Bodding spécialité belge

Bodding spécialité belge

Le bodding, en Belgique, est un dessert préparé avec des restes de pain. C’est donc une super recette à avoir toujours sous la main et dans toutes les familles.

On y ajoute des raisins secs. Ceux-ci ont de nombreuses vertus pour apporter des fibres, des oligoéléments comme du calcium, du fer, du potassium. Des vitamines et des sels minéraux…mais aussi du sucre sous forme de fructose…

Le Bodding est le pécher mignon de ma maman.

C’est donc sa recette que je vais écrire aujourd’hui. Ce gâteau est le seul dessert qu’elle cuisinait à la maison…Maman est de la génération où les grandes surfaces sont apparues, la joie du tout fait par rapport à sa propre mère qui devait tout préparer elle-même. Mariée en 1968, l’année de la libération de nombreux domaines :-), la cuisine fut la sienne, ma mère ne cuisine quasi pas, elle déteste ça!!!

Ce qui explique que la plupart de mes recettes magiques m’ont été transmises par ma mamie et non par ma maman. Aucune des deux n’a eu la chance d’avoir le Thermomix… Donc à moi d’adapter les recettes.

Voici le sms (traduction: texto) que j’ai reçu quand je lui ai demandé la recette: Vieux pain, lait chaud, crème jaune, raisins, sucre vanillé. Ah que c’est bon! ….

Merci maman pour toutes ces précisions!!

Voici donc mon adaptation:

J’émiette manuellement 200g de vieux pain, dans un grand saladier. J’y ajoute 150g de raisins secs noirs.

Dans le bol du Thermomix, je verse 300g de lait (entier ou demi écrémé) et 1 cuiller à soupe de sucre vanillé maison et je chauffe 5min/95°/vit2.

Ce lait chaud sera versé sur la préparation pain/raisins.. Il faut écraser le pain avec une fourchette pour que tout soit imbibé.. Je couvre et je laisse imprégner pendant 1 heure. Il n’est pas nécessaire de laver le bol pour la suite.

 

 

Une heure! Le moment idéal pour lire quelques pages. Je termine à peine: Toute la lumière que nous ne pouvons voir, de Anthony Doerr. Que dire? j’ai mis pas mal de temps à y entrer, mais une fois qu’on y est c’est une merveille. 2 enfants en 1942, Marie-Laure dans une France occupée, Werner dans une Allemagne qui conditionne sa jeunesse à être forte de manière quelque peu …comment dire… On devine tout doucement ce qui va unir leur destin. Dur, terrible, tendre et humain, très original,…!

Jusqu’ici on pouvait facilement se passer du TX! Effectivement, maman préparait une crème jaune ou crème pudding (traduction: crème pâtissière vanille), elle faisait chauffer du lait, y ajoutait un paquet de Pudding Powder vanille (Impérial) et hop magie, une crème jaune apparaissait.

Avec le Thermomix c’est presque aussi magique mais bien meilleur, il suffit de verser 500g de lait dans le bol, ajouter 50g de farine, 3 oeufs entiers, 80g de sucre de canne et encore une cuiller à soupe de sucre vanillé maison. ... Elle avait bien dit du sucre vanillé dans son message!!!

Je chauffe 7min/90°/vit4 sans le gobelet.

Pendant ce temps je préchauffe le four à 180° et je prépare mon moule tablette en silicone  de Demarle (le moule marguerite va bien aussi pour ce gâteau). Si vous utilisez un moule classique ou un plat à gratin, il vaut mieux le beurrer.

A la sonnerie je mixe 10sec/vit9 afin de faire disparaître d’éventuels grumeaux.

On peut alors verser cette crème jaune dans le grand saladier contenant le pain et on mélange le tout…d’où l’avantage d’un GRAND saladier. Je ne fais pas cette opération dans le Thermomix pour ne pas mixer mes morceaux de pain. Cette étape n’est pas très appétissante…On se demande un peu ce que ça va donner… C’est normal!

