la salade liégeoise n’était pas prévue au départ pour un Thermomix, sais-tu m’fe! » (traduction: vois-tu ma fille!).

En effet, j’ai toujours vu ma maman la préparer sans Thermomix. Mais mon challenge ici est de rendre la recette aussi bonne (et même meilleure), et surtout plus facile avec mon TX.

Et c’est réussi, à la maison, elle est plus que validée! Les légumes croquants à la vapeur n’ont pas leur égal à la casserole.

Pour 4 personnes, je commence par équeuter 700g de princesses et c’est ce qui prendra le plus de temps! A deux ça va plus vite!…Ou s’il y a du sport à la télé, mon mari le fait sans sourciller, je lui apporte les haricots et une bassine, il exécute la tâche sans baisser les yeux de son écran, et c’est dans la poche!

Quand ces majestés les princesses sont lavées, elles peuvent déjà aller attendre dans le Varoma.

Je prends une bonne poignée de persil que je mixe 5sec/vit7 et je réserve pour la fin.

Je pèle 4 oignons, je les coupe en 2, et je les dépose dans le bol qui ne doit pas être lavé pour l’occasion, avec 200g de lardons et je mixe 3sec/vit5. Il n’est pas obligatoire de mixer les lardons, mais moi j’aime bien quand ils sont tout fins.

J’ajoute 15g d’huile d’olive et je rissole 8min/Varoma/vit1

Pendant ce temps, il me reste à peler 500g de pommes de terre, je les choisis bien fermes, le les coupe en morceaux de 2-3cm Ca va vite!

A la sonnerie, je réserve cette préparation dans un récipient avec couvercle pour la garder au chaud et j’y ajoute 2 cuillers à soupe de vinaigre de vin (ou cidre).

Je ne lave pas le bol, ça ne peut mal (traduction: cela ne risque rien), au contraire, si les oignons ont accroché, avec l’eau bouillante ça partira tout seul après. J’y verse 1 litre d’eau avec une pincée de gros sel, je pose les pommes de terres coupées dans le panier vapeur que j’insère à sa place, le Varoma avec les princesses est placé au dessus, puis le couvercle et voilà qu’on est tranquille pour  30 minutes/Varoma/vit1. (+5 minutes si nécessaire)

Le temps pour moi de vous parler d’un petit livre? Allez c’est gai (traduction: amusant) de découvrir des chouettes lectures en cuisinant! Justement, comme avant de servir je vais vous faire ajouter 3 clottes de beurre (traductions: dés de beurre), ça me fait penser à ce livre sympa que j’ai lu récemment Julie & Julia.  Ou Julie est une blogueuse américaine du début des années 2000, donc tout au début de l’existence des blogs. Elle y raconte quotidiennement son défi: cuisiner les 571 recettes du livre culte de Julia Child « Mastering the Art of French Cooking » édité en 1961, en 365 jours… Et ce n’est pas évident pour une américaine de cuisiner français, au beurre par exemple…justement (il faut déjà en trouver)… tuer un homard, désosser un canard, réussir des aspics… Le livre est l’histoire vraie de l’histoire de son blog avec les réactions de son entourage, de sa famille, de ses « followers »…un livre très drôle et attachant. J’ai beaucoup aimé. je le conseille

Il y a eu un film aussi avec Meryl Streep mais celui-ci est basé sur l’histoire des 2 femmes, et pas seulement sur le blog de Julie, mais il est très chouette aussi.

Ding ding diiing,…ding ding diiing, stop, c’est prêt.

Dans un grand plat, je verse les haricots, les patates et ma préparation tiède (mais c’est bon comme ça, le reste est chaud), j’ajoute rapidement du sel, du poivre, 3 clottes de beurre (voir traduction ci-dessus) et le persil.

Bon appétit c’est un vrai régal… Ce qui surprendra ceux qui ne connaissent pas, c’est le petit goût acidulé typique, miam! Et ce qui surprendra ceux qui connaissent, c’est le croquant des princesses vapeur aldente hum!

Astuces, si vous divisez les quantités par 2, 1/2 litre d’eau et 25min/Varoma/vit1 suffisent.

 

Voici la recette en quelques mots:

Pour 4 personnes

-700g de haricots verts

-Une grosse poignée de persil

-4 gros oignons

-200g de lardons fumés

-15g d’huile d’olive

-2 cuillers à soupe de vinaigre de vin ou de cidre.

-500g de pommes de terre fermes

-1000g d’eau avec une pincée de gros sel

-sel, poivre

-3 dés de beurre

Equeuter les haricots verts, les laver et les placer dans le Varoma, peler les pommes de terre et les réserver dans le panier.

Laver le persil et le mixer dans le bol du Thermomix 5sec/vit7. Réserver.