Il ne reste qu’à verser cette pape (traduction: sorte de bouillie) dans le  moule et c’est parti pour 50min de cuisson.

En fin de compte il faut 2 heures pour terminer ce gâteau mais avec seulement 10 minutes de travail.

En réalité, l’idéal serait même de le préparer la veille, voici pourquoi:

Une fois sorti du four, j’attends 15 minutes pour démouler puis je laisse complètement refroidir avant de le conserver au frigo. On l’aime bien frais.

Il est génial ce bodding! Non content d’être délicieux, il se découpe très facilement, il peut se manger sans assiette et même sans serviette, vos doigts ne seront pas gras et pas une miette parterre! Idéal pour un pique nique par exemple! A condition d’avoir un bon frigobox (traduction: Glacière).

J’avoue que je n’ai pas mis au point ces proportions du premier coup. j’ai bien essayé de questionner maman mais sa réponse: Tu vois ça fait au moins 10 ans que je ne l’ai plus fait, on l’achète à la boulangerie maintenant! Et puis tu sais je mettais tout à poef (traduction: au pif). Il a donc fallu presque tout trouver: Quantité de pain, de sucre, de raisins, de crème, temps de cuisson, température,…mais voilà ça y est je l’ai… et il en vaut la peine!!! A vous de jouer.

Voici la recette en bref:

Pour un gâteau, 8 à 16 portions

-200g de vieux pain coupé en petits croutons

-150g de raisins secs noirs

-800g de lait entier ou demi écrémé

-2 cuillers à soupe de sucre vanillé maison.

-50g de farine

-80g de sucre de canne

-3 oeufs entiers

Déposer les morceaux de pain et les raisins dans un grand saladier. Verser 300g de lait et 1 càs de sucre vanillé dans le bol du Thermomix. Chauffer 5min/98/vit2. Verser le lait chaud sur le pain et les raisins. Couvrir et laisser imprégner pendant 1 heure.

Verser 500g de lait dans le bol du Thermomix, ajouter la farine, les oeufs, le sucre et 1 càs de sucre vanillé. Cuire 7min/90°/vit4 sans le gobelet puis mixer 10sec/vit9.

Préchauffer le four à 180°.

Verser la crème pâtissière dans le grand saladier et mélanger le tout manuellement.

Remplir le moule après l’avoir beurré s’il n’est pas en silicone et enfourner pour 50 minutes.

Laisser refroidir complètement avant de conserver au frigo.

Se déguste bien frais.

Bon appétit!

Sans le Thermomix, vous pouvez réaliser une crème pâtissière à la casserole avec les même ingrédients…méthode traditionnelle.

Voici le pdf si vous désirez imprimer: Bodding spécialité belge

Si vous aimez mes recettes, bienvenue, abonnez-vous! Clic

 

 

Merci aussi pour vos commentaire et vos questions qui font vivre le blog!

 

 

 

 

Tarte aux pommes à la crème

Tarte aux pommes à la crème

C’est le début de la saison des pommes et voici une première recette délicieuse que je réalise avec des pommes sauvages.

La tarte est aussi sauvage que les pommes, en effet, on voit du premier coup d’oeil que je n’ai pas rangé les pommes comme des petits soldats autour d’un ennemi ou comme des pétales de roses (un peu plus romantique), ou comme des héliotropes attirés par leur astre favori…

Les pommes sont en vrac, d’abord parce que ce mot et ce mode de vie sont à la mode vrac, vrac, vrac (non vraiment, je me moque mais j’adore!), de plus parce que je ne mets pas 1 pomme mais bien 4 pommes, donc fatalement ça se bouscule au portillon…et c’est une des raisons pour lesquelles cette pâtisserie est un délice absolu!

On ne dirait pas comme ça mais ce désordre apparent est parfaitement étudié! 😉 LoL

Aujourd’hui une de mes filles fête son anniversaire et contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas le gâteau aux M&M’s qu’elle me demande, et ce, depuis de nombreuses années, le 08 du 08 c’est tarte aux pommes à la crème!

La voici donc puisque je vous fais languir.

Je commence par une pâte de ma propre invention qui est plus croquante que la pâte sablée classique, plus facile à manipuler avec le rouleau, et enfin le démoulage est top après cuisson.

L’idée est de remplacer une partie du beurre par du fromage blanc entier. je dépose dans le bol 40g de sucre de canne et je pulvérise 15sec/vit10 pour obtenir une pâte super lisse et douce mais ce n’est pas obligatoire si vous n’avez pas de Thermomix.

Après j’ajoute dans le bol, 1 oeuf entier, 40g de fromage blanc, 60g de beurre, 1 cuiller à café de sucre vanillé maison, 200g de farine et 1 pincée de sel. Si vous n’avez pas de fromage blanc, 100g de beurre ira aussi mais j’aime moins…

Je mélange 30sec/vit4 avec le Thermomix, ou à la main.

On va réserver cette boule de pâte au frigo, le temps de préparer la suite des opérations.

Je ne lave surtout pas mon bol et je dépose 2 oeufs, 200g de crème liquide, 80g de sucre de canne et 2 cuillers à soupe de sucre vanillé maison. Et je mélange 30sec/vit4 . Pourquoi « surtout pas »? Parce que sinon cette dernière étape ne vaut pas la peine de salir le bol du Thermomix, le mélange sera plus homogène, certes, mais un bon fouet passera plus rapidement à la vaisselle!

Je me suis basée sur une recette de ma grand-mère pour les ingrédients mais ooouh la la, j’ai du réduire de moitié la quantité de sucre!!!

Il faut maintenant transvaser cette crème dans un saladier!

En effet je vais m’asseoir tranquillement au jardin et commencer à peler les 4 grosses pommes (ou pas car on peut aussi laisser les peaux)! Ici les pommes étaient rouges donc je trouvais que c’était joli!

Je coupe les quartiers en lamelles à la main et je les plonge au fur et à mesure dans la préparation afin qu’elles s’imbibent et qu’elles ne s’oxydent pas.

Quand j’ai fini, je préchauffe mon four à 180 degrés.

Le temps de retrouver ma boule de pâte et de l’étaler. Comme d’habitude, je farine mon tapis en silicone et j’étale la pâte au rouleau, elle est aisée à manipuler. Je fonce mon moule à tarte, le mien est un Demarle donc pas besoin de beurrer, sinon beurrer le moule ou disposer un papier de cuisson.

je renverse sauvagement les pommes sauvages et leur crème sur la pâte, je m’assure simplement que chaque morceau de pomme soit à l’horizontale. Et hop au four pour 35 minutes.

Pendant 35 minutes, que faire sinon la plus belle des occupations? Lire bien sûr!

C’est un livre que ma fille, qui a 21 aujourd’hui, a justement adoré. Je pense qu’il vaut un petit paragraphe. Vous connaissez certainement cet écrivain suisse qui a écrit La La vérité sur l’Affaire Harry Quebert  (terrible! il a eu plein de prix) Joël Dicker? Ici c’est  Le Livre des Baltimore  qui est sorti en poche il y 2 ou 3 mois, une histoire un peu folle et passionnante de 3 « cousins ». Tendre et tragique, toujours très américain, mais totalement différent de l’affaire Harry Quebert. Je l’ai dévoré en quelques jours aussi, je le conseille si vous ne l’avez pas déjà lu!

Et voici la star des tartes aux pommes sauvages avec une crème moelleuse au dessus d’une pâte croustillante! et Bon Anniversaire ma chérie!