Peler les oignons, les couper en 2, et y ajouter 200g de lardons dans le bol du Thermomix. Mixer 3sec/vit5 ajouter l’huile et rissoler 8min/ Varoma/vit1. Ajouter le vinaigre et réserver au chaud.

Verser l’eau dans le bol et ajouter le sel, insérer le panier et le Varoma, cuire 30min/Varoma/vit1.

A la sonnerie, rassembler le tout dans un grand plat, mélanger et ajouter 3 dés de beurre.

Je rappelle que la recette de base est sans Thermomix, donc tous les ingrédients sont les mêmes, je le fais au wok avec très peu d’eau mais il faut surveiller et touiller sans arrêt.

Et la version imprimable: Salade liégeoise au thermomix

N’hésitez pas à partager cet article et/ou le commenter si vous avez aimé. C’est ce qui fait vivre le blog!

A voir: La page des astuces Thermomix

Et pour ne rater aucune nouvelle recette, abonnez-vous gratuitement pour les recevoir par email. Clic

Cabillaud à la sauce basilic

Cabillaud à la sauce basilic

C’est un plat fin et healthy que je vous propose aujourd’hui!

Voici ma recette la plus commentée sur l’espace-recette de Vorwerk, 31 commentaires positifs (sur 31) à ce jour ! Bien que ma photo d’origine ne soit vraiment pas terrible, j’ai voulu la changer mais certains m’ont demandé en message privé de la remettre sinon pas moyen de retrouver leur recette fétiche (hé hé plutôt flatteur pour moi :-). C’est pourquoi je garde aussi celle-ci en tête d’article.

Pour vanter encore une fois ma recette, celle-ci a été plagiée il y a quelques jours sur un groupe Facebook spécialisé en diététique. Quand j’ai fait remarquer que c’était un copié-collé de Ma recette (sans ma signature!!), on m’a viré du groupe! Amies blogueuses faites attention à vos créations!!!

Avant je ne cuisinais jamais de poisson, bien qu’assez bonne cuisinière pour le reste….incapable! Sauf des fishsticks dans un autre âge (pouf dans le four, même pas à la poêle!), ce qui en soi n’était pas vraiment cuisiner (on peut d’ailleurs dire aussi « ce qui en soi n’est pas vraiment du poisson »).

Avec le Thermomix j’ai retrouvé le bonheur de voir un filet entier, cuit juste à point, arriver sans encombre dans nos assiettes.

Dès le premier jour de l’arrivée du robot magique, j’avais annoncé, « aujourd’hui on mange du cabillaud »…Réactions: ouille ouille ouille…tu veux dire de la soupe de cabillaud? De la bouillie de cabillaud? Tu ne prendrais pas quelque chose de plus facile pour le premier jour?

Je ne me démonte pas (on l’a quand-même géré sans problème le poisson au beurre d’agrumes à la démo Thermomix, ça avait l’air facile) et je mène à bien la recette du livre vert appelée « Filets de truite saumonée à la sauce sublime », mais avec du cabillaud à la place de la truite et des patates à la place du riz. Félicitations du jury, le poisson est arrivé entier dans les assiettes, j’ai utilisé les 3 étages du TX, on mange à l’heure et healthy… woaw révolution!

Par contre la sauce nous a semblé un peu « fadasse », peut-être n’avais-je pas assez dompté l’assaisonnement?

Dès la 2e semaine je me suis lancée dans le freestyle avec ma première création que voici:

Depuis lors c’est la seule recette jamais connue dans notre famille ou tout le monde a le droit en fin de repas de…de… Clic -on éteint la lumière-….de lécher son assiette, Clic on rallume. On peut ranger directement la vaisselle dans les armoires!

Dingue!

Pour commencer je remplis le bol avec 500g d’eau et j’ajoute une pincée de gros sel. Je donne la recette pour 4 adultes mais nous sommes 5 à la maison, donc je fais toujours un peu plus et c’est parfait.

Je pèle des patates bien fermes, spéciales vapeur, et je les coupe en morceaux assez fins ce qui permettra de cuire en 20 minutes. Je les place dans le panier.

Dans le Varoma je dispose mes 2 courgettes en cubes ou rondelles et j’assaisonne, sel, poivre un peu d’herbes de Provence.

Je lave toujours mes légumes dans de l’eau additionnée d’un peu de bicarbonate alimentaire ce qui permet d’ôter une grande partie des résidus chimique sur les légumes. Je les frottes aussi énergiquement (les bio aussi, peut-être moins énergiquement) avec une éponge géniale.