La recette en raccourci:

 

Tarte aux pommes à la crème
Temps de préparation
20 min
Temps de cuisson
35 min
Temps total
55 min
 

Une délicieuse tarte aux pommes, un classique qui plait toujours. Pour un moule de 28 cm

Type de plat: brunch, Dessert
Cuisine: Traditionnelle
Portions: 12 portions
Ingrédients
  • La pâte:
  • 40 g de sucre de canne
  • 1 oeuf
  • 40 g de fromage blanc
  • 60 g de beurre ou 100g de beurre si pas de fromage blanc
  • 1 c à soupe de sucre vanillé maison (recette ci-dessous) ou 1/2 sachet du commerce
  • 1 pincée de sel
  • 200 g de farine
L'appareil
  • 80 g de sucre de canne
  • 2 c à soupe de sucre vanillé maison ou 1 sachet du commerce
  • 2 oeufs
  • 200 g de crème liquide entière
  • 4 grosses pommes
Instructions
La pâte
  1. Déposer le sucre de canne dans le bol du Thermomix et mixer 15sec/vit10

  2. Ajouter l'oeuf entier, le fromage blanc, le beurre, le sucre vanillé maison (recette),  le sel et la farine et mixer 30sec/vit4. Former une boule et réserver au frigo

L'appareil
  1. Déposer le sucre, le sucre vanillé, les oeufs et la crème dans le bol, et mélanger 30sec/vit4. Transvaser dans un saladier et y ajouter, au fur et à mesure, les pommes coupées en lamelles.


Assemblage
  1. Préchauffer le four à 180 degrés.

  2. Foncer la pâte dans un moule à tarte beurré et la recouvrir avec les pommes enrobées de leur crème.

  3. Cuire 35 minutes, attendre le refroidissement avant de démouler la tarte.

Notes

Bon appétit

par www.jemangedoncjevis.be

 

N’hésitez pas à commenter cette recette. C’est ce qui fait vivre le blog!

PS: découvrez mes astuces avec Thermomix sur cette page

Et si vous voulez recevoir toutes les nouvelles recettes et astuces par email, abonnez-vous gratuitement! Clic

 

 

 

 

Crème au chocolat façon « Danette »

Crème au chocolat façon « Danette »

Ces petites crèmes au chocolat ont un succès fou, cela fait quelques mois que j’ajuste la recette de la « danette » à chaque tentative, déjà très bonne au départ, mais cette fois-ci je l’ai! Onctueuse et délicate hum! Je la partage car elle vaut le détour!

Au départ ce sont des notes prises au vol sur un groupe Facebook, la technique me paraissait sympa, je l’ai notée, elle venait de madame Katy Digoin, qui se reconnaîtra si elle passe par ici, bien que la recette ait bien évolué depuis. Je remercie donc Katy!

Hier midi, lors de la phase ultime, j’ai eu la chance d’avoir une goûteuse tout à fait impartiale pour ma crème « Danette ». Mon amie du Lycée, ma chère Véro.

Après l’avoir ravie (en tout cas elle en avait bien l’air!) avec mon gaspacho andalou maison , mes pizzas maisons  et la tartine au choco maison (Nutella qui déchire), Véro a eu droit à la séance test + shooting photos de la crème façon  « Danette » en attente d’être diffusée sur le blog.

On a déjà bien ri avec les photos, « est-ce que ça a l’air appétissant? », « dedans? Dehors? mais il n’y a pas de soleil », « Attention on voit tes doigts », « oups il y a une tache, t’as gletté (traduction: tu as fait couler quelque chose) » etc…,

J’ai été flattée car Véro n’est pas très gourmande à la base (taille fine et athlétique, évidemment) , elle a non seulement vidé son pot, mais elle a raclé les bords jusqu’à la dernière miette. Elle m’a ensuite demandé la recette sur le champ pour ses invités du soir même!

De plus, Véro a carrément flashé sur mes mignons petit bocaux hexagonaux (Ici lien vers Amazon). Je les ai trouvé près d’ici (en Belgique tout est tout près…). Véro me dit, « viens, si on allait en chercher? »!

Ca tombe bien car je n’en avais que 8 et pour cette recette il m’en manque toujours car elle est prévue pour 12. J’acquiesce, nous voilà parties!

Le soir, mon mari voit les 6 pots lavés, les 2 crèmes mangées entre l’heure du midi (belgicisme mais on comprend!) + les 4 nouveaux. Il savait que les enfants n’étaient pas là et ça sort instantanément: « vous vous êtes tapées 6 crèmes à deux? Tout va bien ici! »…Ben heu non.!.. »ou alors vous n’étiez pas que 2…on s’amuse à la maison quand je pars travailler!!!! »… mmmmmh!…!

J’ai reçu un Wattsapp de Véro à 11h du soir « Les Danettes eurent un grand succès auprès de mes invités!! ». Super ma recette est validée, la voici:

C’est ultra simple! Par habitude, dois-je le rappeler, oui ça vaut mieux, une fois de temps en temps, je choisis toujours de bons ingrédients, frais et bio, d’origine locale et en vrac de préférence. On peut donc donner cette délicieuse crème « Danette » aux enfants!

Dans le bol du Thermomix, je pose 2 oeufs entiers (sans les casser sur le bord du bol…voir astuces au Thermomix) , on verse 1l de lait demi écrémé (le lait entier marche aussi), 80g de sucre de canne (c’est pas tellement pour 12 pots! Dessert light!), 1 cuiller à café rase de cacao amer, 2 cuillers à café rases de farine blanche et 1 pincée de sel.

Et voilà, je mélange le tout 5sec/vit6 avant de cuire 13min/90/vit3 en enlevant le gobelet doseur pour laisser échapper la vapeur afin que la crème s’épaississe.

Savez-vous que l’on peut utiliser la balance pendant que le TX est en train de travailler (pas à la vitesse 10 évidemment!)? Essayez, vous pouvez peser  150g de chocolat noir et le casser en morceaux.

Et là c’est le moment ou j’aligne mes 12 petits pots sur le plan de travail, je vérifie qu’ils soient nets et propres.

A la sonnerie, je dépose rapidement mes blocs de chocolat et je mixe 20sec/vit3. Et c’est prêt!

Pour ma part, je verse à parts égales ma mixture dans les 12 pots, c’est encore assez liquide mais elles vont durcir au frigo, mais pas trop sinon ce n’est plus de la « danette », et je ferme les bocaux directement, cela évite la formation de la peau en surface. Je laisse refroidir à température ambiante avant de les placer au frigo.

Les crèmes se conservent au frigo au moins 4 jours.

On peut également diviser les doses en 2 pour 6 petits pots, je ne cuis alors que 11 minutes, les autres étapes sont pareilles.

Variante possible sans lactose avec du lait de soja!

Sans le Thermomix, c’est possible mais je ne connais pas la technique, il  faut maintenir à 90 degrés et brasser sans arrêt sans doute…

Et voici la recette en bref

Pour 12 petits pots de 100ml environ:

-2 oeufs

-1000g de lait demi écrémé (l’entier va très bien aussi)

-80g de sucre de canne

-2 càs rases de farine (15 à 20g). Ou de la fécule de maïs pour un régime sans gluten.

-1 càs rase de cacao amer

-1 pincée de sel

-150g de chocolat noir

Introduire tous les ingrédients sauf le chocolat dans le bol du Thermomix, mixer 5sec/vit6 et cuire 13min/90/vit3 sans le gobelet.

A la sonnerie, ajouter le chocolat cassé en blocs et mixer 20sec/vit3.

Transvaser dans des petits pots et fermer.

Conserver au frigo.

 

Miam bon appétit à tous

Voici la recette en pdf: Crème au chocolat façon danette

J’attends vos commentaire pour les danettes maison!!!

Si vous aimez mes recettes, abonnez-vous. Clic

 

Incoming search terms:

  • crème au chocolat façon danette