Si ce sont des énormes courgettes du potager, une suffira et j’enlève la pulpe avant de couper des cubes de 1 à 2 cm environ, cela dépend si on les aime al dente ou bien cuites. Les courgettes du commerce sont souvent microscopiques en bio, je fais des rondelles et je garde tout (pour le prix que ça coûte en plus lol)!

Les 4 filets ou mieux, 4 dos de cabillaud (prix x2) sont déposés sur le plateau du Varoma. Moi j’en mets 5, parfois 6… quand on est 6, souvent ce sont mes courgettes qui doivent laisser une place au 6e filet, je prends alors le plus gros car il cuira plus vite à cet endroit là, donc autant qu’il y ait de la chair!…logique! J’assaisonne aussi, par exemple sel, poivre, paprika (ça fait joli sur l’assiette), saté, ou autres épices ayant des vertus extraordinaires… et je termine par un filet d’huile d’olive.

Le couvercle est en place, je peux programmer 20min/Varoma/vit1. A la sonnerie je vérifie l’état de mes filets, parfois je rajoute jusqu’à 5min de cuisson mais c’est rare car ils doivent rester tendres.

Pendant la cuisson je prépare environ 40g de basilic frais et quelques feuilles de persil, 50g de parmesan râpé (ou plus, j’en mets souvent 70g mais il faut aimer le parmesan, on le sent bien dans la sauce). Bien-sûr si vous aviez du parmesan en bloc, il valait mieux le râper avant de commencer la recette. Sinon ce n’est pas un problème mais on perd du temps à relaver le bol entre la cuisson vapeur et la confection de la sauce. Je presse 1 citron, et j’ouvre un berlingot de crème.

A la sonnerie, je réserve tout au chaud, ici c’est dans le four éteint ou limite 50 degrés, j’ai pas envie que mon Varoma fonde comme neige au soleil!. Je vide le bol de l’eau de cuisson et je mets tous les ingrédients de la sauce + sel et poivre dans le bol. En réalité j’assaisonne tout séparément en petites quantités, question de goût. Et hop je mixe à l’hélicoptère qui décolle, c’est à dire 30sec/vit10. Puis je chauffe 5min/90/vit2.

Et là il faut agir vite et bien…aligner 4 assiettes (qui pourraient également être chauffées au four à 50 degrés en cas d’invités VIP), disposer les filets bien entiers, les courgettes et les pommes de terre. Napper de sauce…servir immédiatement! Présenter le reste de sauce à table dans une saucière ou la garder égoïstement pour la manger le lendemain midi avec des pâtes (miam aussi!).

Permettre à tout le monde de lécher l’assiette en fin de repas! En Belgique on dit toujours, « on ne ferait pas ça si on était invité chez le roi » car oui nous avons la chance d’avoir un couple royal chic et distingué…par contre pour l’invitation, on attend toujours!

C’est une recette que l’on peut parfaitement réaliser sans le Thermomix, avec un bon mixeur pour la sauce et un dispositif pour la cuisson vapeur. No problem.

Et voici la recette sans le blabla

Pour 4 personne (possibilité 6), prêt en 30 minutes.

Ingrédients: Chez moi toujours bio, fairtraide, local, éco responsable… si possible….

-500d d’eau avec du gros sel

-4 filets ou dos de cabillaud

-500g de pommes de terre pelées et coupées en morceaux assez fins

-2 courgettes en cubes ou en rondelles.

-Sel, poivre, herbes de Provence, paprika ou autres épices.

-un filet d’huile d’olive

La sauce

-40g de basilic frais

-3 brins de persil

-1 citron

-200g de crème liquide

-50g de parmesan râpé (à râper avant de commencer la recette 15sec/vit10)

-sel, poivre

La recette:

Verser l’eau dans le bol et saler.

Placer les pommes de terres dans le panier.

Placer les courgettes dans le Varoma, assaisonner légèrement.

Déposer le poisson sur le plateau du Varoma, et l’assaisonner.

Cuire 20 min/Varoma/vit 1 (+5 min si nécessaire)

Vider l’eau. Réserver le tout au chaud. Chauffer éventuellement les assiettes.

Verser tous les ingrédients de la sauce dans le bol, mixer 30 sec/vit 10

Chauffer 5 min/90/vit2 

Servir chaud, bon appétit

Pour accompagner ce plat, un vin blanc sec et savoureux

Comme par exemple ce Blanc tradition 2017 – Domaine de Beaujeu – Bouches du Rhône – Bio

 

 

 

 

Voici le pdf à imprimer:Cabillaud sauce basilic

Et n’hésitez pas à me laisser un commentaire après avoir goûté 🙂

A voir aussi: La page des astuces avec Thermomix

Abonnez-vous au blog pour recevoir gratuitement chaque nouvelle recette par email. Clic

Incoming search terms:

  • sauce basilic pour cabillaud